Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





Pour convertir des dollars sans payer les frais de conversion: Le Norbert's gambit

Réponses

  • 7 Réponses trié par Votes Date
  • Pour moi ça ne fonctionne pas dans mon compte marge Disnat. Je viens d'essayer de vendre mes actions canadiennes de Viemed Healthcare sur le marché US et on me dit : "Vous ne détenez aucune position sur ce titre."

    Qu'est-ce que tu fais pour que ça fonctionne?
  • Tu dois appeler Disnat et leur dire de transférer ton action dans le sous-compte US car actuellement elle est dans le sous-compte canadien.  Une fois dans le sous compte US tu n'auras qu'à la vendre.  
  • Probablement que tu n'as pas un compte marge-vente à découvert, ça facilite la stratégie.  Car tu peux en même temps acheté en $Can et shorter en $US, le résultat étant la conversion des dollars Can en dollar US.  Comme cela tu n'est pas exposé à la variation du taux de change ni à la variation du titre utilisé sur 2 jours, 2 jours étant le temps requis pour le règlement de la transaction avant que tu puisses transférer tes actions canadiennes dans le compte US.  


  • Oui j’ai un compte short. Tu es certain que Disnat va accepter ma demande de changer le titre de marché boursier?
  • J'ai jamais eu de problème à le faire avec plusieurs autres courtiers.  Je l'ai pas encore fait avec Disnat car j'ai pas encore eu a convertir depuis que je suis avec eux, mais je vois pas pourquoi ce serait pas pareil comme les autres.
  • Si j’ai bien compris:  Si j’achète 10 000$ en actions de RBC à la bourse de Toronto et que je vends immédiatement sur le NYSE, je ne paierai pas de frais de conversion de devise mais seulement les frais de courtage usuels? En supposant bien sûr que ceux qui font de l’arbitrage ont fait leur travail.
  • Oui.  D’habitude ça fonctionne bien, même que des fois j'ai réalisé un léger profit sur les transactions de conversion.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.