Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Constellation Software (CSU)

Présentation de Carl Simard de MEDICI la semaine dernière au Canal Argent. À partir de 13min 20sec

http://argent.canoe.ca/videos/video-20130507onsinvestit

«1345678

Réponses

  • 235 Réponses trié par Votes Date
  • Wow une belle cie! Le prix semble pricé pour croissance mais pas trop overpriced...
  • Je relisais la lettre du présiden Mark Leonard et j'aime bien son emphase sur l'allocation du capital et sa préoccupation pour les actionnaires. Il est carrément dans le même bateau que les actionnaires.

    http://www.csisoftware.com/wp-content/uploads/2013/05/Presidents-Letter-Final.pdf
  • Un type extrêmement brillant, sans aucun doute. Ça se reflète dans la lecture.
  • L'annonce d'aujourd'hui est une confirmation d'une vérité souvent exprimée ici: si le titre d'une compagnie extraordinaire se transige parfois à des multiples élevés, il faut y penser longtemps avant de prendre son profit, car les dirigeants d'une telle compagnie ont souvent le don de nous surprendre en annonçant des décisions d'affaire de nature à créer encore plus de valeur pour les actionnaires.
  • M. Leonard est la définition même du mot candide. Avec lui, pas de vantardise inutile. Il sait rester humble malgré les succès. Parler moi de ça.
  • 40 % de la dette est du Deferred revenue et la rentabilité excellente... beau modèle d'affaires. 
  • Ok, lequel de vous a commencé a acheter aujourd'hui? ;)
  • En émettant des droits de souscription à leurs actionnaires, ils économisent quelques millions de dollars en commissions qu'ils paieraient à des banquiers. Je me demande si d'autres entreprises vont les imiter, car ils sont les premiers au Canada à faire ça.
  • Je me suis joint à leur équipe de M&A, chez une division qui s'appelle Harris Computers
  • janvier 2017 modifié Vote Up1Vote Down
    Je penche dans la meme direction. C'est certain que c'est frustrant de voir le titre de CSU stagner en 2016 mais en meme temps ceux qui ecouent les appels-conference ne seront pas surpris. Mark Leonard dit ouvertement qu'il trouve les "encheres actuelles trop elevees" et qu'il a du passer son tour a quelques reprises. Perso, Redknee semble un redressement pas vraiment un joyau anyways.

    Quand CSU a offert aux actionnaires l'achat de debentures pour se donne un trsor de guerre, il etait logique de penser qu'une grosse acquisition etait en preparation. Ca ne c'est pas encore concretiser, 2 ans plus tard. Et CSU me (et tous les deteneurs de debenture 8% pour attendre patiemment.


    Mais en meme temps, je prefere la discipline et patience de Mark Leonard que de fait une acquisition juste pour en faire une - si elle ne sera pas rentable en terme de IRR.

    Le status quo et mieux que les dilapidations de capital du genre Microsoft->Nokia ou dans un autre domaine Empire/Sobeys->Safeway ou tout est written-off deux ans plus tard.


    C'est frustant surtout quand des titres de mauvaises qualites ne cessent de monter alors que CSU pietine autour de $600 mais je fais encore plainement confidence en Mark Leonard et CSU et ne pense pas que l'histoire est finie, loin de la...
  • Ralph Garcea

    And then, I guess, lastly, you’ve done 28 deals the first half, you have got this increased bandwidth now, I mean, should we look at your modeling sort of 50 to 60 deals through the second half? Or how does the pipeline looking, can you give a range, I guess, of the deals for the second half?

    Bernie Anzarouth

    I can’t give a range. It so difficult to tell. All I know is that everyone is extremely busy looking at a lot of potential acquisitions and it is impossible to predict whether or not those acquisitions will close.

    Mark Leonard

    Just to give you some color on that impossibility of prediction. We have a sort of funnel of acquisition prospects and we can add that up, we’ve figured out how to use that function in Excel. And we do so periodically and I went back and looked at those totals that we had over time. And the amount of acquisitions we actually closed during those periods. And I found the correlation between our funnel and the actual acquisition closed was zero. And not just zero it was so close to zero that I’m thinking of commercializing our sales funnel as a random number generator.

  • Il faut faire la différence entre les logiciels et plateformes "grand publics" des Apple, Microsoft et Google avec les logiciels spécifiques à des industries.

    Contrairement à votre traitement de texte, il y a de très forte chance que les logiciels qui servent à la gestion de votre hôpital ou de votre bibliothèque municipale soient exactement les mêmes qu'il y a 10 ans. Ce sont des systèmes nichés qui coûtent des centaines de milliers de dollars en licence et qui nécessitent des projets d'implantation dépassant souvent le million de dollars. C'est très coûteux pour une organisation de changer ce genre de système et un conseil d'administration n'approuvera pas ça sans de très bonnes raisons.

    De plus, les processus administratifs sont souvent calqués sur les fonctionnalités du système en place... Le remplacer par un autre entraîne souvent une revue des processus (avec son lot de pleurs et de grincement de dents pour le personnel...) Ça n'a pas grand chose à voir avec le fait d'utiliser google doc plutôt que Word ou de changer son Android pour un iPhone....

    À titre personnel, j'ai commencé ma carrière en 1999 en travaillant pour un éditeur logiciel québécois de systèmes de gestion de bibliothèques. On avait la bibliothèque nationale du Québec comme client. J'ai quitté cette compagnie il y a bien longtemps mais je remarque qu'elle est toujours un fournisseur de la BAnQ. Et je ne crois pas que ce soit exceptionnel dans ce domaine qui est très mature et où une firme américaine, SirsiDynix, a consolidé une grande partie du marché.     

    Constellation possède des centaines de systèmes de la sorte pour diverses industries. Elle n'a pas de dépendance envers un client ou même envers une industrie spécifique. C'est vraiment ça la force de cette compagnie et c'est pourquoi je trouve que c'est un des titres de mon portefeuille les plus difficiles à démolir  !

    Le seul risque que je vois est que la société devienne moins bien gérée mais c'est un risque qui s'applique à pas mal toutes les sociétés.  

     

     

     
  • Grosse transaction et au Québec en plus. Acquisition d'Acceo Solutions pour $250M. La compagnie possède 60000 clients et fournie des logiciels à environ 40000 PME Québécoise.
  • C'est anecdotique mais ça l'air que Constellation est la première action à atteindre 1000$ à Toronto : 

    http://mi.lapresse.ca/screens/9c0ef45b-06e3-427f-a11d-e90d78352943__7C___0.html

    Je pensais qu'il y en avait d'autres. Je félicite Mark Leonard de ne pas splitter le titre. Ça élimine probablement quelques traders du portrait.
  • Anecdote personnelle : aujourd'hui c'est la première fois qu'un de mes titres double (sans compter les dividendes). J'ai même dépassé un peu le 100% de rendement avec Constellation. Je suis bien contente! 
  • Po, j'ai vu la presentation et le tout etait tres bien. Ce M. Simard semble tres rigoureux dans ses analyses !
  • J'ai toujours aimé ces analyses.
  • Alors je lui ferai le message! Merci.
  • Dans la présentation de Carl Simard j'aime bien le commentaire sur les dirigeants. Ça donne envie d'investir avec eux. (mais c'est un peu chère pour moi)
  • Voici une superbe citation de Mark Leonard lors du dernier conference call:
    «We encourage our managers to look at the two as competing activites, you can either deploy capital on acquisitions or you can deploy capital on initiatives and you should seek to get equally high rates of rerturn on both taking in account all of the factors. We have no particular preference. We think that internal initiatives are very very hard, require a degree of vision that isn’t required for acquisitions and ence, we’d love to be really good at the internal initiatives. We’re getting better and we think we do it far better than other software businesses. If I can see capital generation as good return as with acquisitions, I’d be delighted. I think you end up with stronger business when you get to choose what product you add to the portfolio and how you can sort of fill the needs of customers as opposed to when you do acquisitions which leads you to be more opportunistic and tend to leave some holes in the portfolio.»
  • Une nouvelle qui ne fera pas la manchette mais stratégiquement parlant, c'est une superbe nouvelle:

    Creation of Class A Preferred Shares
    The resolution authorizing and approving the amendment of the articles of the Corporation in
    order to create a new class of preferred shares, to be issuable at any time or from time to time at
    the discretion of the board of directors of the Corporation (as more particularly described in the
    Circular) was approved by the requisite number of votes cast at the Meeting.
    The number of votes cast for and against such resolution were as follows:

    Number of Votes      Percentage of Votes
    FOR 16,403,194           97.32%
    AGAINST 451,445        2.68%
    Total 16,854,639
  • octobre 2013 modifié Vote Up0Vote Down
    Pourquoi c'est une bonne nouvelle? Est-ce pour éviter les prises de contrôle ou achats hostiles?
  • Je dirais que le titre est cher. Ils peuvent ainsi vendre leurs preferred à un prix supérieur à leur valeur. 
    Et si on en croit l'explication de serge à la question que je posais ici : http://www.berichcorp.com/analyse-de-faiveley-partie-ii/#comments
    C'est symptomatique d'une très bonne allocation du capital.

  • octobre 2013 modifié Vote Up0Vote Down
    Mais pourquoi n'arriverait-il pas au même résultat sans une deuxième classe d'action? Je ne comprend toujours pas l'avantage d'une deuxième classe d'actions si ce n'est que pour le contrôle de la cie. Y a t-il d'autres avantages stratégiques?
  • Constellation est allé au-dessus de 200 pour la première fois aujourd'hui.

    Un Palabin du software?
  • Pourquoi c'est une bonne nouvelle? Est-ce pour éviter les prises de contrôle ou achats hostiles?
    Non, c'est pour accéder à du capital à un coût pas trop élevé pour réaliser de grosses acquisitions, ce que Mark Leonard a dit qu'il était prêt à faire si l'occasion se présentait.

  • novembre 2013 modifié Vote Up0Vote Down
    Ok j'avais mal traduit il s'agit d'actions privilégiées. Je comprends. C'est fou ce que je peux être lent des fois... :">
  • J'veux pas dire que je vous l'avais dit mais disons que je vous l'avais dit! ;-)
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.