Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





Knight Therapeutics ( TSX : GUD )

Bonjour à tous, 

je ne sais ce que j'ai cherché sur Google aujourd'hui pour me rappeler ce titre! 

Knight Therapeutics ( Knight ) est la compagnie qui a été fondée par Jonathan Goodman suite au rachat de Paladin Labs par Endo Health Solutions. 

Je suis en train de lire sur la compagnie ( http://www.gud-knight.com/en/ ). Évidemment, il n'y a pas un gros track record, c'est tout jeune, les différentes présentations parlent beaucoup de Paladin, de ce que les dirigeants ont réalisé dans le passé... Le passé n'est pas garant de l'avenir, mais leur passé est tout de même assez brillant.

Il y a plusieurs aspects intéressants de cette nouvelle entité : 

Premièrement, M. Goodman a investi plus de 60 millions de son propre argent dans la compagnie, ce qui lui donnait le 27 août, près de 27% de cette dernière.

La compagnie est bien capitalisée avec 235 millions de cash. Je lisais que Paladin avait eu besoin de 10 ans avant d'atteindre ces chiffres.

Un des actifs important que la compagnie a est un Priority Review Voucher (PRV) sur le produit Impavido ( ce dernier est le produit que M. Goodman avait gardé lors de la vente de Paladin pour former cette nouvelle entreprise ). Knight est seulement la quatrième entreprise à recevoir ça (je vous invite à aller lire dans les présentations le pourquoi c'est difficile à avoir), et a l'intention de le vendre... ce qui pourrait peut-être rapporter 75 millions (il n'y a qu'une seule autre entreprise qui a vendu et c'était pour 67,5 millions)

J'espère que j'ai mis assez de détails pour partir une discussion! J'aimerais bien avoir l'avis des membres du forum là-dessus. 

Investir aujourd'hui dans cette compagnie là, c'est plus de faire confiance au management...


«13456713

Réponses

  • 362 Réponses trié par Votes Date
  • Knight commence à croitre de façon intéressante.  A ce prix ça me semble être un des rares titres sur le marché à être sous évalué.
  • yvtheb a dit :


    J'ai acquis il y a plus 1 an et -35 % a date. Devrais je tirer la plug ou la patience va payer ? 
    Malheureusement le prix payé est du passé. C’est difficile à réaliser émotionnellement mais la seule question à laquelle tu dois répondre c’est : est-ce un bon investissement à 5,35 $ ou non?

    si c’est dans un compte non enregistré la perte déductible peut être pris en compte mais à part ça le prix payé n’as pas d’importance pour le mouvement futur du titre
  • Pour continuer sur la lancé de l'analyse de P-O (dont les interventions sur le forum nous manquent :(), il y avait un excellent article dans le Globe sur la nouvelle CEO de Knight, Samira Sakhia :

    https://www.theglobeandmail.com/business/article-for-knight-therapeutics-founder-and-ceo-jonathan-goodman-handing-the/#:~:text=Samira Sakhia is the incoming,current CEO of Knight Therapeutics.&text=It's not often a business,who's virtually their polar opposite.

    L'article cerne bien le défi d'être une dirigeante femme immigrante et musulmane. Elle doit faire face à certains préjugés, il arrive parfois que les gens de Westmount la prenne pour la promeneuse de service lorsqu'elle balade ses chiens (sauvés de l'abandon de surcroit). Goodman indique qu'il va passer plus de temps dans la philanthropie mais demeure à la direction stratégique afin de se concentrer sur la vue d'ensemble de la compagnie. On y apprends que Samira siège sur le conseil de Dollarama.
    Comme il est possible que le site du Globe bloque la lecture de l'article, j'ai ajouté à la fin certain extraits en lien avec le futur de Knight. Rien de nouveau mais Samira est consciente qu'ils vont devoir muscler un peu plus les annonces (beef up its disclosure).

    Voici un bref résumé:

    - Les revenus sont impactés par moins de prescriptions produites par les médecins à cause du Covid;
    - Le changement législatif au Canada change beaucoup les opportunités pour notre marché;
    - Biotoscana n'était pas un modèle d'efficience et d'intégration, fonctionnant avec 4 systèmes distincts;
    - Les représentants des ventes commencent à peine à revenir sur le terrain.

    Juste un petit commentaire en terminant, l'article n'en fait pas mention mais Samira doit se féliciter d'avoir reçu l'appel de Goodman il y a 5 ans lorsqu'elle était encore avec Endo (Paladin). L'avoir sorti d'Endo à ce moment est probablement ce qui pouvait lui arriver de mieux quand on connaît la suite. Endo est sur la bord de la faillite à cause des poursuites liées aux opioïdes. Ils sont endettés à l'os et il serait surprenant qu'ils s'en sortent. Je souhaite du succès à Samira et de s'épanouir dans son nouveau rôle.

    Une partie de l'article (prière de vous abonner au Globe and Mail pour la lire au complet):

     Knight faces several significant challenges in the near term as it tries to deliver for its shareholders. Chief among them: reorganizing and ramping up Biotoscana, which operates in a fast-growing region that has nevertheless been badly hurt by COVID-19. Six of the 10 countries with the highest deaths per population since the start of the pandemic are Latin American countries where Biotoscana sells drugs, including Argentina, Brazil and Mexico, according to a daily analysis published by National Bank of Canada.

     

    COVID-19 has affected the health and safety of Knight's staff in Latin America, impacting their ability to do their jobs. And it has hit sales, which remain lumpy. Doctors are seeing fewer patients as they shy away from the health care system, which also means they're writing fewer prescriptions for medications. And physicians have scaled back meetings with drug suppliers, snarling the company's new product launches.

     

    Still, Ms. Sakhia is showing she has a good grip on the obstacles and opportunities as Knight scales up its business. The company this past Friday reported an 87-per-cent increase in net income for the second quarter compared with the same period last year, generating a profit of $29-million, or 23 cents a share, on record revenue of $65.8-million.

     

    Knight saw an increase in demand for its product to treat invasive fungal infections associated with COVD-19, as well as sales growth in several other recently launched products. The company has a market capitalization of about $700-million.

     

    Ms. Sakhia and Mr. Goodman are betting the long-term prospects of Latin America will more than offset the challenging dynamics Knight sees in its home market. After several delays, new Canadian regulations on drug pricing are set to take effect in January, seeking to lower the price of drugs by allowing the federal regulator to adjust which countries it uses to set benchmark prices and to take into account a drug's cost-effectiveness for patients.

     

    Pharmaceutical companies and advocates for sufferers of rare diseases say the changes will further discourage research and development spending in Canada and lead to fewer new drug launches. Supporters of the reforms counter that the industry just wants to protect its fat profit margins.

     

    For Knight, which makes money by buying and licensing largely proven products, the uncertainty in Canada on pricing has made it difficult to plot its strategy. So, it is switching much of its focus to Latin America, a region Mr. Goodman says is much like Canada was 10 years ago. "We know how to make money in that kind of market."

     

    Ms. Sakhia helmed the Biotoscana acquisition and she's the one tasked with integrating its 700-some people in 10 countries, a challenge complicated by the pandemic and by the fact that Biotoscana wasn't optimally organized in its own right. The newly acquired company was in fact four separate companies, each with its own IT systems, accounting and even inventory. For something as simple as a marketing plan for a product, there were seven plans. "It was crazy," Ms. Sakhia says.

     

    Ms. Sakhia is methodical in her approach to what needs to be done. Unlike Mr. Goodman, who let his subordinates work with little supervision, she is heavily involved in each step of the company's operations and development and demands constant monitoring and accountability from her staff.

     

    "As Ms. Sakhia has been effectively running Knight's operations for some time, we do not expect any disruptions and view her assumption of the CEO role positively," National Bank of Canada analyst Endri Leno said, echoing the sentiment of other analysts.

     

    The incoming CEO is optimistic Knight can grow its profits despite obstacles. Drugs such as Exelon, a dementia fighter whose rights Knight recently purchased for Canada and Latin America, have staying power, she says. And as Knight works through the Biotoscana acquisition, she says the company will beef up its disclosure - something that should get investors more comfortable about its prospects.

     

    "I know that there's a lot of fear of the next levels of COVID, but we are going to come out of it," Ms. Sakhia says. "We're already talking about return to office. We're talking about return for the [sales] reps. The world is going to wake up again. And we want to be ready."



  • Je suis pharmacien. Le problème avec Exelon, c'est l'existence du générique depuis plusieurs années. Par exemple, au Québec, la RAMQ ne le couvre pas entièrement et "force" un peu les patients à prendre le générique. Je n'ai pas vu les chiffres, mais ça ne semble pas si excitant comme molécule à acquérir. À voir.
  • Merci à Medici de nous partager leur opinion sur Knight.

  • J'ai aussi embarqué pour ce long voyage.
  • Tellement impressionnant que le titre n'a même pas bougé à la nouvelle, toujours aussi énigmatique et opaque comme compagnie. Un financement de $125M sur combien d'années, pas foutu de le préciser. Oncle Picsou Goodman aurait intérêt à suivre une formation d'allocation de capital donnée par Mark Leonard. Je pense qu'il a un fantasme de devenir un banquier avec l'encaisse accumulée et je commence à douter que son équipe a la capacité de bien évaluer les potentielles acquisitions. Enfin une, dans un marché en croissance et à quand la suite ? C'est pas bébé Paladin, c'est embryon Paladin. Je me croirais dans une de nos rencontres de 5 à 7....lol. La dessus, je vous souhaite GUDnight ! 
  • Il ne faut pas perdre de vue que le rôle des marchés boursiers est de permettre à des entreprises de lever du capital pour investir dans leur projet d'affaires. Je comprend qu'il y a une création de valeur à vendre quelque chose 10$ pour le racheter ensuite à 7$. Sauf que cette création de valeur se fait sur le dos de l'acheteur à 10$.  

    C'est beaucoup plus sain (pour qqun ayant une vision à long terme) quand la création de valeur provient du succès de l'entreprise et que les investisseurs ayant participé à l'émission sont heureux. 
  • JonJon
    janvier 2020 modifié Vote Up2Vote Down
    Ayant vu Knight comme "pick de la decennie 2020" par plusieurs sur l'autre fil, j'ai passe les fetes a revoir ce titre.

    J'avais vendu mon GUD au debut 2019 pour raisons 1) la 'chicane' avec Medison/Meir va distraire et couter cher, 2) sans acquisition de taille, c'est du cash stagnant, pas vraiment un business.


    Trois evenements majeurs sont arrives depuis. Surprise, le titre se vend au meme prix que quant j'avais vendu mes actions au debut 2019 malgre les developpements:

    1) GUD Medision Resolved (Meir n'est pas elu au CA de Knight et finalement les deux partis ont conclu une separation ou Knight vend Medison maintenant, et Medison va vendre Knight dans les 4 prochains ans.  La chicane a en effet coute cher: dans les resultats Q3, $3.80M de frais legals sont discutes, c'est plus que pour l'acquisition de GBT a $2.47M!!)


    2) Acqusition de Grupo Biotoscana (finalement "la" grosse transaction pour $418M' on ajoute $240M de vente TTM. On a un business finalement!)


    3) NCIB Achat d'Actions (le plus interessant dans les resultats du Q3 sont que 7.25M d'actions ont ete achete a $7.56.  OK les negatifs diront que c'est racheter les actions de la derniere emission a $10... Faire un profit sur le dos des actionnaires en les rachetant a $7.56 est une bonne gestion financiere mais douteuse moralement. On se saura jamais pourquoi Goodman a vraiment emis ces actions a $10,.. Peut-etre il etait vraiment proche d'acheter Paladin a Endo ou une partie de Valeant, et ca a plante derniere minute).


    Mettant ces 3 faits, nous avons maintenant une business dirigee sans distractions majeurs et avec moins d'actions en circulation!  Difficile d'evaluer sur les benefices, surtout qu'on annonce deja des couts d'acquisition/integration futurs.  Y allant sur le P/S, c'est assez drastique:

    P/S avant =  7.61 / (~14M/142M actions) = 77.7

    P/S apres = 7.61 / (~254M/135.6M actions) = 4.06

    Le P/S sera encore plus faible si GUS rachete les 5M d'achat d'actions qui restent sur le NCIB (diminuer ainsi le nombre d'actions a 130.6M), et avec une hypothese de croissance de 10%, 15% ou 20% des revenues.  Le calcul en haut est TTM, assuming 0% de croissance pour etre conservateur.  Note que Knight n'a que 51.8% maintenant, donc ce ratio assume l'achat des 48.8% manquant. Ca va prendre 6-8 mois pour y arriver.


    J'ai rachete une petite position dans GUD a $7.58 puisque mes raisons de vente anterieurs ne tiennent plus.  Je regarde activement et va augmenter ma position avec le temps a mesure que la these se realise.  Bonne annee 2020!
  • Je ne fais pas de "call" :; Je dirais même qu'il y a de meilleures opportunités dans le marché. 
  • JonJon
    juin 2020 modifié Vote Up2Vote Down
    Semestre decevant. Ca ne doit pas etre evident d'integrer une acquisition d'envergure a (tres longue) distance de facon virtuelle. Il etait interessant de savoir que GBT etait en fait 4 compagnies pas tres bien integrees elles-memes en terme de systemes logistiques, processus, etc.  Donc la il faut maintenant integrer ces '4' compagnies avec le "legacy Knight".

    Ils ne blament pas le COVID par contre, donc il doit y avoir d'autres facteurs... Faible revenues et beaucoup de charges. Pas grand chose pour s'exiter ici malheureusement.

    Le NCIB finit debut juillet. Il sera interessant s'ils vont renouveller. Encore des actions a acheter au prix de avril malheuseusement.


    Il faudra revoir le model. $240M de revenus de GBT ne semble pas se contretiser. $42.6M au Q1 et on nous dit qu'il y a de la saisonalite.  L'an passe Q1-19 etait 20% des revenus annuels... donc 42.6 / 0.2 = $213M.  Ouf on est loin de $240 avec 20% de croissance.

    Pas surprenant que le titre plante de 6%. J'ai toujours ma petite position. Je ne prevois pas ajouter ou vendre pour le moment.
  • JonJon
    juin 2020 modifié Vote Up2Vote Down
    Merci @phil! La force de ce forum est vraiment la contribution de plusieurs! Il y a des 'leads' sur beaucoup de titres ce qui beneficie tous! J'ai decide de contribuer un peu plus apres quelques ans plus passifs.

     
    La nuit porte conseille sur Knight; quelques pensees de plus:

    - Beaucoup de chialage sur internet "Goodman ne fait rien avec ses $400M, il devrait acheter Paladin, Crecenta, Cipher, etc".  En ecoutant le call hier, j'ai une appreciation pour l'envergure de l'acquisition de GBT. En plus, ils ont dit que les evaluations d'entreprises n'ont pas baisse puisque le capital d'investissement est disponible.  [[En fait, ca ressemble beaucoup a Buffet et Berkshire!!]]   Toute leur energie sera sur l'integration de GBT a moyen terme, la seule autre M&A que je m'attends est le rachat de leur propre action qui le NBIC peut etre renouvler en juillet. Pour le reste, oubliez ca!


    - L'amerique latine est un marche avec beaucoup de potentiel de croissance.... mais risque et difficile. Si c'etait facile, beaucoup d'autres auraient essaye et reussit!  Ils ont pris une charge parce que des medicaments ont brule au soleil. La logistique en amerique latine c'est probablement pas du Just-In-Time!   Ils parlent des defis en amerique latine avec un systeme a deux vitesse, la prive et le publique. C'etait un peu triste en fait le commentaire.   On a deja de la difficulte a faire respecter la distanciation sociale au Canada (on peut skipper la discussion sur les E-U!), c'est probalement beaucoup plus difficule en amerique latine.


    - "Knight c'est GBT". Personne ne fait parler que le "Legacy GUD" a augmente ses revenus de $2.9M a $3.1M puisque c'est maintenant extremement marginal versus GBT.


    Goodman demande toujours de la patience.  Oubliez les autres acquisitions! A ecouter le call, son equipe en a plein les bras avec GBT.  Le COVID fait qu'ils ne peuvent 'etre sur le terrain' veut dire que l'integration sera peut-etre plus longue et ardue que prevue. 

    Au contraire de n'avoir rien fait, il a prit TOUT un defi!  Il aurait risque moins a surpayer un peu pour racheter Paladin a Endo.  Acheter GUD (ehh "GBT"), c'est plus que jamais un acte de foi sur Goodman, et son equipe (Goodman a encore une fois pas beaucoup parle hier).
  • Le titre est au même niveau qu'il y a 6 ans. C'est un bon cas d'étude sur le niveau de patience que l'on doit avoir avec un titre.
  • Je viens de finir de lire la transcription de la conférence téléphonique et j'en retiens principalement 4 points

    1 - Knight développe une marque de produits génériques pour l'Amérique Latine
    2 - Il reste une année de travail pour terminer l'intégration de Biotoscana
    3 - Le marché canadien est moins rentable qu'il l'était à l'époque de Paladin
    4 - L'enthousiasme de Goodman se traduit par le rachat de 2,9 m d'actions en 2021.

    « As you know that I am Burgoo [ph]. Some say cheap. And we have purchased in queue. In 2021, we have purchased year to date 2.9 million shares at $5.25 a share. And I'll just I'll just leave it at that.» 

    Pour tout de suite je demeure patient avec cette compagnie.
  • Les résultats d'aujourd'hui sont vraiment intéressants considérant le prix du titre. La compagnie à des actifs financiers pour environ 2,90$ par action et l'entreprise devrait faire selon mes prévisions au moins 300M$ de revenus en 2022 et dégager autour de 0,45$ de BPA.

    La croissance sans considérer les acquisitions est très intéressante depuis le début de l'année et avec tous les nouveaux produits qu'ils sont en phase de lancement et qu'ils vont lancer l'an prochain la croissance devrait se poursuivre à moyen terme.

    La marge brute est quelque peu surélevé dû à l'acquisition des droits sur Exelon et le fait qu'ils reçoivent actuellement seulement les profits et non les ventes plus les dépenses. 

    L'entreprise a encore racheté plus de 1M d'actions après la fin du trimestre. On est autour de 4M d'actions racheté en 4 mois.

    Personnellement c'est un des rares titres que je suis qui a le potentiel de doubler sur 4 ans.
  • https://fr-ca.finance.yahoo.com/actualites/knight-publie-ses-r-sultats-110000978.html

    Les intentions de M. Goodman sont très claires :

    « Nous mettons tout en œuvre pour que GUD devienne un Paladin 2.0. Au cours des neuf derniers mois, nous avons 1) affecté 70 M$ à notre stratégie d'investissement dans des fonds afin d'obtenir les droits canadiens de produits novateurs, 2) obtenu les licences pour deux produits d'Orphan Canada aux derniers stades de développement, 3) consenti un prêt garanti de 8 M$ à deux sociétés des sciences de la vie, 4) reçu l'approbation de la FDA relativement à Impavido aux É.-U., 5) obtenu le quatrième statut d'évaluation prioritaire jamais délivré par la FDA et engagé un banquier pour monétiser cette occasion, et plus important encore, 6) avons formé une équipe chevronnée pour concrétiser tous ces projets », a déclaré Jonathan Ross Goodman, président-directeur général de Thérapeutique Knight Inc."
  • Je pensais que quelqu’un soulignerais le fait que Knight
    Therapeutics a prêté 30 millions US afin d’aider CRH Medical a effectué sa
    dernière transaction.  Ce prêt devrait
    rapporter des intérêts de 10% annuellement. 
    Plus intéressant encore est le fait que Knight obtient 3 millions d’actions
    de CRH dans la transaction.  En bref, un
    investissement dans Knight en est aussi un dans CRH.

    En ce qui concerne CRH, le CFO Richard Bear a fait un
    pactole avec ID Biomedical lors de la vente d’un vaccin pour la grippe à la
    compagnie GSK pour 1.7 milliards.  CRH
    est son nouveau bébé….et également celui de Penderfund (bon record avec les
    microcap).

    J’ai pris une petite position dans Knight lors de la vente
    de leur voucher.  Comme plusieurs d’entre
    vous j’ai fait des sous avec Paladin et je dois bien cela à Goodman.  Je considère toutefois l’aventure un peu
    risqué compte tenu que tout repose sur la santé mentale de ce dernier.  Knight pourrait bien être le top ou le flop
    de 2015.

    En ce qui concerne Donville, il semble hésitant à donner le
    feu vert à Knight mais recommande pourtant CRH ?  Peut-être qu’il veut évaluer la capacité de
    Goodman sur une plus longue période bien qu’il soit le genre en prendre
    position et revendre rapidement lorsque le plan ne se matérialise pas. 

  • février 2015 modifié Vote Up1Vote Down
    Mine de rien, l'action vaut cher par rapport au book.  Il faut avoir confiance à M.Gudman...  Je commence à penser à me départir de l'action et attendre les résultats.

    @Snowball, qu'en dis-tu?
    @GP : Je pense que tu ne devrais pas vendre si tu as une vision à long terme . 
  • Quelqu'un a une nouvelle sur GUD? Volume le plus élevé depuis sept. 2014.(800k vs. moy. de 280k)
    La nouvelle c'est que les investisseurs réalisent que Goodman est actuellement à reconstruire un nouveau Paladin Lab.
  • Oui et ayant eu la chance de le rencontrer alors qu'il débutait avec GUD et connaissant son historique... c'est facile de témoigner que nous avons un CEO exceptionel pour développer notre compagnie.
  • mars 2015 modifié Vote Up1Vote Down

    Compte tenu que plusieurs investissements prendront des années à générer du rendement et qu'ils est difficile d'évaluer les progrès de ce modèle d'affaires sur la base des résultats financiers trimestriels, avez-vous des indicateurs principaux que vous suivez pour constater objectivement les progrès de l'entreprise ?

    L'estimé des analystes est de 0.14 $ de BPA pour l'an prochain.



  • mars 2015 modifié Vote Up1Vote Down

    Pour l'instant, tant que je vois que le bébé fait des progrès ça me convient.
    Pouvons-nous savoir les indicateurs de progrès pour ton petit bébé de 700 millions ? ;)
  • mars 2015 modifié Vote Up1Vote Down
    @snowball
    Avec mes connaissances actuelles sur Knight et leur industrie, ça reste dure à quantifier la VAN de leur encaisse d'environs 200 M$, il y a tellement d'inconnus et scénario possibles. Il y a tellement eu d'acquisitions d'actifs depuis la dernière fois qu'ils ont publié leurs résultats qu'on va pouvoir y voir plus clair jeudi. Pour le reste des actifs c'est aussi dure à quantifier, des placements dans cinq firmes de PE, une coentreprise (Neurtxon), des droits pour des médicaments (ATryn, Photorin) et des placements en dette et actions dans des pharmas privés (Apicore, Signet et Medicure) et aussi CRH. Tout ça vaut probablement plus que la valeur comptable, mais il y en a tellement, c'est à y perdre son latin. Ce genre de titre mérite une plus grosse marge de sécurité en raison de tous les inconnus, de ma capacité à bien comprendre le secteur et tous les actifs qu'ils possèdent. J'aurais possiblement dû investir dans Knight lorsque le titre était plus près de sa valeur aux livres, mais à l'évaluation actuelle, c'est rendu trop risqué pour moi.
    Bravo Bruno, plusieurs investisseurs (je suis parfois du groupe)  pensent qu'il est possible de comprendre les fondamentaux d'une multitude d'entreprises en ayant trop peu de temps pour approfondir et étudier en détail et en fait ce n'est probablement pas le cas. Je trouve que ton humilité à écrire ce que tu as écrit démontre que tu es un investisseur averti. Ceci étant écrit, il y a aussi probablement une multitude d'investisseurs qui ne comprennent pas la recette de Goodman et qui font de l'argent en investissant avec lui. C'est un des grands paradoxes de la bourse :)  Tu peux avoir entendu parler d'un titre en prenant un café sur la rue Cartier et l'acheter/en parler en général et faire beaucoup d'argent sans trop comprendre les fondamentaux. Par ailleurs, un professionnel qui suit le CEO depuis 20 ans (en incluant Paladin) pourra lui comprendre et expliquer pourquoi la valeur intrinsèque aujourd'hui est de 7,11 ou 30 $. Grand paradoxe car l'investisseur du café obtiendra le même rendement que le gestionnaire professionnel... Bref, certaines idées d'investissements sont plus complexes à comprendre ...et bravo encore
  • avril 2015 modifié Vote Up1Vote Down
    @Lucas Je trouve ta question excellente !

    Comme l'a déjà si bien dit Goodman, sa spécialité c'est "l'opportunology" !:) 

    Je crois qu'un allocateur de capital chevronné comme lui est capable de faire preuve de flexibilité et de choisir le meilleur "outils financier" ou véhicule pour maximiser le rendement. Par exemple, s'il n'y a pas d'occasion de licencing à bon prix de disponible dans un pays, il fera un financement et profitera d'autres opportunités ailleurs pour générer un + 20 % de rendement sur le capital autrement...

    En lisant tous les rapports annuels de Paladins Lab (oui j'ai lu les 19... merci à un excellent gestionnaire de fonds actif sur ce forum pour cette suggestion !)  je me suis rendu compte que son expertise est bien plus que de faire des ententes de licensing. Il est capable -avec son équipe- de trouver les meilleurs opportunités dans le secteur et de conclure des ententes déterminantes (ex. CRH !) pour faire progresser les produits. Il combine donc des connaissances importantes à mes yeux : Rationnel dans l'allocation du capital, connaissance approfondie du secteur et une expertise financière pour maximiser les rendements des transactions. 

    Bref, à ta question, est-ce qu'il aurait des investissements plus rentables ? Je crois que son historique des 20 dernières années démontre que ses investissements rapporte plus de 20 % par année et qu'il poursuit dans cette voie... mais peu d'investisseurs sont capables ou prennent le temps de calculer la progression de la valeur intrinsèque de GUD. 

    Un dernier point en complément mais qui est probablement le plus important quand on parle de rendement espéré. Réaliser ++ 20 % de rendement annuel composé avec les actifs qu'il avait sous gestion fut vraiment exceptionnel. Réaliser ces rendements sans perdre d'argent sur aucune transaction est encore plus méritoire. 
  • septembre 2015 modifié Vote Up1Vote Down
    Nouvelle collaboration: http://finance.yahoo.com/news/gud-medison-taken-knight-210000342.htm
    À ce rythme, il sera de plus en plus difficile d'évaluer toutes les participations de Knight. Je suis curieux de voir combien d'autres investissements fera Goodman d'ici la fin de 2015.
    Je suis intéressé de savoir ce que ce nouveau deal pourra apporter à GUD. M. Goodman semble nouer des alliances avec plusieurs sociétés et fonds pour alimenter son futur pipeline dans une vision à très long terme.

    Tu veux dire à part un excellent jeu de mot pour un titre d'article?
    Blagues à part, je me demande quels sont les critères de Goodman pour faire ces acquisitions. Est-ce qu'il a expliqué ce qui l'intéresse dans ces marchés (Israel, Roumanie) dans le passé?
    http://finance.yahoo.com/news/gud-medison-taken-knight-210000342.html


    Si on tente de se faire une idée de sa façon de faire par ses expériences passées... il doit tenter d'utiliser ces entreprises pour accélérer la croissance dans ces pays et au Canada surtout que Medison compte déjà sur un portefeuille de produits élaboré : http://www.medison.co.il/products/

    . Cet exemple de Paladin (2012) illustre assez bien: 

    "HIGHLIGHTS
    • The benefits of this acquisition include the immediate onboarding of an existing 
    infrastructure and network in Mexico that provides us with the necessary licences 
    to import, distribute and promote pharmaceuticals in Mexico, as well as providing 
    us with a local team that has commercial and regulatory expertise. This significantly 
    accelerates our entry into the Latin American market."

    Pour Madison, il semble que ce soit une alliance assez stratégique puisqu'il s'agit de la plus grosse compagnie pharmaceutique privée en Israel selon Bloom Burton et -globalement- de la quatrième après Roche, Joannsen et Novartis. 

    Bref une étape positive pour les investisseurs à très long terme. Pour l'instant on continue de se demander combien de temps le management de Knight aura besoin pour investir ces centaines de millions de cash et quel sera le rendement qui sera généré !

  • Allo snowball,

    Très intéressant. J'ai bien hâte de voir la compagnie prendre son envol.

    Si on pense au positionnement de la compagnie nous pouvons penser que la compagnie a pris un envol - pas à pleine altitude :) -  en ayant un portefeuille de produits enviables. 

    Pour ce qui est du nombre d'actions.. faut voir au cas par cas ou avoir confiance dans la capacité du management de prendre des décisions qui seront accréditives sur une base par action.

    C'est un investissement à très long terme...... pour plusieurs ententes cela peut prendre 4-5 ans pour le processus complet de compléter un deal avec une pharma, avoir les autorisations ++ et en faire un succès en commercialisation... si cela le devient éventuellement  !! 

    À court terme c'est un titre qui ne devrait pas présenter des EPS mirobolants.... ça prendra une bonne période de temps pour investir tout ce capital et la majorité des produits actuels ont besoin de temps.
  • Je ne veux pas faire le trouble fête mais les ventes du Probuphine sont anémiques aux USA. Titan est très déçu et négocie en ce moment avec Braeburn afin de récupérer les droits de commercialisation du produit, ces derniers auraient réduit leur équipe de vente. Cela pourrait avoir un impact sur GUD:

    Braeburn had sublicensed Probuphine to Knight Therapeutics (TSE: GUD) who has filed a new drug submission (NDS) to Health Canada. A response from the regulatory agency is expected this summer. It is unclear if Knight will maintain the distribution role to the North and this will be part of the negotiation. 
    Source: http://scr.zacks.com/News/Press-Releases/Press-Release-Details/2018/TTNP-Molteni-Investment-Relieves-the-Pressure-article/default.aspx
  • avril 2018 modifié Vote Up1Vote Down
    Total revenues from royalties earned on net sales of Probuphine by Braeburn for the full year ended December 31, 2017 were approximately $0.2 million, compared with revenues of approximately $15.1 million in 2016. Revenue in 2016 reflected approximately $15.0 million from a milestone payment from Braeburn, earned upon approval of Probuphine by the FDA in May 2016, and approximately $65,000 from royalties earned on net sales of Probuphine.

    Titan's Executive Chairman, Dr. Marc Rubin, commented, "We believe that Probuphine can play a prominent role in combatting the epidemic of opioid addiction, both at home and abroad. To that end, while continuing the process to regain control of Probuphine and drive its commercial success in the U.S.

    Quel but voyez-vous dans la récupération des droits de commercialisation du produit? Est-ce que la vente anémique du produit pourrait être dû à ça (voir ci-dessous)? C'est quand même un traitement de $5,000 pour 6 mois! 

    Depending on the type of insurance you have, Probuphine may or may not be covered, as many insurers will opt for you to use the less-costly buprenorphine pills.
  • Je ne veux pas faire le trouble fête mais les ventes du Probuphine sont anémiques aux USA. Titan est très déçu et négocie en ce moment avec Braeburn afin de récupérer les droits de commercialisation du produit, ces derniers auraient réduit leur équipe de vente. Cela pourrait avoir un impact sur GUD:

    Braeburn had sublicensed Probuphine to Knight Therapeutics (TSE: GUD) who has filed a new drug submission (NDS) to Health Canada. A response from the regulatory agency is expected this summer. It is unclear if Knight will maintain the distribution role to the North and this will be part of the negotiation. 
    Source: http://scr.zacks.com/News/Press-Releases/Press-Release-Details/2018/TTNP-Molteni-Investment-Relieves-the-Pressure-article/default.aspx
    Titan a finalement racheté les droits du Probuphine de Braeburn. La bonne nouvelle c'est qu'elle fait confiance à Knight pour la distribution au Canada:

    Conditions for the termination agreement call for Titan to regain all rights to Probuphine in the U.S. and Canada. Braeburn will pay $1 million to Titan and agrees to assist in a transition lasting until the end of the year in order to maintain treatment continuity for patients and physicians.

    "We believe that Probuphine is an important product in the face of a growing opioid addiction epidemic and we will continue to explore options with the potential to improve uptake of the product in the U.S., as well as expand global access through partnerships in Europe and other territories with Molteni & C. dei F.lli Alitti Società di Esercizio S.p.A. and Knight Therapeutics Inc. in Canada," Sunil Bhonsle, Titan’s president and CEO, said in a statement.

  • Plus que 6 ans à attendre! Goodman, 2014



Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.