Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Home Capital Group (HCG)

11214161718

Réponses

  • En effet. Moi aussi je félicite Phil.
  • Comme toi Phil J'ai été très surpris que Soloway n'assume pas l'intérim. J'ai suis aussi en train de vendre mes actions.
  • J'ai été également surpris que M. Soloway ne soit pas nommé PDG intérimaire.  Au lieu de cela, Bonita J Then (EX PDG dans le domaine alimentaire) a été nommé PDG intérimaire.

    Trois possibilités pour moi que M. Soloway ne soit pas devenu PDG intérimaire

    1) Le poste ne l'intéressait plus dû à son âge avancé (77 ans).
    2) Il est également ciblé par l'OSC.
    3) Les directeurs veulent du sang neuf avec un PDG qui n'a rien à voir avec le début des gros problèmes de home capital (juillet 2015).

    J'ai lu dans l'article suivant que Martin Reid n'a pas été mis à la porte dû à l'OSC.

    https://www.bnn.ca/home-capital-group-fires-ceo-martin-reid-1.707687

    Scotiabank Analyst Phil Hardie wrote in a report to clients he was
    informed the move was unrelated to any regulatory actions. “We were
    notified that the decision and timing was not related to issues related
    to the OSC, but rather the board's desire to take decisive action to
    have leadership in place to get Home Capital back on track.”
  • L'intérim n'est que de quelques mois donc je ne pense pas que 1 soit la réponse. J'irais plutôt avec une combinaison de 2 et 3.

  • À 77 ans, on peut vraiment pas parler de sang neuf. Si le CA veut quelqu'un pour plusieurs années, il vaut mieux penser à quelqu'un de plus jeune.
  • Je ne sais pas pour vous, mais je suis devenu impatient avec la gerance et la transparence de la direction. Les points negatifs commencent plus a s'accumuler que de se resolver. Je me demande a quel point les problemes de scandals pour Home Capital vont les affecter. Si la decision de changer le CEO n'est qu'un mauvais timing avec le OSC, pourquoi prendre une telle action maintenant lorsque la confiance est effrite? N'aurait-il pas plus sage de commencer a en parler avec le board avant que cela soit divulger publiquement? Je pense pas etre le seul ici a me poser ce genre de questions.
  • Blog de Philippe Leblanc de Cote100 sur une société "mystère"...

    http://www.lesaffaires.com/blogues/philippe-leblanc/le-paradoxe-du-chercheur-d-aubaines/594154

    L'histoire ne dit pas si Cote100 est encore actionnaire.
  • Je crois qu'ils le sont toujours si je m'en tiens à la phrase suivante:

    Je crois toutefois que l’exemple de cette société, dont nous sommes actionnaires depuis de nombreuses années, illustre à merveille ce que représente une aubaine (ou pas!)

    Il ne parle pas au passé...

    Je me trompe peut-être cependant!

  • Peux-t-on se fier à leurs états financiers ?
    On a déjà vu des compagnies faire quelques "ajustements" de façon rétroactive...

  • Côte 100 est toujours actionnaire et ils ont même racheté 1000 parts ce qui porte à 4000 actions dans le portefeuille de la lettre financière!!
  • 4 000 actions. C'est très peu, non?
  • 4000 actions c'est seulement pour le portefeuille de la lettre financière, il y a tout leur client en gestion privée qui en détiennent aussi...
  • Moi aussi je vient d'en ajouter 100 à mon portefeuille
  • Je respecte cote100, c'est eux qui m'on fait découvrir HCG (mon père était abonné à leur lettre).

    Mais j'ai mes réserves par rapport à l'extrait du blogue :

    J’ai lu récemment le livre Millenium Money, de Patrick O’Shaughnessy, et cette phrase du livre m’a interpellé, car elle résume bien le paradoxe de l’investisseur «valeur»: «une bonne règle générale («rule of thumb») est que tout choix d’investissement qui nous fait bien nous sentir est un mauvais investissement, et tout investissement qui nous semble épeurant ou ennuyant est souvent un bon choix».


    Vous souvenez-vous combien tout semblait noir en 2008-2009? À quel point les investisseurs étaient-ils tentés de se réfugier dans des placements sûrs tels que l’encaisse ou le marché monétaire? Acheter des actions à ce moment-là ne procurait certainement pas un sentiment de bien-être ou de sécurité. Or, on sait avec le recul que c’était le meilleur moment pour investir.


    Si on applique jusqu'au bout cette idée qu'il faut se sentir mal, ça veut dire qu'il faudrait éviter les Richelieu, Dollarama, Couche-Tard et cie qui croissent régulièrement depuis des années sans drames et remplir nos portefeuilles de Sears, David's Tea, Transat, Bombardier.... J'ai décidément pas le côté masochiste pour être un investisseur valeur. Au delà de ça, je crois tout simplement que les titres plates de style GARP vont donner un meilleur rendement à long terme (sur 5-10-15 ans) que les maux de têtes valeurs. 

    Je ne crois pas que la question est de "se sentir bien" versus "se sentir pas bien". Au contraire, je pense qu'il faut mettre le plus possible les émotions de côté et essayer d'évaluer le plus rationnellement possible l'équation risque/rendement. 

    Dans le cas de HCG, je trouve que l'équation s'est dégradée des deux côtés. D'abord, le côté rendement potentiel me semble plus faible depuis le Q4. Ils y ont annoncé un objectif à long terme de croissance des profits de 7% par an mais en spécifiant bien que c'est un objectif "à long terme" et surtout pas une prévision pour 2017 qualifiée "d'année de transition". Avec 7% de croissance plus un dividende de 4% et des rachats d'actions, ont peut quand même penser faire un 12% par an, ce qui n'est pas si mal à condition d'avoir un risque assez bas.

    Et c'est là que le bas blesse car l'aspect risque de HCG a fortement augmenté selon moi depuis le congédiement du CEO. C'est clair que l'histoire que l'on nous racontait depuis un an (amélioration laborieuse mais progressive, ménage presque terminé dans la cie) ne tient plus la route. Reid aurait encore son job si c'était le cas. Le Q1 s'annonce assez laid, je soupçonne que les problèmes de rétention de clients s'accentuent plutôt que de se résorber (mais c'est une pure spéculation de ma part).

    La situation actuelle du leadership accentue aussi le risque. Bonita Then n'a pas d'expérience dans le domaine et le président du CA Kevin Smith est un professeur de médecine de l'université McMaster. Qui est le capitaine en ce moment et quelle est sa compréhension de la business ???

    Bref, c'est la baisse du potentiel et la hausse du risque qui m'a fait sortir du titre. Ça ne veut pas dire que HCG ne va pas régler ses problèmes un jour. Je crois être assez flexible mentalement pour revenir dans le titre advenant le cas.

    Un dernier mot sur le blogue de cote 100, c'est une grosse erreur de comparer une situation de baisse de marché généralisée comme 2009 à une baisse très spécifique à la situation d'une compagnie. Ce sont des situations totalement différentes. L'occasion que représentait la baisse de 2009 ne peut être évoquée pour justifier l'achat d'un titre "à problème" de 2017. Ça n'a aucun rapport.   
     




     

  • Phil - tu as fait un bon survol. En resume, on est passe d'un stock "valeur" a un stock "turn-around". C'est donc normal que les membres vont avoir une opinion differente... Moi aussi j'ai pas trop envie de vomir en regardant mon portefeuille. Les "turnaround" ca prend une certaine expertise, du style Francis Chou....


    Deja l'environment est devenu plus competitif, et de nouveaux reglement regulatoire du gouvernement, donc conditions plus difficles. Le ROE est passe de 20% a 15% - etait ce temporaire ou non? Il fallait avoir confidence en Reid... Il fallait donner la chance au coureur puisqu'il etait le poulin de Soloway, qui lui-meme avait reussit avec succes a tranverser des periodes difficules par le passe.


    Mais le renvoi de Reid dans le meilleur des cas nous qui que non seulement l'environment est plus difficile, mais le management de l'entreprise a mener la barque n'est pas de notre cote


    Quand a Reid:

    1) Meilleur scenario:
    Ce n'est qu'une incompetence de management - Soloway et le CA ont fait une erreur de gestion - ca arrive mais ca ne regarde pas bien pour Soloway et le CA d'avoir identifie un incompetant... Comme Phil dit, ca risque de prendre du temps pour faire le menage... 

    2) Mauvais scenario:
    Il serait interessant de regarder les trades de Reid versus le Dutch Auction qui avait fait monter le stock a $37. Le communique avait dit "qu'aucun dirigent n'allait vendre". A-t-il vendu des actions a $37 via le compte de sa femme/meilleur ami??? Ce qui est criminel...  Ou a-t-il vendu le jour apres la periode legale de "blackout" ce qui est 'legal' mais c'est pas dans l'interets des actionnaires (le "fiduciary duty" d'un CEO) - donc l'OSC peut avoir dit au CA qui l'a renvoye pour cause...

    3) Pire des cas:
    Encore plus pire, est-ce relie a la revue des comptes lies aux fraudes des brokers?  L'OSC a trouve des info qu'ils jugent pas legales/fraudes?  Au pire des cas, un peut avoir des updates d'etats financiers et ce retrouver avec un impact beaucoup plus significatif que divulge. Ca me surprendrait - mais c'est un risque possible...


    Puisque HCG en a parle directement dans son communique, j'ai l'impression que c'est un melange de #1 et 2B (vente d'actions legale mais pas dans les interets des actionnaires). Le fait que Soloway n'est pas l'interim laisse le doute que Soloway a possiblement fait le mem style de vente d'actions.

    Bref, HCG peut rebondir mais avec un environnement degrade et du mis-management, ca devient un turnaround - ce n'est plus un stock valeur...
  • Son système de cote sur 100 points ne sert-il pas à mettre les émotions de "coté". S'cusez le jeu de mot facile.
  • Bon tout a plus ou moin ete dit. Dernier point a rajouter. Les minimes rachats d'actions de 1,000 actions par jours (on croyait un buyback aggressif quand le NCIB a ete double a 10% fin 2016) ont soudainement arrete le 31 mars.  Est-ce relie a l'annonce du depart du CEO le 27 mars? Est-ce que HCG a ete requis d'arreter le buyback pendant l'investigation du OSC?

    Ca ne veut peut-etre rien dire, d'autres compagnies comme Dollarama semble updater seulement mensuellement a la fin du mois. Peut-etre que HCG a decide de changer et rapporter mensuellement aussi mais jusqu'a maintenant, HCG rapportait les buyback 1 ou 2 jours apres update journalierement...

    Juste un autre signe? Peut-etre...



  • Il est question de l'entreprise dans cette lettre.

    http://www.gpsmedici.ca/PDF/2017_Q1_publique.pdf
  • Je crois qu'il faut sincerement feliciter Medici pour ce suivi sur Home Capital pour deux raisons:

    1- candeur du commentaire: le titre n'a pas ete un gagnant pour leurs client (comme plusieurs de nous) mais le commentaire est honnete sur comment ils on percu l'entreprise a divers points dans les derniers moment et reconnaitre que la these de depart de tenait plus quand la credibilite du Management a brisee ma confiance de naviger les difficultes economiques.

    2- transparence: Medici n'a de comptes a rendre qu'a leur client (payant!!) mais ils ont choisit de publier le commentaire sur HCG dans leur lettre publique au lieu de le censurer. Ils ont souvent recommender ce titre dans le passe alors je trouve ca bien qu'ils nous updatent aussi quand "ils ont change leur fusil d'epaule". C'est bon pour le marketing (attirer des futures clients que de demontrer leur transparence)) - mais ils n'etaient pas obliges de le faire...


    Je me demande quand meme a qui ils ont parle dans la derniere phrase -si ce n'est pas Reid or Soloway... chef du CA, interim CEO??  "Notre
    rencontre récente avec les dirigeants n’a pas su
    altérer notre évaluation de la situation
    " - OK nevermind... c'est le temps de decrocher et passer au autre chose au moins pour un an our deux pour re-evaluer....  
  • Comme plusieurs, je suis inquiet de mes actions de HCG ainsi que sur les mauvaises nouvelles entourant la compagnie dernièrement.  J'ai donc fait quelques recherches et j'ai trouvé une entrevue (février 2017) avec l'ex pdg Martin Reid que je trouve intéressant :

    http://www.bnn.ca/real-estate/video/toronto-housing-market-more-diversified-home-capital-ceo~1054111

    Voici en résumé ce que j'ai retenu :

    - Plus de compétitivité : Ils ont de la difficulté à renouveler les clients de qualité.  Les compétiteurs offrent de meilleurs taux ce qui explique qu'ils perdent des parts de marché.

    - Ils ont eu un changement de procédure avec leurs courtiers ce qui a ralentit leur originations.  Mais il semblerait que ce soit presque terminé et sur la bonne voie pour 2017.

    - Ils ont 3 ans de provisions en cas de pertes dans un cas d'effondrement du marché immobilier ce qui est beaucoup.

    - Leurs prêts sont apparemment liquide en cas de baisse du marché.

    Ses perspectives sur le marché et les années à venir :
         - Hausse graduelle (de manière très lente) des taux d'intérêts.
         - Hausse du nombre d'habitants d'environ 100000 / an dans la région de Toronto ce qui fait maintenir la demande pour l'immobilier.
         - Ralentissement sur les prix de l'immobilier dans la région de Toronto.
  • http://www.bnn.ca/osc-says-home-capital-former-executives-and-cfo-breached-securities-laws-1.728847

    The regulator said in its statement of allegations that Home Capital's board of directors oversaw an internal investigation, code-named "Project Trillium," that was completed in February 2015, which "highlighted the scale of fraudulent documentation flowing through HCG, and the serious systemic underwriting control deficiencies at HCG." According to the OSC, Home Capital was aware of a number of Project Trillium's findings by February 10, 2015.

    The OSC says Home Capital filed its 2014 annual statement and first-quarter 2015 interim paperwork on February 11, 2015, and May 6, 2015, respectively, knowing a drop in mortgage originations was not strictly attributable to external factors cited in the paperwork. The OSC also alleges "materially misleading" statements were made by Soloway and Reid on the company's earnings call on May 7, 2015. A month later, in June, the OSC alleges an unnamed Home Capital VP delivered a whistleblower report to the chair of the board's audit committee. 

    The OSC has scheduled a hearing for May 4 to consider a number of orders, including possible financial penalties of up to $1 million for each securities law violation by Home Capital, Soloway, Reid and Morton. The regulator will also consider a trading ban for the three named individuals, as well as possibly prohibiting them from holding director or officer titles.

  • Je comprends que HCG écope de 12% avec cette nouvelle. Je comprends moins bien pourquoi Equitable group  descend de 10%. Sont-ils liés ?
  • Bravo Phil d'avoir su prévoir ce qui s'en venait et d'avoir vendu au bon moment. Tu as bien lu la situation.
  • Disons que le congédiement soudain de Reid était un énorme voyant rouge !

    Pour Equitable, il y a des allégations des shorts que certains "mastermind" de la fraude chez HCG sont maintenant rendu chez Equitable. Ce sont des allégations de short mais "l'opération Trilium" était aussi une allégation de short et c'est maintenant un élément des accusations de l'OSC.

    Considérant la surchauffe immobilière à Toronto, les changements réglementaires et l'ambiance actuelle autour des subprimes à Toronto... disons que je ne toucherais pas à Equitable avec une perche de 50 pieds.   
  • avril 2017 modifié Vote Up0Vote Down

    Ayoye! Ce Cohodes n'y va pas avec le dos de la cuillère. Il parle d'une compagnie entièrement frauduleuse. Pour lui le stock n'a aucune valeur. D'autres nouvelles calamiteuses attendent les investisseurs. Si c'est vrai, c'est une catastrophe.
  • Short-seller Cohodes

    Son jeu est de faire planter le titre. C'est un peu comme dire que la hyundai Genesis est la meilleure voiture toute catégorie confondue parce que le vendeur de Hyundai te l'a dit.


    Lire l'opinion d'un short c'est bien pour découvrir de nouveaux arguments, mais je ne prendrais jamais son analyse pour du cash.

  • Bravo Phil d'avoir su prévoir ce qui s'en venait et d'avoir vendu au bon moment. Tu as bien lu la situation.
    Totalement d'accord avec toi Sam !!
  • Félicitation à ceux qui ont senti la fumée, pour mon cas je me suis englué car j'ai décidé de ne pas vendre sur des spéculations de scénarios négatifs suite au congédiement de Reid. 

    Là je me console en me disant qu'on est sous le book sur un ROE de 15%. Cette situation n'affectera pas les prêts sur le terrain. Reste toujours qu'il ne faut pas que les prêts soient des barils de paille...
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.