Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Home Capital Group (HCG)

11213141618

Réponses

  • Pensez vous qu'ils vont forcément couper le dividende ?
  • Ils sont en crise de liquidité. C'est la première chose qui devrait disparaître.
  • Je trouve que le message de jfmorissette est admirable et rempli d'humilité.

    Le portefeuille de la lettre financière Cote 100 était encore actionnaire de Home Capital Group le mois dernier. J'ai donc hâte de lire leurs commentaires sur Home Capital Group dans leur prochaine lettre. J'ignore s'ils en ont vendu.
  • Et autre question par simple curiosité personnelle vue que vous sembler avoir réponse à tout (je vous admire ;) Côte 100 de leur coter ils ont liquider ou y'a des chemise qui ce déchire ce matin ????
  • Honnêtement, je me fou un peu de ce que font ou pas les différents gestionnaires de portefeuille...
  • Je trouve que le message de jfmorissette est admirable et rempli d'humilité.

    Merci Bruno.

    J'ai pris ma perte. Il me reste à prendre la leçon de tout cela. Ironiquement, sur un titre que je ne détiens pas, tous ces avertissements m'auraient probablement freiné à investir. Sur un titre que je détiens, j'ai banalisé les avertissements. On apprend constamment dans tout cela, et je vais en ressortir bien mieux outillé.
  • avril 2017 modifié Vote Up0Vote Down
    Avec le temps j'ai appris que les petits actionnaires sont perdants à essayer de jouer au plus fins. Donc, quand la fumée persiste, je vends et dans ce cas ça fait un ti boute que ça sent drôle.
  • Le titre était très shorté.

    Je crois que peu de shorts ont prévu ce qui se passe en ce moment. Leur thèse devait ressembler à : "Le marché immobilier canadien est trop élevé, la bulle éclatera avec la hausse des taux d'intérêts, je short HCG dont son activité principale est de fournir des prêts hypothécaires à risque."

    Ils se retrouvent aujourd'hui très riche grâce à la chance.
    En fait, ce n'était pas la thèse des shorts vocaux sur HCG, tu peux aller voir ce qu'ils disaient (Marc Cohodes par example). Ils disaient que c'était mal géré et que la compagnie prenait plus de risques qu'elle ne le prétendait, et ils avaient raisons (pas pour rien que le chairman, le CEO et le CFO sont partis...). 
  • avril 2017 modifié Vote Up0Vote Down
    Je pense que les shylock offrent de meilleurs conditions que ça!!!!

    En partant 100 million de frais non remboursable

    Obligé d'emprunté 1 MM à 10%, un autre 100 millions

    Minimum de 2,5% si le 2e MM non utilisé : 25 million

    Donc c'est entre 225 et 300 millions de frais de financement supplémentaire. L'an passé le bénéfices était de ... 247 millions. 

    Ça sent la fin...On emprunte à 15% (300M/2000M) pour prêter à probablement moins que ça. Je viens de renouveler mon hypothèque à 2,45% pour un an.
  • Selon certaines spéculations, le shylock en question serait Fairfax... Moi aussi, j'ai de la misère à voir comment ils vont éviter une liquidation. J'aimerais comprendre le rationnel de ceux qui ont acheté aujourd'hui. Ça devient un jeu sur la valeur de liquidation mais ce n'est pas évident à évaluer... 
  • Je fais partie de ceux qui n'ont pas vendu HCG. Ma consolation, c'est qu'en étant diversifié (une vingtaine de titres), mon portefeuille est endommagé temporairement mais pas saccagé. Et ce genre de risque fait partie du "stockpicking". Si on ne veut pas vivre cela, mieux vaut aller vers des FNB. Par contre, a côté des HCG qui font mal, il y a des Dollarama qui compensent. 

    Ceux qui ont vendu avant aujourd'hui ont joué de prudence, en encaissant des pertes dès que cela commençait à sentir mauvais. D'autres comme moi se sont accrochés et ont décidé de patienter en espérant, tant qu'à être dans le titre et avoir déjà perdu, un retournement, au moins partiel, de situation. Les deux approches avaient du pour et du contre.

    Même ceux qui font de l'analyse de titres à temps plein se trompent. François Rochon a longtemps été en amour avec Michael Pearson. C'est au tour de Cote 100 de s'être planté en étant toujours dans Home Capital.  Bravo à tous ceux qui ont vendu dès qu'ils ont commencé à sentir la fumée.

  • Avec un cours à 6 $ en baisse de 65 % aujourd'hui ...il n'est pas exagéré d'affirmer que les investisseurs ont un un "petit" doute sur la solidité du bilan. 

    Espérons que les membres du forum n'avaient pas une importante position dans ce titre. HCG avait eu une importante visibilité dans les médias au cours des dernières années. 
  • Ma perte se chiffre à moins de 2% de la valeur de mon portefeuille, ça fait mal, mais ça fait partie de l'investissement, et je vais me faire un devoir de tirer des leçons sur mon style d'investissement et la façon dont je suis mon portefeuille maintenant que j'ai moins de temps à y consacrer.

    @bernard Rendu là, tu ne préfères pas prendre ta perte et passer à autre chose? J'ai fait comme toi, mais il y a tout de même des limites, il semble que le marché n'a plus confiance et quand une institution financière tombe en disgrâce totale, elle est pas mal vouée à la faillite.
  • Même ceux qui font de l'analyse de titres à temps plein se trompent. François Rochon a longtemps été en amour avec Michael Pearson. C'est au tour de Cote 100 de s'être planté en étant toujours dans Home Capital.  Bravo à tous ceux qui ont vendu dès qu'ils ont commencé à sentir la fumée.

    Si vous conservez vos titres gagnants très longtemps, ceux-ci compenseront largement les pertes dans des titres comme HCG et Valeant. Suffit de se faire un petit chiffrier Excel pour s'en convaincre.

    La qualité des dirigeants est fondamentale dans mon approche. Quant le CEO a été congédié, l'histoire initiale ne tenait plus la route. Dans ce temps-là, je préfère vendre. Cà devenait trop risqué à mon goût.
    J'ai limité mes pertes à 10%.

    Je vois cà comme une expérience assez positive, au sens qu'elle enrichit mon vécu en tant qu'investisseur.








    Giverny et Cote100 se trompent parfois, et se tr

  • La nouvelle d'aujourd'hui m'a fait perdre mon optimisme en ce qui concerne la compagnie.

    Comme Phil le dit, ça devient un jeu d'actif.  La valeur au livre est selon le bilan environ de 24$.  C'est certain qu'un actionnaire n'obtiendra pas 24$, c'est difficile à évaluer.

    La compagnie ne va probablement pas survivre.  Peut-être sera-t-elle achetée par une grande banque ?
  • avril 2017 modifié Vote Up0Vote Down
    Et dire qu'un de leur directeur est le CEO de HOOPP... Ca sent conflit d'intérêt.  Il devra également démissionner.

    TORONTO
    , April 27, 2017
    /CNW/ - The Healthcare of Ontario Pension Plan (HOOPP) today confirmed
    that it has agreed along with a syndicate of lenders to provide a
    secured line of credit in the amount of $2-billion dollars
    to Home Trust Company.  Normally HOOPP's policy is not to disclose
    information on our investments, however, given the amount of media
    speculation, we have decided to disclose this information today. Like
    any investment, this decision was made in the best interest of our
    members' financial needs. We have a long history of providing these
    types of investments as appropriate, risk-balanced vehicles to meet our
    overall return targets. This investment followed all the appropriate due
    diligence.  
  • Alors au jeu des prédictions vous dites quoi? Home Capital Group va faire faillite, va être acheté par une banque, va se liquider, va se restructurer dans la douleur, autre?
  • L'histoire que me viens en tête depuis hier, c'est le rachat de Bear Stearns par JP Morgan pour des pinottes. Les autorités réglementaires avaient convaincu JP Morgan de les acheter pour 10$ l'action pour éviter un effet domino (alors que le titre de Bear Stearns valait plus de 100$ avant ses problèmes)

    L'une des grandes banques canadiennes pourrait faire la même chose avec HCG. Reste à voir le prix de la transaction. HCG a un portefeuille de prêts de 20 milliards et une valeur des actionnaires de 1,6 milliard (à la fin 2016). Il suffit que l'acheteur rachète le portefeuille avec une escompte de 10% pour faire disparaître toute valeur pour les actionnaires. Ce serait quand même logique qu'un acheteur veuille une escompte pour se protéger des mauvaises surprises qui pourraient s'y trouver (et HCG n'est pas vraiment en position de force pour négocier).

    En fait, un maigre 1 % d'escompte sur la valeur du portefeuille peut faire varier le prix de la transaction de 3$/action. Ça m'apparaît bien difficile de déterminer si le titre vaut 4, 8 ou 16 $... 

    Bon, tout ça est de la pure spéculation de ma part, on verra bien.  


  • Bonjour Messieurs,

    Je vous lit avec attention depuis une semaine, je viens de découvrir ce site. Merci à ceux qui partagent leurs analyses. C'était aussi rassurant de lire les témoignages d'autres gens dans ma situation.

    Pour ma part, j'ai fini par vendre mais beaucoup trop tard. J'ai commencé à investir en actions tranquillement il y a un an et demi, c'était la première fois que je vendais des actions et mes premières pertes réalisées. Ça remet en tête le niveau de risque.

    Je ne pense pas arrêter d'investir en actions, on a pas le choix, à moins de vouloir être employé toute sa vie. Je devrai y consacrer plus de temps à l'avenir ou finir par confier cela à une firme. Pour l'instant je m'y consacre plus sérieusement et je continue à vous lire! 
  • Bienvenue Sophie! Au plaisir de t'entendre sur ton parcours et tes expériences!

  • Bienvenue Sophie! Au plaisir de t'entendre sur ton parcours et tes expériences!

    Oui, j'avais vu ça plus tôt aujourd'hui. Je trouve étonnant que le titre remonte un peu. 
  • Les vendeurs à découvert doivent bien se couvrir un moment donné.
  • avril 2017 modifié Vote Up0Vote Down
    Il va sans dire que mon bris de confiance avec le Board est complet.

    Le 21 avril, le COB Kevin Smith annonce de bon pré-résultats.  Tout va bien et la compagnie est robuste financièrement.  5 jours plus tard, la compagnie annonce qu'elle fait un prêt de 2 milliards à une grosse institution financière à un taux désespéré.

    Ensuite, on apprends que le prêteur est HOOPP, dont le CEO est James Keohane, également membre du conseil d'administration de Home Capital Group.  Bien sur il a démissionné après.  Il va sans dire qu'il n'a que 3000 actions de Home Capital Group.

    Le prêt est prohibitif, entre 15% et 22,5% d'intérêt et raye les bénéfices entiers d'une année.  En entrevue, Keohane dit que Home Capital Group aurait peut-être pu survivre sans ce prêt et que le taux d'intérêts imposé était dû à l'urgence de la situation.  Il a également dit qu'il a pensé aux intérêts de HOOPP lors de l'émission du prêt.

    Bien que je crois qu'un prêt soit nécessaire pour rembourser les épargnants qui quitte le navire de leurs compte à intérêt élevé, il est possible que HCG n'a même pas magasiné le prêt.  Ils aurait peut-être pu un avoir un à un taux plus raisonnable.
  • avril 2017 modifié Vote Up0Vote Down
    De ce que j'en sais, aucune fraude n'a été trouvée concernant les prêts.  Les mauvais prêt datent d'il y a 2 ans et demie et une bonne partie doit être écoulé. Le LTV (loan to value) est d'environ 70%. L'immobilier à Toronto a beaucoup monté ces dernières années ce qui sécurise davantage.

    La seule véritable erreur de la compagnie ait été d'avoir divulgué de l'information sur les fraudes par les courtiers trop tard et d'avoir donné de mauvaises raisons pour la mauvaise croissance qu'ils avaient en 2014-2015. Mais concernant la fraude, il n'y a rien. Cohodes disait qu'ils masquait les pertes dans leur bilan, mais cela n'a jamais été prouvé.

    C'est pourquoi je pense que leur portefeuille de prêt est de bonne qualité. Contrairement aux américains en 2007 qui avaient des prêt NINJA (pas de revenu, job ou d'actifs) et des LTV > 100%, ce n'est pas le cas ici. De plus, ils étaient très rentables.  Par conséquent, j'imagine qu'ils peuvent obtenir un prix correct lors de la liquidation de leur portefeuille ou la vente de l'entreprise.

    Donc, mes prédictions.

        1) Liquidation du portefeuille.
        2) Achat par une grande institution financière.

    L'OFSI a intérêt à surveiller cela de près et s'assurer que cela se passe en douceur. Ils ont pour près de 20 milliards de prêt. Ça pourrait être l'élément déclencheur de la prochaine récession. Advenant le cas que HCG n'émette plus de nouveau prêt (ou très peu.  A noter qu'ils prêtent à ceux qui sont refusés par les banques) → Vente forcée des maisons à Toronto → Crise Immobilière Toronto → S'étend sur le pays par effet de contagion → Récession au Canada (L'immobilier est un % important du GDP au Canada).
  • Bonjour Messieurs,

    Je vous lit avec attention depuis une semaine, je viens de découvrir ce site. Merci à ceux qui partagent leurs analyses. C'était aussi rassurant de lire les témoignages d'autres gens dans ma situation.

    Pour ma part, j'ai fini par vendre mais beaucoup trop tard. J'ai commencé à investir en actions tranquillement il y a un an et demi, c'était la première fois que je vendais des actions et mes premières pertes réalisées. Ça remet en tête le niveau de risque.

    Je ne pense pas arrêter d'investir en actions, on a pas le choix, à moins de vouloir être employé toute sa vie. Je devrai y consacrer plus de temps à l'avenir ou finir par confier cela à une firme. Pour l'instant je m'y consacre plus sérieusement et je continue à vous lire! 
    Bienvenue sur le forum, Sophie. Idéalement, on apprendrait tout ce qu'on a a savoir des erreurs des autres, mais parfois, il faut faire ses propres erreurs pour vraiment que la lesson colle. J'ai perdu beaucoup d'argent dans des investissements (surtout au debut), mais aujourd'hui je me rend compte que c'était des frais d'education qui m'aident beaucoup aujourd'hui a prendre de meilleurs decisions. Ne lache pas, intègre les lessons, et tente de minimizer les gros risques puisque il ne suffit que de multiplier par zero une fois pour que meme une longe série de beaux rendements finissent...
  • J'ai transféré les messages sans lien avec HCG sur un autre fil de discussion. 

    De retour à HCG...
  • Alors que la plupart des autres gros actionnaires ont vendu ! On est en face du plus grand cas de génie ou du plus grand cas de déni des dernières années...
  • Le futur nous le dira mais j'avoue que moi aussi à ce prix la je suis tenter d'ajouter à ma position, si ce n'est que pour descendre mon buy price initial , mais ca tombe de la pure spéculation. Jvais attendre leurs résultats j'ai bien hâte de lire ca. A ce prix vous n'êtes pas tenter vous aussi d'en racheter ?
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.