Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

Knight Therapeutics ( TSX : GUD )

12467

Réponses

  • August 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    Bien que le deal soit de 35 M$, il semble bien structuré en évitant d'allouer du capital non productif pour un longue période. 

    Seulement 5 M$ à débourser au début et ensuite selon les étapes lors de l'atteinte d'objectifs de ventes... bonne stratégie considérant que la commercialisation débutera dans 3 ans. 

  • Merci Snowball pour tes commentaires toujours éclairants. ;-)
  • Nouvelle collaboration: http://finance.yahoo.com/news/gud-medison-taken-knight-210000342.htm
    À ce rythme, il sera de plus en plus difficile d'évaluer toutes les participations de Knight. Je suis curieux de voir combien d'autres investissements fera Goodman d'ici la fin de 2015.
  • Nouvelle collaboration: http://finance.yahoo.com/news/gud-medison-taken-knight-210000342.htm

    À ce rythme, il sera de plus en plus difficile d'évaluer toutes les participations de Knight. Je suis curieux de voir combien d'autres investissements fera Goodman d'ici la fin de 2015.
    Je suis intéressé de savoir ce que ce nouveau deal pourra apporter à GUD. M. Goodman semble nouer des alliances avec plusieurs sociétés et fonds pour alimenter son futur pipeline dans une vision à très long terme.
  • snowball a dit :

    Nouvelle collaboration: http://finance.yahoo.com/news/gud-medison-taken-knight-210000342.htm

    À ce rythme, il sera de plus en plus difficile d'évaluer toutes les participations de Knight. Je suis curieux de voir combien d'autres investissements fera Goodman d'ici la fin de 2015.
    Je suis intéressé de savoir ce que ce nouveau deal pourra apporter à GUD. M. Goodman semble nouer des alliances avec plusieurs sociétés et fonds pour alimenter son futur pipeline dans une vision à très long terme.

    Tu veux dire à part un excellent jeu de mot pour un titre d'article?
    Blagues à part, je me demande quels sont les critères de Goodman pour faire ces acquisitions. Est-ce qu'il a expliqué ce qui l'intéresse dans ces marchés (Israel, Roumanie) dans le passé?
  • September 2015 modifié Vote Up1Vote Down
    snowball a dit :

    Nouvelle collaboration: http://finance.yahoo.com/news/gud-medison-taken-knight-210000342.htm

    À ce rythme, il sera de plus en plus difficile d'évaluer toutes les participations de Knight. Je suis curieux de voir combien d'autres investissements fera Goodman d'ici la fin de 2015.
    Je suis intéressé de savoir ce que ce nouveau deal pourra apporter à GUD. M. Goodman semble nouer des alliances avec plusieurs sociétés et fonds pour alimenter son futur pipeline dans une vision à très long terme.

    Tu veux dire à part un excellent jeu de mot pour un titre d'article?
    Blagues à part, je me demande quels sont les critères de Goodman pour faire ces acquisitions. Est-ce qu'il a expliqué ce qui l'intéresse dans ces marchés (Israel, Roumanie) dans le passé?
    http://finance.yahoo.com/news/gud-medison-taken-knight-210000342.html


    Si on tente de se faire une idée de sa façon de faire par ses expériences passées... il doit tenter d'utiliser ces entreprises pour accélérer la croissance dans ces pays et au Canada surtout que Medison compte déjà sur un portefeuille de produits élaboré : http://www.medison.co.il/products/
    . Cet exemple de Paladin (2012) illustre assez bien: 

    "HIGHLIGHTS
    • The benefits of this acquisition include the immediate onboarding of an existing 
    infrastructure and network in Mexico that provides us with the necessary licences 
    to import, distribute and promote pharmaceuticals in Mexico, as well as providing 
    us with a local team that has commercial and regulatory expertise. This significantly 
    accelerates our entry into the Latin American market."

    Pour Madison, il semble que ce soit une alliance assez stratégique puisqu'il s'agit de la plus grosse compagnie pharmaceutique privée en Israel selon Bloom Burton et -globalement- de la quatrième après Roche, Joannsen et Novartis. 

    Bref une étape positive pour les investisseurs à très long terme. Pour l'instant on continue de se demander combien de temps le management de Knight aura besoin pour investir ces centaines de millions de cash et quel sera le rendement qui sera généré !

  • November 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    Déja un petit dividende après moins de 2 mois :)

     2 novembre 2015 – Thérapeutique Knight inc. (TSX : GUD), par le biais de l’une de ses filiales en propriété exclusive (« Knight »), a annoncé aujourd’hui qu’un dividende en faveur de Knight, au montant de 5,66 millions de NIS [1,9 million de dollars] a été approuvé par le conseil d’administration de Medison (1995) Ltd. (« Medison »). Ce dividende s’applique à la participation de Knight de 28,3 % dans Medison.  Par le passé, Medison a déclaré des dividendes à une fréquence semi-annuelle.

    « Nous sommes heureux de notre collaboration stratégique avec Medison. Nous espérons déclarer des dividendes financiers et stratégiques grâce à ce partenariat dans les années à venir », a déclaré Jonathan Ross Goodman, administrateur de Knight.

  • November 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    J'ai appris dans le conference call ce matin que le dividende de Medison n'était pas un événement exceptionnel et que cela allait se reproduire, possiblement 2-3 fois par année. Cela devrait donc s'ajouter au + 440 M$ de cash/quasi cash au bilan - les investissements qui seront effectués. 

    Les analystes avaient peu de questions de matin. J. Goodman a mentionné qu'il regardait  à ce moment-ci pour ajouter des produits, pas acheter des entreprises. GUD a maintenant plusieurs produits en portefeuille. 

    Reste toujours à voir combien de temps les dirigeants auront besoin pour rendre tout le capital disponible productif.
  • November 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    La méthode de comptabilisation du placement dans Medison est celle de la mise en équivalence (obligatoire pour les entreprises exerçant une influence notable sur leurs placements) fait en sorte que ce dividende ne vient que baisser la quote-part de Knight Therapeutics dans les profits de Medison. Une influence notable peut être définie quantitativement par la détention d'entre 20% et 50% des actions donnants le droit de vote. C'est un beau montant d'argent, mais il ne s'agit ici que d'un transfert de liquidité, et Knight ne manque pas de liquidité.

    J'aimerais avoir une update sur la synergie entourant le partenariat entre Medison et Knight, qui sont propriétaires l'une de l'autre à respectivement 10% et 28,3%, je pense qu'il s'agit de l'enjeu majeur de ce placement, que d'ouvrir des portes à l'international. 

    Pour la période du 9 Septembre au 30 Septembre, Medison a généré 1,5 millions $ en profit, donc 428K$ pour Knight, avant amortissements liés à la plus-value des actifs lors de l'acquisition. Si on extrapole ce montant, on obtient 7,5 millions par année de profit pour Knight, un bon placement selon moi considérant que l'acquisition a été faite pour 82 M$. 

    Je serais curieux cependant de savoir quels actifs sont inclus dans l'amortissement des plus-values de 333K$ et quelle est la durée de vie de ces actifs, en espérant qu'il s'agisse d'immeubles et non d'actifs incorporels non renouvelables.




  • Justement au sujet des synergies et de l'aspect stratégique de l'acquisition de Madison ...en plus d'ouvrir les portes sur de nouveaux marchés. Il y a un participant à l'appel conférence qui a demandé si les produits de Medison pourraient éventuellement être commercialisés au Canada... Réponse ? Nous nous parlons à chaque semaine..

    Bref, nous ne pouvons présumer de rien pour l'instant mais quand on regarde les noms des pharmaceutiques partenaires de Medison... disons que GUD a en effet certains produits à regarder pour le Canada ! 
  • November 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    2 autres petits placements aujourd'hui. Moi ce qui attire mon attention c'est le nombre de pays mentionné dans lesquels GUD prévoit/pourra commercialiser. Est-ce déjà en partie l'effet synergique avec Madison ?

    Closing of Additional Convertible Debt Financing, including from Knight Therapeutics, for Total Gross

     Proceeds of $2.6M
    TORONTO--(BUSINESS WIRE)--November 16, 2015--Antibe Therapeutics Inc. (“Antibe” or the “Company”) (TSXV:ATE, OTCQX:ATBPF), a commercial-stage
    healthcare company with a growing portfolio of innovative products targeting inflammatory and degenerative disorders, announced today the signing of an exclusive
    long-term license and distribution agreement with Knight Therapeutics Inc. (TSX: GUD) (“Knight”), a leading Canadian specialty pharmaceutical company, for
    Antibe’s anti-inflammatory and pain drugs, ATB-346, ATB-352 and ATB-340, as well as the rights to other, future Antibe prescription drugs.
    Under the terms of the license agreement, Antibe has granted Knight the exclusive commercial rights for Antibe’s drug candidates and other future prescription drugs in
    Canada, Israel, Romania, Russia and sub-Saharan Africa. Antibe is entitled to royalties on annual sales, along with the potential for $10 million in payments for salesbased
    milestones. Antibe considers this a favourable royalty scenario given its competitive anticipated cost-of-goods structure. The global market for non-steroidal antiinflammatory
    and pain drugs is more than US$12 billion annually, despite serious side effects for the currently marketed drugs, especially when taken over the longterm.
    Antibe’s drug candidates are novel and patent-protected, and are designed to be safer versions of drugs currently on the market.
    Antibe also announced a second closing of the non-brokered private placement of convertible debentures (“Debentures”) announced October 16, 2015, bringing the
    total proceeds to $2.6M. The first tranche of the financing was led by the Bloom Burton Healthcare Lending Trust and the major investor in the second tranche is
    Knight. The funds will be used to further the development of Antibe’s novel anti-inflammatory drug pipeline and to fuel the growth of Antibe following its acquisition
    of an 85% interest in Citagenix Inc. For further details concerning the Citagenix acquisition, please see Antibe’s news releases of October 6, 2015 and October 16,
    2015.
    The Debentures will mature on October 15, 2018, bear interest at a rate of 10% per year, and are convertible at the holder’s option into common shares of Antibe at a
    price of $0.22 per share. In addition, the new holders received an aggregate of 1.6 million warrants to purchase common shares of Antibe at a price of $0.31 which are
    exercisable until October 15, 2018. The Private Placement remains subject to TSXV final approval.
    “The world needs safer anti-inflammatory drugs, and we are pleased to have secured Antibe’s innovative portfolio for our territories. We have come to know their
    management team and are also pleased to provide financial support for their strategic thrust into regenerative medicine,” said Jonathan Ross Goodman, President and
    CEO of Knight. 

    --------------------------------------
    Le partenaire de Knight focalise sur la croissance
    MONTRÉAL, CANADA – (16 novembre 2015) – Thérapeutique Knight inc. (TSX : GUD), par le
    biais de l’une de ses filiales en propriété exclusive (« Knight »), a annoncé aujourd’hui avoir consenti
    un prêt garanti supplémentaire de 5,5 millions de dollars américains à Synergy CHC Corp.
    (OTCQB : SNYR) (« Synergy »). Le prêt garanti appuiera l’acquisition par Synergy de Flat Tummy
    Tea et UrgentRx MC
    , deux marques bien établies et qui complètent parfaitement son portefeuille en
    croissance de produits de santé grand public parmi les meilleurs de leurs catégories.
    En janvier cette année, Knight a octroyé un prêt garanti de 6,0 millions de dollars américains, en
    appui à l’acquisition par Synergy de la marque FOCUSfactor MC, le supplément de santé cérébrale
    numéro un en Amérique. En juin cette année, Synergy a acquis de Thérapeutique Knight inc. les
    droits américains de Neuragen MC
    .
    Ce nouveau prêt garanti de 5,5 millions de dollars américains porte intérêt au taux annuel de 15 %,
    en plus de contreparties additionnelles. Le taux d’intérêt sera abaissé à 13 % si Synergy atteint
    certains objectifs de financement par actions. Le prêt sera échu le 11 novembre 2017. Dans le cadre
    de cette transaction, Knight a reçu 5 550 625 actions de Synergy, représentant environ 6,5 % du
    capital totalement dilué de Synergy. Knight recevra également un bon de souscription à 10 ans lui
    donnant droit d’acheter jusqu’à 4 547 243 actions de Synergy au cours unitaire de 0,49 dollar
    américain. De plus, Knight a obtenu les droits de vente exclusifs de Flat Tummy Tea et d’UrgentRx MC
    au Canada, en Israël, en Roumanie, en Russie et en Afrique subsaharienne.
    « Nous sommes ravis d’annoncer le renforcement de notre partenariat avec Knight et l’ajout de deux
    offres uniques à notre portefeuille diversifié de produits de santé grand public réputés », a déclaré
    Jack Ross, président et chef de la direction de Synergy.
  • MONTREAL, CANADA--(Marketwired - Nov. 25, 2015) - Knight Therapeutics Inc. (TSX:GUD) ("Knight"), a leading Canadian specialty pharmaceutical company, announced that later today it will successfully exit its investment in CRH Medical Corporation (TSX:CRH)(NYSE:CRHM) ("CRH") following early repayment of the remaining balance of US$22.0 million on its secured loan to CRH.

    In December of 2014, Knight provided a secured loan of US$30.0 million to help CRH fund the transformative acquisition of Gastroenterology Anesthesia Associates, LLC and GAA Management, LCC. Since that time, CRH has experienced tremendous success, having raised $27.4 million of equity at $3.40 per share in March 2015, more than triple the share price from when Knight first extended the secured loan four months earlier. Part of those proceeds were used to retire US$7.9 million of CRH's secured debt to Knight.

    "We are pleased to have financed the transformation of CRH into a leading anesthesia management company. This accomplishment has been personally gratifying and financially rewarding. We love supporting well-grounded management teams achieve their lofty dreams through partnership," said Jonathan Ross Goodman, President and CEO of Knight.

  • On dirait vraiment que cette compagnie est une société de capital de risque dans le domaine pharmaceutique plus qu'une pharmaceutique en elle-même, je me trompe?
  • Pas question de laisser dormir le capital en tous cas.


  • Montant marginal de nouveau. Nouvelles mentions des marchés du Canada, Israël et Russie.  

    Au cours actuel, est-ce que le marché accorde une prime raisonnable sur le cash et les actifs en portefeuille ?
  • December 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    GUD a le meme business model que PDL biopharma inc (NYSE: PDLI) qui lui a eu du succes avec ce genre de plan d'affaire (et represente une opportunité actuellement). c'est un modele d'affaire dans lequelle la confiance et l'expertise du management en place est tres important.
  • esso89 a dit :

    GUD a le meme business model que PDL biopharma inc (NYSE: PDLI) qui lui a eu du succes avec ce genre de plan d'affaire (et represente une opportunité actuellement). c'est un modele d'affaire dans lequelle la confiance et l'expertise du management en place est tres important.

    @ esso89 : Je trouve intéressant que PDL présente des IRR par deal. Penses-tu que la baisse du titre s'explique essentiellement par la baisse des revenus/profits du Q3 ou s'il y a un lien avec la valeur à long terme des redevances ?
  • December 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    Un peu hors sujet concernant PDLI, mais comment peut-on expliquer un prix aussi bas ? La compagnie semble solide non?

    EDIT : Je viens de voir l'immensité de la dette.
  • December 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    snowball a dit :

    esso89 a dit :


    @ esso89 : Je trouve intéressant que PDL présente des IRR par deal. Penses-tu que la baisse du titre s'explique essentiellement par la baisse des revenus/profits du Q3 ou s'il y a un lien avec la valeur à long terme des redevances ?
    @snowball il y a un lien avec la valeur å long terme des redevances. car ils ont un ensemble de patent qui expire au Q1 2016 dont il ne recevront plus aucune royalties il faut dire que cet ensemble de patent denomé QUEEN et AL. PATENT represente plus de 90% de leur revenue et profit.
  • esso89 a dit :

    snowball a dit :

    esso89 a dit :


    @ esso89 : Je trouve intéressant que PDL présente des IRR par deal. Penses-tu que la baisse du titre s'explique essentiellement par la baisse des revenus/profits du Q3 ou s'il y a un lien avec la valeur à long terme des redevances ?
    @snowball il y a un lien avec la valeur å long terme des redevances. car ils ont un ensemble de patent qui expire au Q1 2016 dont il ne recevront plus aucune royalties il faut dire que cet ensemble de patent denomé QUEEN et AL. PATENT represente plus de 90% de leur revenue et profit.
    @esso89 J'avais vu cette baisse des revenus liés au Queen and Al PATENT et que les revenus de tous les produits étaient déjà en baisse au dernier Q. Est-ce que tu crois que ce management a plus de capacité que le groupe de Knight pour produire un rendement sur le capital au cours des prochaines années ?
  • @snowball je ne puis vraiment affirmer ou infirmer cela desolé.
  • Une annonce aujourd'hui pour un montant potentiel de 10,5 M$. À première vue le rendement sur le capital espéré semble en ligne avec les investissements passés. Encore des mentions pour certains autres marchés. 

    http://www.gud-knight.com/fr/intega-fait-peau-neuve-avec-knight


  • Allo snowball,

    Très intéressant. J'ai bien hâte de voir la compagnie prendre son envol.

    Je demandais, est-ce que as une idée pourquoi Knight dilue son capital action trimestre après trimestre ? Je vois sur Google finance qu'ils sont présentement à 103M d'actions. Ils ont beaucoup d'argent en main, ça ne serait pas plus facile de l'utiliser plutôt que d'émettre ?

  • À bien y repenser, lorsque Knight fait des partenariats, la compagnie procède à des échanges d'actions en émettant de nouvelles actions. C'est beaucoup plus simple comme ça que de racheter des actions pour les donner par la suite à la société partenaire.

    Voyons voir ce que ces partenariats stratégiques sauront amener à l'entreprise.

  • Lucas a dit :

    Allo snowball,

    Très intéressant. J'ai bien hâte de voir la compagnie prendre son envol.

    Si on pense au positionnement de la compagnie nous pouvons penser que la compagnie a pris un envol - pas à pleine altitude :) -  en ayant un portefeuille de produits enviables. 

    Pour ce qui est du nombre d'actions.. faut voir au cas par cas ou avoir confiance dans la capacité du management de prendre des décisions qui seront accréditives sur une base par action.

    C'est un investissement à très long terme...... pour plusieurs ententes cela peut prendre 4-5 ans pour le processus complet de compléter un deal avec une pharma, avoir les autorisations ++ et en faire un succès en commercialisation... si cela le devient éventuellement  !! 

    À court terme c'est un titre qui ne devrait pas présenter des EPS mirobolants.... ça prendra une bonne période de temps pour investir tout ce capital et la majorité des produits actuels ont besoin de temps.
  • March 2016 modifié Vote Up0Vote Down
    http://finance.yahoo.com/news/knight-reports-fourth-quarter-ended-100000744.html

    Mine de rien, on a maintenant les droits sur 20 produits.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.