Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Post mortem 2014 et rendement

2014 a encore été une trèes bonne année.

Le S&P 500 a fait environ 11% et le TSX environ 8%.

Pour ma part c'est encore une année fantastique avec +85% dans les comptes marges et + 22% dans les comptes REER.

Merci à Couche-Tard qui explique une grande part de mon rendement dans les comptes marges.  Le warrant d'Aig a aussi bien fait ainsi que le $US qui m'a donnée un coup de pouce.

Pour les déceptions en 2014, j'ai Loyalist qui a mal fait et Cabela's.  Je suis par contre optimiste pour ces deux là pour les prochaines années.  Je pense aussi que PRAA va continuer à bien faire en 2015 avec les résultats de l'acquisitions qui se feront plus visible. 
«13

Réponses

  • 76 Réponses trié par Votes Date
  • Encore 2 années comme les 2 deux dernières et je pourrai te rejoindre à la retraite Patofthepig !

    Un autre année que je risque de pas revivre en terme de rendement !

    Le Rendement combiné de mes comptes Marges est + 90%.

    Merci encore une Fois à Couche-Tard et Biosyent.

    Loyalist m'a fortement déçu et couté cher ! Par contre j'ai espoir que 2014 sera l'année des intégrations et 2015 le début des résultats ! 
  • Mon rendement pour l'année 2014 est de -6%.

    C'est une année négative en raison de mon placement dans Goldcorp. Je détiens toujours mes actions et à moins d'un changement majeur, je continuerai d'être actionnaire. Par contre, je possède aussi de grosses positions dans Jean Coutu, Dollarama, Couche-Tard Brookfield Asset Management et dans une moindre mesure Constellation Software qui ont aidé à mon rendement. 

    Comme me l'a dit Pat, s'il y a une chose qui est sûr avec Goldcorp, c'est qu'au moins, je vais apprendre...
    Ma thèse d'investissement à long terme avec Goldcorp et le secteur aurifère, n'a cependant pas changé.

    Le point positif dans tout ça, c'est que contrairement à d'autres, je suis redevable qu'envers moi-même, ce qui me permet d'avoir un horizon sur plusieurs années et de pas trop m'en faire avec des années comme celle-là, mais en même temps, ce n'est pas une excuse pour ne pas exceller. 

  • De mon côté, je n'ai pas encore fait le décompte. Je vais faire ca ce week end. Si on calcule le rendement de chaque compte et qu'on garde le meilleur, ca fait spectaculaire mais ca dit pas grand chose.

    Automne, je suis convaincu que dans l'ensemble tu as fait de très bons rendement, mais si tu calcules l'ensemble de tes comptes ca donne quoi?


  • janvier 2015 modifié Vote Up0Vote Down

    De mon côté, je n'ai pas encore fait le décompte. Je vais faire ca ce week end. Si on calcule le rendement de chaque compte et qu'on garde le meilleur, ca fait spectaculaire mais ca dit pas grand chose.

    Automne, je suis convaincu que dans l'ensemble tu as fait de très bons rendement, mais si tu calcules l'ensemble de tes comptes ca donne quoi?


    Ça donne un rendement combiné 90% .  À noter que ça inclut pas de compte REER. mais 2 comptes Marge.
  • Chez moi je trouve 20,15% 

    C'est peu glorieux sachant que la moitié de mon rendement vient de la baisse de l'Euro fasse au Dollar.  

    Le bon coté, plus que 30ans à 20% par an et j'aurais 48 millions de Dollars !  ;)
  • Bravo Automne et Patofthepig pour vos rendement extraordinaire de plus de 80% dans vos comptes marges, ce que je n'ai jamais osé faire.

    Pour ma part c'est 40% dans mon compte CÉLI et 26% dans mes comptes REER. La différence vient du fait que je suis doublement concentré dans mon CÉLI que sur mes meilleurs choix. Je suis content de voir que j'ai fait les bons choix.

    Ce dont je suis le plus fier c'est que j'ai maintenant le sentiment que ma conjointe me fait entièrement confiance pour la gestion de son REER. :-)

    Mes meilleurs : Constellation software, O'Reilly, Ross Stores, Couche-Tard, Biosyent et Xpell

    Mes mauvais : Quelques essais de trempage d'orteil mais pas de catastrophe.
  • 116 % de rendement sur mon capital cette année avec un portefeuille de 12 titres.

    Un merci particulier aux investisseurs avec lesquels j'échange sur une base régulière.

    Une excellente année 2015 à tous.
  • 42.3% cette année seulement sur des comptes REER (pas de marge). Ça donne un rendement annualisé à 20.1% depuis mes débuts il y a 7 ans! Pas trop mal! :).

    Encore 10ans à 20% et c'est le changement de carrière à investisseur temps plein!! :)

    Mes bons coups cette année...qui ont tous fait plus de 70%
    XPEL
    Smart Employee Benefits
    Furiex pharma
  • 23% pour mes titres CDN, 20% pour les US, avec un rendement global de 28% (avec l'effet de devise). Rendement obtenu avec environ 25 titres, en REER. Une autre excellente année.

    Depuis mars 2009, le redressement de la bourse est impressionnant. Le crash de 2008 s'efface peu à peu de nos mémoires. C'est une période dangereuse car on peut être de plus en plus tenté de baisser la garde.

    Chaque jour nous rapproche du prochain "bear market". Soyons prudent., Nos rendements depuis mars 2009 sont anormaux, en bonne partie dû à un redressement suite à la crise de 2008. 10% est un rendement historique normal à la bourse, pas 20 ou 30.

    Bonne année boursière à tous (et toutes ?)

  • C'est très bien de faire des super rendements sur un an.
    Encore faut-il être capable de répéter nos exploits à très long terme.

    C'est un peu comme un joueur de hockey qui connait une saison de 40 buts,
    suivi d'un saison de 10 buts, et ainsi de suite, on ne se souviendra pas de lui comme
    un grand joueur à la fin de sa carrière.

    Ma question est donc: Quels sont vos rendements à très long terme ?  10 ans, voir même plus ?

    Pour ma part, il est d'environ 12% sur 10 ans (intérêt composé).
  • janvier 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    C'est très bien de faire des super rendements sur un an.
    Encore faut-il être capable de répéter nos exploits à très long terme.


    Ma question est donc: Quels sont vos rendements à très long terme ?  10 ans, voir même plus ?

    Je suis bien d'accord avec toi.  Depuis février 2001 j'ai fait du 24.9% annuel composé dans les REER, et depuis juillet 2001 pour les comptes marges (hors REER)
    j'ai fait du 24.4% annuel composé.  Pour un rendement combiné (REER et
    hors REER) de 24.6% annuel composé depuis fevrier 2001 jusqu'au 31 décembre 2014.
  • Depuis 2008 je fais 12%. J'ai commencé fin 2007. Tout un timing!
  • Je suis bien d'accord avec toi.  Depuis février 2001 j'ai fait du 24.9% annuel composé dans les REER, et depuis juillet 2001 pour les comptes marges (hors REER)
    j'ai fait du 24.4% annuel composé.  Pour un rendement combiné (REER et
    hors REER) de 24.6% annuel composé depuis fevrier 2001 jusqu'au 31 décembre 2014.
    Wow! Ton montant initial a été multiplié par 17.5 !  Bravo !
    Tu n'as qu'a répéter ca pour un autre 14 ans et tu multiplieras le montant initial par 379 ! ;-)

    A quoi attribue-tu un rendement à très long terme aussi impressionnant ?


  • Je ne veux pas parler pour Pat, mais je crois que la réponse c'est Couche-Tard, marge et patience... Est-ce que je me trompe Pat?
  • Je ne veux pas parler pour Pat, mais je crois que la réponse c'est Couche-Tard, marge et patience... Est-ce que je me trompe Pat?
    Je pense c'est un bon début de réponse !

    La concentration est aussi un autre critère à considérer probablement.

    Couche-Tard représente 42% de mes comptes et j'ai vendu 18% de mes actions à 35$ malheureusement. Suis convaincu que lui ci ça compte pour un grand pourcentage.
    Coté concentration Couche-Tard + Biosyent représente avec leur hausse 66% de la valeur de mes titres.

    Quelle est votre grosse position pour entamer 2015 ?
  • Pour ma part, règle général, je me limite à pas plus de 5% par titre.
    Mon niveau de confort se situe là.
    Ca donne donc de 20 à 25 titres dans le portefeuille.

    Une seule exception: BRK qui fait 12% du portefeuille
  • Constellation compte pour 14% et PRA Group pour 12%.

  • A quoi attribue-tu un rendement à très long terme aussi impressionnant ?
    Je ne veux pas parler pour Pat, mais je crois que la réponse c'est Couche-Tard, marge et patience... Est-ce que je me trompe Pat?
    iSmile a une bonne partie de la réponse.  Mais y'a pas eu juste Couche-Tard comme grand gagnant dans mon portefeuille.  Et un autre élément important est d'avoir le caractère propice à tolérer la bourse, ses aléas et fluctuations.  Ne pas se décourager (vendre) quand ca va mal et pas être trop optimiste quand ca va trop bien.  Et comme Automne dit, la concentration.  J'ai pas plus d'une douzaine de titres en portefeuille.

    Pour la marge c'est vrai, mais encore là je pense pas que ce soit un si grand facteur que ca puisque les REER (comptes sans levier) ont légerement fait mieux que les comptes marges (avec levier).  Ca c'est à cause de la dernière crise qui a massacré les rendements des comptes marges à ce moment là.
  • janvier 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    Mon portefeuille actuel: (désolé pour le format, je suis pas capable d'enlever l'espace blanc)
    ATD.b et a 33,16%
    AIG et warrant 19,61%
    BAC et warrant 17,07%
    PRAA 11,67%
    CAB 10,74%
    LOY 5,77%
    OSTK 1,67%
    DIS 0,27%
  • janvier 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    Ça me fascine qu'on puisse garder un titre pendant aussi longtemps malgré tous les aléas qu'une compagnie est susceptible de rencontrer au cours de toutes ces années. On ne parle pas de 3 ou 4 ans mais de plus de 10 ans!

    J'ai du travail à faire et des croutes à manger. ;-)

  • Tu n'as qu'a répéter ca pour un autre 14 ans et tu multiplieras le montant initial par 379 ! ;-)

    Ca j'aimerais bien, ca serait indescent!  Mais je sais que je repeterai pas mon rendement passé.  Je ferais 10% par année à partir de maintenant et je serais très satisfait.
  • janvier 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    Pat, depuis que tu détiens Couche-Tard, t'est-il arrivé à l'occasion de te dire que l'action était trop en avant de sa valeur intrinsèque et de réduire ta position à cause de ça?
  • Pat, depuis que tu détiens Couche-Tard, t'est-il arrivé à l'occasion de te dire que l'action était trop en avant de sa valeur intrinsèque et de réduire ta position à cause de ça?
    Oui, en décembre 2014.  J'en ai vendu un peu parce que j'avais besoin de déclarer des gains en capital en 2014.  Par contre avec le temps j'ai vendu quelques actions de Couche-Tard quand j'avais un rappel de marge, actions que j'ai racheté dès que le pouvoir d'achat revenait.  Mais la plus stupide chose que j'ai fait c'est de vendre du Couche-Tard pour acheter du Fortress Paper.  Fortress Paper a été ma plus grosse perte et si je compte en plus le cout d'opportunité d'avoir vendu du Couche-tard c'est encore bien pire.
  • 116 % de rendement sur mon capital cette année avec un portefeuille de 12 titres.

    Un merci particulier aux investisseurs avec lesquels j'échange sur une base régulière.

    Une excellente année 2015 à tous.
     

    Félicitation pour ton super rendement de cette année. 
  • Chaque jour nous rapproche du prochain "bear market". Soyons prudent., Nos rendements depuis mars 2009 sont anormaux, en bonne partie dû à un redressement suite à la crise de 2008. 10% est un rendement historique normal à la bourse, pas 20 ou 30.
    C'est rempli de vérité cette pensée !
  • janvier 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    Chaque jour nous rapproche du prochain "bear market". Soyons prudent., Nos rendements depuis mars 2009 sont anormaux, en bonne partie dû à un redressement suite à la crise de 2008. 10% est un rendement historique normal à la bourse, pas 20 ou 30.
    C'est rempli de vérité cette pensée !
    Oui c'est très sage. Sauf que j'ai fait deux petits calculs :

    À partir du creux du 1er janvier 2003 où le S&P500 était à 848, si j'applique un rendement de 9% par année jusqu'au 1er janvier 2015, j'obtient 2385 pour le S&P500. Or, nous ne sommes qu'à 2058!

    Même chose à partir du 1er janvier 2007 où le S&P500 était à 1420, si j'applique 9% de croissance, j'arrive à 2595. Or nous ne sommes qu'à 2058!

    Nous sommes donc entre 79% et 86% de ce que nous devrions historiquement être.
  • De mars 2009, alors que le S&P 500 a frappé un creux à 700, à janvier 2015, le rendement composé annuel se chiffre à 20.30%. Le capital est pratiquement triplé en l'espace de près de 6ans. C'est un rattrapage colossal ! Probablement que le S&P 500 est maintenant correctement valorisé et qu'une certaine prudence est de mise. Le bassin des aubaines a rétrécit mais on peut encore se constituer un portefeuille value encore intéressant tout en faisant preuve d'une grande sélectivité.   

  • Evidemment, plus on a de titres, et plus il devient difficile de surpasser les indices. Bravo Mistert pour ta performance depuis 10 ans, donc autant dans des cycles haussiers que baissiers.

    Je serais personnellement très inconfortable avec un portefeuille très concentré. Miser mon fonds de pension sur quelques titres m'empêcherait de dormir. Je préfère le répartir sur une bonne vingtaine de compagnies. Moi aussi, c'est environ 4-5% par titre. Des compagnies bien gérées et dans différents secteurs.

    Mesurer sa performance annuelle est quand même selon moi très important car cela nous donne une mesure récente, et un point de départ à une auto évaluation. Par exemple, si mon portefeuille est inférieur à l'indice de référence auquel je me mesure, pourquoi en est-il ainsi ? Ces temps ci, si je suis sous investi en énergie et en matériaux, c'est facile de battre le TSX. Par contre, les années où j'ai sous-performé mes indices de référence m'a amené à me questionner et souvent à réaliser que je m'obstinais dans une stratégie, et des types de compagnie, qui plombait mes rendements. Comprendre et corriger le tir m'a permis graduellement d'améliorer ma performance. Par exemple, j'ai arrêté d'acheter des aubaines, pour me concentrer sur des compagnies, surtout à potentiel de croissance, et à prix correct. Mais encore là, il faut faire attention. Est-ce que le portefeuille qui surperforme dans un marché haussier va être aussi brillant dans un bear market ?

  • Année décevante en ce qui me concerne. Un maigre 4%. Pour des raisons personnelles, j'ai dû retirer du compte environ le tiers de la valeur globale en cours de route. C'est un événement extraordinaire qui m'a coûté cher car il m'a fallu liquider certains titres qui ont bien fait par la suite. De plus, les changements que j'ai effectués ont déclenché d'importants gains de capital que j'aurai à payer en 2014 et qui m'ont empêché d'effectuer d'autres changements, de crainte de déclencher d'autres gains. En somme, des problèmes difficiles à résoudre et qui, je l'espère, sont maintenant derrière moi.
    Je suis vraiment impressionné par la performance de certains participants et je les en félicite. Leurs résultats m'incitent à me retrousser les manches et à tenter de faire mieux en 2015.
    Bonne année à tous!
  • De mars 2009, alors que le S&P 500 a frappé un creux à 700, à janvier 2015, le rendement composé annuel se chiffre à 20.30%. Le capital est pratiquement triplé en l'espace de près de 6ans. C'est un rattrapage colossal ! Probablement que le S&P 500 est maintenant correctement valorisé et qu'une certaine prudence est de mise. Le bassin des aubaines a rétrécit mais on peut encore se constituer un portefeuille value encore intéressant tout en faisant preuve d'une grande sélectivité.   

    Pour rattraper une baisse de 50%, faut faire du 100%.
    Le rattrapage colossal a fait suite à une baisse colossale engendrée par un climat de panique et de peur.
    A mon avis, le fait que ce rattrapage a été fait ne rend pas pour autant le marché actuel sur-évalué.
    Surtout dans un contexte de taux d'intérêt si bas.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.