Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Fortress Paper (FTP)

1246733

Réponses

  • La baisse récente a rehaussé mon intérêt pour ce titre et je pourrais bien plonger l'orteil moi aussi.  Avant de me lancer, je cherche un peu plus d'infos.  Quelqu'un connait un site qui tient à jour le prix de la rayonne ?

    Je sais que les résultats du Q3 seront disponibles ce soir.  Quelles sont vos attentes ?  Tant que l'usine de Thurso n'est pas en opération j'imagine qu'il ne faut pas s'attendre à des miracles.  Le titre intègre déjà une partie des profits anticipés de 2012.

  • Je m'attends à ce que les résutats soient désastreux aujourd'hui! :)

    J'espère que le prix tombe encore!

    Pour le prix de la rayonne, fait tes scénarios à 1500$ la tonne.  Ca devrait te donner une bonne moy

  • Si les résultats sont faibles et qu'il y a des gens qui vendent pour cette raison... ils n'ont rien compris!
  • En effet à première vue c'est pas très joli les résultats : perte de 7 millions au Q3.

    Je vais regarder ça demain matin avec un café parce que là je commence à cogner des clous !!

  • Moi je suis surpris par le peu de perte du moulin de Thurso! Il confirme aussi la reprise de sécurity mpour 2012.
    Nouveau blog... Pretoriainvestment.com
  • Je viens d'écouter l'appel-conférence. Je n'ai pas appris grand chose de nouveau. Il n'y a même pas eu une seule question sur le prix de la pâte de rayonne...

    Le prix actuel de l'action me semble un bon point d'entré sauf qu'on a encore un bon six mois avant d'avoir de bons résultats trimestriels. 
  • Voici le commentaire d'une connaissance à moi qui est Ingénieur Forestier au sujet de Fortress Paper. Ça m'a fait prendre conscience à quel point la région a besoin de la relance de Thurso. J'ai cru que ça pourrait vous intéresser même s'il n'est pas question ici de contenu financier:


    Je ne suis pas trop
    au fait des détails financiers du projet, mais je sais que le gouvernement a
    investi pas mal d'argent pour que ça fonctionne. Des prêts il me semble...
    Aussi, les gens derrière Fortress sont des anglais il me semble et disons que
    leur implication se limite à l'économique. Ce que je veux dire, c'est qu'ils ne
    sont pas là pour créer de l'emploi. Le gouvernement leur passe de l'argent pour
    convertir et se lancer et si ça fonctionne pas, too bad! Aussi, comme le
    démontre l'implication financière du gouvernement, le projet est vraiment
    important pour la région pour plusieurs raisons. Premièrement, thurso vit pas
    mal de cette usine là et de la scierie de plancher Lauzon (sciage feuillus
    durs). Ça a fait mal quand ça a fermé (anciennement papiers Fraser).
    Deuxièmement, la matière première dont a besoin l'usine de Thurso est le
    feuillu de qualité pâte (érable à sucre, bouleau jaune, etc). Cette ressources
    est en surabondance dans les forêts feuillues du sud ontarien et
    québécois. La fait qu'il y ait un « preneur » pour cette ressource
    est essentiel à toute l'industrie qui exploite ces forêts là. Je
    m'explique! Quand tu réalises une intervention en forêt pour prélever du bois,
    tu le fais selon les règles de la sylviculture et ensuite dans une
    moindre mesure pour ce que le marché demande. Même là, tu vas plus orienter ton
    exploitation vers des secteurs où les forêts contiennent ce que tu veux plutôt
    que de changer l'intervention forestière. Bref, ce qui sort d'une forêt donnée
    c'est plusieurs produits et tu peux pas en laisser un en forêt juste parce que
    personne n'en veut. Si tu veux couper, tu le fais correctement et tu
    t'organises avec ce que tu as. Typiquement dans le sud du Québec, tu as la
    répartition suivante: 10-20% sciage déroulage feuillus durs ($$$$), 60-70%
    pâte feuillue ($) et 20% d'autres produits (sciage résineux, peupliers à
    panneaux pour louisiana-pacific, ébénisterie, cèdre, tilleul pour sculpture,
    etc.). L'industriel qui réalise l'intervention est habituellement celui qui
    veut le sciage-déroulage parce que ça vaut une fortune. Par contre, tu me vois
    venir, il est littéralement « pogné » avec le reste et le reste c'est souvent
    le feuillu qualité pâte. Alors si ça tu n'as pas de marché pour écouler tous les
    produits, tu n'opères pas et ça se termine à peu près là. L'usine est donc
    assez essentielle pour toute la relance de l'industrie en Outaouais. Il y a
    bien une usine qui utilise la même ressource à Mont-Laurier, mais ils préfèrent
    s'approvisionner en Ontario parce que le bois leur revient moins cher. Leur
    approvisionnement est garanti et la ressource qu'ils veulent, il y en a tant
    que tu veux. Des arbres croches pis malades, ça on en a!

    En bref, de l'avis
    d'un forestier, go Fortress!

  • Bon ça y est vous m'avez eu à l'usure.  J'ai pris une position sur le titre aujourd'hui. 

    J'avais l'impression d'être le seul à pas en avoir :-)

  • Voici un extrait des derniers résultats de Tembec :

    Le prix des pâtes dissolvantes a augmenté de 28 $ la tonne métrique, accroissant le BAIIA de 2 millions $. La conjoncture favorable de ce marché a mené à une hausse des prix.

    Tembec possède une usine de pâtes dissolvantes à Temiscaming
  • http://www.lesaffaires.com/archives/generale/lebel-sur-quevillon-renait-grace-a-une-multinationale-australo-belge/537773

    De plus, la ville est en pourparlers «très avancés», au dire du maire, pour racheter les installations de l'usine de Domtar. Selon nos sources, des intérêts canadiens envisageraient la création d'une usine de rayonne. «J'espère avoir des nouvelles avant Noël», affirme M. Lemoyne.
  • En effet ça prend pas la tête à Papineau pour deviner de quel intérêt il s'agit !!
  • novembre 2011 modifié Vote Up0Vote Down
    Le problème avec LSQ, c'est que la source est toujours la même (le maire de la ville) et qu'il n'est pas vraiment objectif là-dedans...

    Voici une entrevue en date du 18 novembre ou Chad affirme être en phase finale de négociations avec 5 ou 6 cibles potentielles !!! Il croit pouvoir conclure une transaction avec au moins 1 ou 2 de ses cibles.


    Il affirme aussi que la production à Thurso commence la semaine prochaine et que l'EBITDA serait de 120 à 150 millions en se basant sur le prix actuel de la DP. 
  • Ça fait plusieurs mois qu'on s'attend à ce que Wasilenkoff fasse une nouvelle acquisition semblable à Thurso dans le domaine de la pâte de rayonne. Selon moi, il y a une certaine logique à ce qu'il attende que Thurso soit converti avant de faire une acquisition. Je m'explique :

    1. L'équipe d'ingénieurs qui va superviser la nouvelle conversion est probablement la même que Thurso. Ils ne peuvent être sur deux chantiers à la fois...

    2. Les cash flows générés par Thurso pourraient servir à financer la nouvelle conversion. Ça réduit les besoins d'emprunt ou d'émission d'actions.

    3. S'il y a émissions d'actions, ce sera plus facile de convaincre des investisseurs si Thurso est en marche.
  • Bien d'accord avec toi Philippe. C'est bien logique de s'assurer que la conversion actuelle soit réussi avant de faire des acquisitions. J'ai bien hâte de voir le press release si ça commence bien la semaine prochaine. Ça devrait remonter rapidement vers les $40.
  • novembre 2011 modifié Vote Up0Vote Down

    Extrait de Chad dans la vidéo ci-dessus :

    "...at the current commodity price, we are looking at 120-150 million of EBITDA..." en parlant du moulin de Thurso.

    Il dit que la production va commencer la semaine prochaine.

     

  • Tiens, c'est la première fois que j'entends Chad dire que certaines divisions seraient "à vendre".  J'imagine que tout est à vendre si on y met le prix, mais le fait qu'il en parle ouvertement, c'est peut-être qu'il veut lancer sa ligne et voir si ça va mordre ?
  • J'aime trop sa mentalité!
  • Oui moi aussi je l'aime bien mais j'ai hâte de la voir se refléter sur le bottom line! ;-)
  • polangevin, elle s'est reflétée dans le passé.  C'est sur que c'est pas garant de l'avenir, mais ca nous aide à s'enligner!
  • Attention à l'ancrage ici. Ce n'est pas parce que le cours boursier a monté beaucoup que cela correspond à la valeur réelle actuelle. Moi ce qui me rassure c'est de voir Tembec avoir de bons résultats dans sa division de Dissolving Pulp. Sachant que cette société opère au Québec, je me dis que le risque lié aux opérations est moindre.

    Un projet de cette ampleur sur papier est toujours merveilleux, mais quand un titre montre sur une nouvelle et que la nouvelle est retardée, ce n'est jamais très bon pour le cours boursier... Reste qu'au cours actuel, c'est extrêmement tentant d'ajouter à ma position!
  • C'est sur que le marché a une attitude "show me the money" avec FTP et c'est compréhensible.  

    Voici un article intéressant sur la division dp de Tembec :

  • Polangevin

    Je parle pas de l'historique de Thurso mais bien de landqart et dresden.
  • Pomme avec pomme...

    " Tembec recently announced plans that could result in up to $100-million invested to expand its pulp facility in Temiscaming by 2015."


    Tembec capacité de 30000 tonnes à 100m ou 3333$/tonne
    Thurso capacité de 200000 tonnes à 152m ou 760$/tonne

  • GroupePretoria, où prends-tu tes chiffres sur Tembec à 3333$/tonne?
  • Pour votre information messieurs, je viens de discuter avec un représentant de FTP à Vancouver. Je voulais savoir si la production de pate dissolvante avait commencé à Thurso.

    Pas de confirmation officiel car c'est des informations privilégié (material event) qui seront annoncé de facon officiel. Il m'as dit que je pouvais m'en tenir au dernier communiquer (qui donnait comme date de début mi-novembre). Après avoir essayer de différente façon d'avoir un peu d'info, j'en déduit que la production à débuter mais qu'il attende d'avoir un certain rythme avant d'annoncer que c'est parti pour de bon. En gros, ils ne veulent pas annoncer que c'est parti pour ensuite dire qu'il y a des problèmes. Attitude prudente.

    Selon moi, on devrait avoir un communiquer officiel du début de la production d'ici une semaine au maximum.  

    En ce qui concerne LSQ, je suis d'accord avec Philippe que notre source d'information officiel (M. le maire) est un peu trop excité. Ca commence à faire pas mal de fois "qu'on devrait avoir une annonce dans les prochaines semaines". Advenant qu'un deal se fasse à LSQ, ma plus grande crainte sera de trouver le personnel pour faire rouler cette usine et de les salaires qui devront etre accorder qui devront etre competitif avec celui des mines $$$.

    @EmpCod

    Ce n'est pas la première fois que Chad mentionne que tout est à vendre. Avant Fortress, ses projets de mine d'or et d'uranium étaient des achats d'actifs sous évalué qui ont été vendu une fois que l'actif est devenu plus "à la mode".  Il a mentionné déjà que dans le cas de Fortress Paper, c'est peut être différent, qu'il avait du plaisir à développer cette compagnie. Bref, on developpe Fortress Paper, mais si on a des offres très interressantes pour certains actifs on vend et on recommence.  

     

     

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.