Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





Boyd Group (TSX:BYD)

124»

Réponses

  • https://ca.finance.yahoo.com/news/edited-transcript-byd-un-earnings-231740029.html

    Comme récent actionnaire, je trouve plutôt rassurante la succession. Mais je n'ai pas beaucoup de recul. Qu'en est-il des spécialistes ici, votre point de vue sur la question? Ça ressemble un peu à chez Couche-Tard, mais avec un CEO qui ne sera pas en charge des acquisitions comme peut le faire un Alain Bouchard.
  • Moi aussi, ça ne m'inquiète pas trop. Les sociétés qui excellent ne sont pas des one-man show, elles ont de la profondeur dans leur équipe de gestion. Je crois que c'est le cas avec Boyd même si c'est difficile de vérifier une telle chose de l'externe.

    Extrait du CC sur la question, la phrase que j'ai trouvé la plus rassurante est en gras:

     As we have announced, on January 2, 2020, I'll move into an Executive chair role, and Tim O'Day, our current President and Chief Operating Officer will succeed me in the CEO role to become President and CEO. In my role as Executive chair, I'll stay on as a member of the Executive management team, primarily to support Tim in his transition into the CEO role. I'll also remain on our Board of Trustees, which will continue to be chaired by our independent chair, Al Davis. As most of you are aware, Tim has played an integral role in Boyd Group's growth and success since joining us as COO, U.S. operations in 2004 in conjunction with the acquisition of Gerber Collision. After 26 years of [running] hard, working with our team to build Boyd, including 10 years as CEO, were for me the CEO responsibility has occupied my mind, my attention and my priorities 24/7. As I now approach my 60th birthday, I've decided that I would like to enter this next phase of my life with some greater balance and where I spend my time and energies. Additionally, I feel great about where the company is right now. Its industry position, its strategy, its leadership team, its financial strength and its opportunity for continued success in the future. And Tim is ready, fully capable and very excited to have this opportunity to take his career to the next level of CEO and lead Boyd. Tim and I have been more like partners than anything else over the last 15-plus years as we, along with many others worked hard together to build Boyd. And I'm happy to now plan to move aside and give him the opportunity to lead Boyd. I also think that the January 2020 timing is right relative to our current goal to double the size of our business on a constant currency basis from 2015 to 2020. Given that we are tracking well to achieve our goal next year and that, in 2020, the Fund will be articulating and communicating its next level goals, it seems very appropriate that the CEO that will be responsible for executing against those goals should be the one to work with the board to develop and communicate them.


  • septembre 2019 modifié Vote Up0Vote Down

    Boyd Group (BOYD.UN, 173,92$): le carrossier deviendra une société par actions

    Après avoir envisagé de changer sa structure dans le passé, le carrossier nord-américain se ravise et se convertira de fiducie de revenu en société par actions, le 1er janvier 2020.

    Dans un échange un pour un, les porteurs de parts recevront des actions de la nouvelle Boyd Group Services dont le symbole sera BYD.

    Le changement requiert l’approbation des deux tiers des porteurs de parts lors d’un vote le 2 décembre.

    Les avantages en valent la chandelle, malgré les coûts d’un million de dollars du changement de structure légale et la perte de certains avantages fiscaux, indique David Newman de Desjardins Marché des capitaux.

    Les activités américaines soutiennent en effet la distribution élevée de Boyd parce qu’elles ne sont pas soumises à certains impôts. Toutefois, ces économies de 2,2 millions de dollars sont devenues bien mineures par rapport à sa facture annuelle d’impôts de 30M$ et sa valeur boursière de 3,5 milliards de dollars.

    Restructurée en société par actions, Boyd gagnera un accès plus vaste au marché des capitaux, notamment à l’extérieur du Canada. La loi limite à 49% la part de l’actionnariat aux non-résidents canadiens dans une fiducie.

    Boyd obtiendra aussi plus de flexibilité pour poursuivre sa stratégie active d’acquisitions puisque les vendeurs apprécieront le report de certains impôts que confèrent les actions par rapport aux parts de fiducie, ajoute M. Newman.

    Boyd conservera le niveau actuel de ses dividendes, mais la fréquence deviendra trimestrielle au lieu de mensuelle.

    La conversion simplifiera la structure de la société, attirera de nouveaux investisseurs, améliorera la négociabilité du titre et facilitera les acquisitions, résume M. Newman.

  • Pour ceux qui détiennent des actions de Boyd dans un compte non-enregistré, il devrait y avoir un impact fiscal lié à la conversion:

    https://www.theglobeandmail.com/investing/education/article-why-boyd-groups-conversion-will-trigger-a-hefty-tax-hit-for-some/
  • La combinaison de croissance organique et croissance par acquisition se poursuit. C'est une formule parfaite disons.
  • Difficile de trouver mieux en terme de performance passée et future.  Certains vieux de la vielle sur le forum qui ont investir dans Boyd il y a quelques années peuvent  espérer sans trop exagérer avoir un 100 baggers avec ce titre.
  • 100 baggers...wow... ça te finance tes vieux jours... j’approche du 20 baggers... peut-être dans 10 ou 15 ans!
  • 20 baggers, juste 4B de capitalisation, un 100 baggers est assez réaliste dans un avenir plus rapproché que 10 ans au rythme où vont les choses
  • Dans la vraie vie, et à moins de vouloir prendre de gros risques, cette notion de bagger est plutôt théorique. Au-delà de 10%, je pense qu'il est prudent de faire des ventes partielles et de diversifier son portefeuille. 
    J'ai connu l'époque, en 1999,  où investir dans Nortel garantissait une "liberté 55", et bien plus jeune que 55 ans. On connaît la suite. Et, quand Nortel a commencé à chuter, certains en ont acheté davantage. Certains l'ont même mis à 100% dans leur portefeuille. Gros gros bobo. Nortel est devenu, très rapidement en 2000, un 10 bagger à l'envers.
    Boyd n'est peut-être pas Nortel et j'en possède moi-même. Mais, rendu autour de 10%, je diversifie. Je préfère laisser sur la table une partie de mon "bagger" et diminuer mon risque.
    Investir à la bourse, c'est un risque de volatilité. Surinvestir un titre, c'est un risque de perdre.
  • novembre 2019 modifié Vote Up0Vote Down
    Je dirais qu'il faut faire attention au contexte dans lequel tu obtiens ton multi-baggers.

    Dans le cas de Nortel, on parle d'un 8 baggers en deux ans (1998-2000) dans un contexte de bulle techno. Dans le cas (tristement) célèbre sur ce forum de Fortress Paper, on parle d'un 6 baggers en moins de deux ans alors que l'usine n'est même pas encore en opération (et que le prix du coton est dans une bulle historique).

    Les "vrais" multi-baggers "durables" s'obtiennent sur une période de temps beaucoup plus longue. Boyd a multiplié par 18X depuis mon achat en septembre 2011. On parle quand même d'une période de 8 ans (à ma connaissance, il n'y aurait pas de bulle dans le monde des carossiers et des réparateurs de pare-brise). Deux ans après mon achat, en septembre 2013, le titre avait "seulement" progressé de 150%. C'était très bon mais bien loin des feux d'artifices de Nortel ou de Fortress.

    La hausse peut avoir l'air spectaculaire mais elle se fait quand même de façon assez progressive. La taille de mon portefeuille a aussi grandi pendant cette même période. Je n'ai jamais réduit ou augmenté ma position dans Boyd. Elle représentait 4% de mon portefeuille en 2011 et elle représente 15% aujourd'hui. C'est un peu limite pour moi comme pondération mais c'est gérable.

    Tout ça pour dire que je déteste réduire une position dans un grand gagnant. J'aime mieux réduire à zéro la pondération de mes mauvaises idées ;-) Je me dis qu'une façon de garder un multi-baggers dans une pondération raisonnable,  c'est aussi de trouver d'autres multi-baggers, de réduire au maximum les erreurs et d'améliorer la performance générale du portefeuille.

  • JonJon
    novembre 2019 modifié Vote Up1Vote Down
    Bonne discussion qui pourrait etre continuee sous le fil 'construction de portefeuille'.  J'ai la meme situation avec Constellation Software, ma plus grosse position. J'avais il y a quelques annees diminue son poids pour ajouter a un titre qui avait baisse beaucoup.  Ca ete une bonne lecon que je ne refais plus.  J'ai reussis a racheter mes CSU moins cher dans une correction, mais Concordia a ete un desastre total! Je laisse aller mes gagnants maintenant. Comme @philrancourt, je vois la repartition du portefeuille avec le deploiment de mon nouvel argent (achats dans les autres existants / nouveaux titres) Ca diminue relativement le poids des gagnants.   Malgre ca, j'ai encore 12.5% en Constellation.  Je compte sur Boyd pour aider ma diversification!! Boyd est presentement ma 5e position, et grossit bien...

    Pour Boyd lui-meme, chaque jour que je conduis au travail, il me semble voir un ou deux accidents au moins.  Les gens sont distraits, texte, email ou regardent leur Facebook ou LinkedIn en conduisant...   Boyd en constraint par sa propre habilete a servir ses clients (manque de techniciens), c'est un bon probleme a avoir - en tout cas un qu'on peut regler plus facilement que si on a pas de demande pour nos produits.  En puis, ils ont plusieurs annees de consolidation encore possible. Ils ne sont meme pas encore en Californie par example et ont 14 garages au Texas. La conduite autmatique sera peut-etre une menace a long terme mais on en est loin!  Entre temps, c'est pas un sevice qui va change trop trop demain.   C'est une bonne compagnie et j'en suis tres confortable dans mon "top 5". 
  • philrancourt a dit :

    Boyd Group (BOYD.UN, 173,92$): le carrossier deviendra une société par actions

    Après avoir envisagé de changer sa structure dans le passé, le carrossier nord-américain se ravise et se convertira de fiducie de revenu en société par actions, le 1er janvier 2020.

    Dans un échange un pour un, les porteurs de parts recevront des actions de la nouvelle Boyd Group Services dont le symbole sera BYD.

    Le changement requiert l’approbation des deux tiers des porteurs de parts lors d’un vote le 2 décembre.

    Les avantages en valent la chandelle, malgré les coûts d’un million de dollars du changement de structure légale et la perte de certains avantages fiscaux, indique David Newman de Desjardins Marché des capitaux.

    Les activités américaines soutiennent en effet la distribution élevée de Boyd parce qu’elles ne sont pas soumises à certains impôts. Toutefois, ces économies de 2,2 millions de dollars sont devenues bien mineures par rapport à sa facture annuelle d’impôts de 30M$ et sa valeur boursière de 3,5 milliards de dollars.

    Restructurée en société par actions, Boyd gagnera un accès plus vaste au marché des capitaux, notamment à l’extérieur du Canada. La loi limite à 49% la part de l’actionnariat aux non-résidents canadiens dans une fiducie.

    Boyd obtiendra aussi plus de flexibilité pour poursuivre sa stratégie active d’acquisitions puisque les vendeurs apprécieront le report de certains impôts que confèrent les actions par rapport aux parts de fiducie, ajoute M. Newman.

    Boyd conservera le niveau actuel de ses dividendes, mais la fréquence deviendra trimestrielle au lieu de mensuelle.

    La conversion simplifiera la structure de la société, attirera de nouveaux investisseurs, améliorera la négociabilité du titre et facilitera les acquisitions, résume M. Newman.

    Voilà qui est fait: https://www.newswire.ca/news-releases/boyd-unitholders-overwhelmingly-support-and-vote-in-favour-of-the-proposed-corporate-conversion-arrangement-860710424.html
  • Est-ce que le ticker de Boyd Group a changé en 2020?

    merci
  • Oui, c’est maintenant byd (plus de .un)
  • Driveshoe a dit :
    Est-ce que le ticker de Boyd Group a changé en 2020?

    merci
    Seulement pour dire, ce n'est pas seulement un changement de ticker, si tu l'avais en compte non-enregistré, il y a un gain en capital de déclencher.
  • SamSam
    3 jan modifié Vote Up0Vote Down
    Où prenez-vous vos informations pour savoir quand il y a un grain en capital et quand on ne fait que rouler le PBR?

    Le changement de ticker de Boyd enclenche un gain en capital alors que le rachat de Valener par une autre entreprise n'en déclencherait pas un. C'est à n'y rien comprendre.
  • Tiens, tiens, l’entrée dans un nouveau marché: https://www.newswire.ca/news-releases/gerber-collision-amp-glass-acquires-9-locations-in-california-897535632.html

    La Californie ce n’est pas rien quand même.
  • Bonjour 
    Suite à vos précieux commentaires et une brève analyse de la compagnie.... j’ ai fait l’ acquisition de quelques actions. Dossier à suivre ainsi que vos textes très appréciés Merci!!
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.