Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





MTY Food (MTY)

1121315171824

Réponses

  • Je ne trouve pas de chaînes de restaurants à un prix intéressant en ce moment. Je me demande aussi comment certains franchisés qui vendent beaucoup de boeuf font pour arriver alors qu'on parle d'une très forte inflation du prix du boeuf depuis quelques années. Sans compter la pression pour un salaire minimum plus élevé et la compétition féroce entre les différentes bannières. 

    Je ne m'intéresse pas à MTY au prix actuel, sauf que je trouve que comme mentionné dans l'article, ils ont des opportunités d'acquisitions intéressantes. 

    Tant qu'à Cara, je crois qu'il y aurait potentiellement des synergies à faire en achetant St-Hubert, car Swiss Chalet et St-Hubert ont un menu semblable et St-Hubert est très forte dans la vente de produits d'épicerie et elle le fait sans diluer la qualité de sa marque; je ne pense pas que Cara soit présente dans ce segment. Je sais que M. Léger avait déjà affirmé être intéressé par Swiss Chalet.

    Entreprises Cara, CAO 34,7 fois / 34 %
    Groupe d'alimentation MTY, MTY 21 fois / 9 %
    Groupe Restaurants Imvescor, IRG 11,2 fois / 45 %
    Restaurants Brand Int.1, QSR 43 fois / 22 %
    Chipotle Mexican Grill, CMG 36,4 fois / 19 %
    Wendy's, WEN 32,5 fois / 9 %
    Panera Bread, PNRA 29,7 fois / 11 %
    Dunkin Brands, DNKN 26,7 fois / 16 %
    Darden Restaurants, DRI 22,5 fois / 6 %
    McDonald's, MCD 21 fois / 10 %
  • Smoke's Poutinerie sert seulement de la poutine et ils sont en pleine croissance. Ils ont maintenant des dizaines d'emplacements partout au Canada dont un au Québec soit au Mont Tremblant et bien que je n'aime pas vraiement la poutine à chaque fois que je marche devant leur restaurant de Tremblant, je suis toujours attiré par l'odeur et l'originalité de leur logo. La façon dont ils se concentrent uniquement sur la poutine demeure assez spéciale. Leur CEO est pas mal intense et pour une entrevue à BNN, il sort pas mal du moule en terme d'intensité et d'originalité. Ils souhaitent faire une expansion internationale. Maintenant, je doute que le monde soit prêt à accueillir autant de restaurants de poutine qu'il y en a de hamburgers, de pizzas ou de sous-marins, mais je crois que ce concept pourrait s'exporter en ayant quelques restaurants dans des grandes villes du monde.

    S'ils ont besoin de capital, au lieu de faire un IPO, je crois qu'une prise de participation par MTY serait plus intéressantes. 

    S'ils font un IPO et que le CEO est aussi intense qu'il le fut à BNN, moi je le trouve spécial, mais je crois que ça pourrait refroidir bien des investisseurs... Question de perception seulement... 

    Si l'alcool a créé plusieurs vies, la poutine en a peut-être sauvé quelques unes...

    http://www.bnn.ca/Video/player.aspx?vid=636735&hootPostID=608f971830e852a96aff10e36004fe4f
  • @BrunoGenereux
    C'est quoi le pourcentage des restaurant dans ton texte du mois de mai?
  • @iSmile

    La croissance des BPA, sauf que je ne me souviens pas si c'était celle du passé ou celle anticipé. 

    J'avais oublié d'inclure le liens.
  • Quand on voit la progression de Dominos Pizza en termes de vente dans le numérique, je pense que la progression des bannières en SSSG pourrait etre importante avec de bonnes applications pour commander via son téléphone ou via les sites internet. Ce n'est pas trop le cas aujourd'hui quand on va sur les sites de Mucho Burrito, Sushi Shop, Thai Zone, Thai Express, Cultures, Tiki Ming, Manchu Wok,... Ces bannières pourraint augmenter leur SSSG d'au moins 10% facilement avec le bon logiciel de prise de commande, les bons sites de e business et une organisation pour la gestion de ces commandes.
  • juillet 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    MTY cloture à un Sommet !  Ça va prendre une acquisition pour fouetter la croissance du bpa 2016
  • MTY cloture à un Sommet !  Ça va prendre une acquisition pour fouetter la croissance du bpa 2016
    Ça n'a pas été long, on est redescendu loin du sommet et on a eu une acquisition. 
  • Suite aux résultats du Q3, le marché ne semble pas apprécier les ventes comparables et les fermetures d'établissements. Voici cependant quelques points positifs :


    - Le réseau de MTY est en transformation. Pour 2015, les ventes moyennes par établissement devraient être en hausse de 25% sur un an et 40% sur deux ans. Les établissements sous-performants sont élagués du réseau. Le nombre d'établissement stagne, mais les établissements sont de plus grandes envergures;


    - Les marges net et d'exploitation sont en hausse Q3-14/Q3-15;


    - Il y a maintenant près de 200 établissements hors Canada;


    - J'estime à environ 8 millions l'encaisse disponible une fois tout passif remboursé (en date de la mi-octobre). MTY pourrait procéder à la plus grosse transaction de son histoire en tenant compte des facilitées de crédit déjà disponibles (ou plusieurs transactions de moins grande envergure);


    - J'estime que le ratio prix/flux de trésorerie opérationel de 2015 est présentement sous les 12 (moyenne historique de 14);


    - Tosto semble recevoir de bonnes critiques. Un deuxième établissement devrait ouvrir sous peu.



    Selon mon modèle d'actualisation, le titre est présentement sous-évalué. Et vous, qu'en pensez-vous?

  • Francois, autrement que de laisser quelques plus petits franchisés quitter le réseau, est-ce que vous savez quelle est la stratégie de MTY pour espérer avoir des ventes par établissement en hausse de 25 ou 40 % alors que les ventes comparables par restaurant semblent en baisse (réf. baisse de 1,6 % au dernier trimestre) ?

    L'augmentation des ventes des franchisés avec des promotions imposés par le franchiseur est probablement bonne pour les redevances de MTY mais est-ce aussi rentable pour les franchisés ou cela risque de comprimer les marges des clients-franchisés au point de réduire éventuellement le nombre d'établissements ?
  • Je pense que François voulait parler du chiffre d'affaire moyen annuel par établissement et non de l'évolution du chiffre d'affaire par établissement d'une année sur l'autre snowball. MTY élague son réseau en conservant les points de vente avec un fort chiffre d'affaire pour résister à la pression concurrentielle de la restauration. Ces genres d'établissement sont plus rentables en moyenne car leur chiffre d'affaire élevé permet de dépasser plus souvent le point de rentabilité. Thai Zone, Big Smoke Burger et Madisons ont par exemple une moyenne d'un million de dollars voir plus par établissement (contrairement à Manchu Wok,...)
  • C'est exact gaillochet. Je voulais simplement faire remarquer que l'évolution des ventes comparables est scrutée à la loupe au point où l'on peut facilement ne pas remarquer que le réseau de MTY génère en moyenne 40% plus de ventes par établissement qu'il y a seulement deux ans. Je considère cet élément comme positif.


    Pour ce qui est des ventes comparables, hausser les ventes pour simplement hausser les ventes ne contribue en rien à la solidité du réseau. L'important est de trouver le point d'équilibre qui permettra tant au franchisé qu'au franchiseur de maximiser les profits. En général, MTY ne semble pas faire de promotion à perte contrairement à certains concurrents.


    Pour ce qui est de Manchu Wok, les ventes moyennes semblent être dans le même ordre de grandeur que Big Smoke (soit près de 3/4 million). Si ma lecture des derniers rapports de gestion est exacte, Manchu Wok semble être un achat qui sera rentabilisé très rapidement par MTY. J'aime aussi le fait que la bannière est présente dans les foires alimentaires de l'armée américaine.

  • Tout a fait François, les ventes à l'achat du réseaux de Big Smoke sont un peu supérieures à celles de Manchu Wok mais c'est en effet une belle bannière qui permet de consolider le réseau aux USA.

    En ce qui concerne les ventes par établissement, de part mon expérience de la restauration, j'ai quand même tendance à penser que les frais fixes d'un restaurant sont assez incompressibles et qu'il vaut toujours mieux avoir un chiffre d'affaire élevé pour relativiser ces coûts.

    Concernant ton post sur la trésorerie je pense que la société peut acheter un réseau entre 200 et 300 millions de dollars à partir d'aujourd'hui soit 30% de son chiffre d'affaire réseau actuel. Je pense aussi que le titre est sous valorisé.
  • Ce qui me frappe le plus est de voir à quel point les analystes financiers sont mauvais pour faire des états financiers pro-forma.

    Les SSS sont en baisses de 1,2% et les revenus sont de 39,5M alors que les analystes prévoyaient des revenus de 33,4M. Ils s'attendaient à des SSS de -25% peut-être? Ou des fermetures de 25% des restaurants du réseau? S'il y a bien un point dans un état des résultats pro-forma qui est facile à prédire considérant le modèle simple et prévisible de MTY, c'est bien le chiffre d'affaire.

    Les attentes ont clairement été diminuées dans le but de créer une "surprise" et ainsi sauter sur une occasion qui a été inventée.

    Très bons résultats encore une fois. Le titre n'est pas cher compte tenu de son historique et son potentiel de croissance. Bien heureux d'avoir conservé mes actions malgré la non-performance boursière des 2 dernières années et demi.
  • février 2016 modifié Vote Up0Vote Down
    Mine de rien MTY va avoir donné un rendement décent en 2015. À noter que durant l'année qui se termine ils se sont refait une beauté de Bilan avec plus de 20M. de Cash net. Je pense bien que en 2016 on aura droit à une trentaine de Millions de valeur en acquisitions.

    D'ici 2 ans on dépassera possiblement le 2$ bpa.
  • Qu'est-ce que vous pensez de Mr. Ma qui prefere faire des acquisitions au lieu de faire de rachats d'actions?
  • février 2016 modifié Vote Up0Vote Down
    Ça dépend du prix relatif de son action et des acquisitions disponibles. Le prix de l'action de MTY est autour de 20x les profits. Si M. Ma achète des restaurants à 15x les profits estimés une fois la compagnie intégrée au système MTY alors je préfère les acquisitions. Il n'y a rien de magique dans le rachat d'actions : c'est une utilisation du capital qui doit être comparée aux autres. Si j'investis 100 millions en rachat, ça augmente de BPA de x%. Si j'utilise ce 100 millions pour une acquisition est-ce que j'obtiens x+5% ou x-5% d'augmentation du BPA? La première partie est facile à répondre et n'a pas beaucoup de risque d'exécution. La deuxième est toutefois remplie d'incertitude.


    En plus, certaines acquisitions permettent de diminuer la portion des coûts fixes imputables à chaque restaurant. Ce phénomène est la seule explication que je vois au fait que MTY réussi à augmenter ses bénéfices en ayant des SSS en baisse.
  • Excellente croissance de Revenues, EPS et Cash Flow operationel. Hausse de 15% du dividende pour le positif. Haut ROE versus un P/E qui se compresse vue que le P stagne avec un E qui augmente.


    Negatifs:
    1- Deuxieme Q4 de suite avec charges intangibles (Country Style l'an passe; Extreme Pita cette annee)
    2- SSS negatif dans 12 des 14 derniers trimestres.


    Conclusion: Stanley Ma semble faire du "value investing" en achetant generalements des franchises de deuxieme ordre a un excellent prix. Ils n'y a pas de croissance, et de la difficulte a meme stabiliser les bannieres. 

    D'un autre cote, elles generent d'excellent cash flow relativement stables qui, en modele d'affaires de royautes, ne demandent que tres peu de cap ex, donc beaucoup de free cash flow pour re-investir dans d'autres acquisitions pour aller chercher plus de cash flow et continuer la croissance.



    MTY semble stagner avec le business organique etant mecrocre mais le ROE et EPS sont toujours en forte croissance. D'un cote ca serait bien d'acheter les droits canadiens de Subways au lieu d'etre pris avec Mr Sub, mais c'est aussi une question de cout d'acquistiion et Satnley Ma semble excellent pour acheter du second ordre a tres pas prix etr extraire tout le jus possible de ses aquitiions.


    Je me demande un peu si la strategie est soutenable a long terme. Tant que les barrieres sont relativement stables, ca semble fonctionner. Y a t'il encore beaucoup de consolidations? Va t'il se risquer aux USA plus serieusement? La compagnie semble un 'one man show' il a t il de la releve derriere Mr Ma - qui est aussi bon a denicher des aubaines et etre excellent operateur pour sucer le jus (cash flow) se ses acquisitions?? Vous en pensez quoi?
  • Mty devrait faire 2,00$ de BPA d'ici environ 2 ans. Si j'applique un multiple de 20X les profits les profits, je suis à 40$, soit un rendement potentiel d'environ 40% (avec un prix actuel de 29$). Pas mauvais.

    Pour la relève, je pense que le VP finance Éric Lefebvre fait un bon travail et je suppose qu'il participe au choix des prochaines cibles d'acquisition. En tout les cas, je l'espère...

  • @Sam

    Les revenus de MTY peuvent être difficiles à prévoir pour les analystes en raison du nombre de restaurants corporatifs qui varie de trimestre en trimestre ce qui fut le cas cette fois-ci.

  • Mty devrait faire 2,00$ de BPA d'ici environ 2 ans. Si j'applique un multiple de 20X les profits les profits, je suis à 40$, soit un rendement potentiel d'environ 40% (avec un prix actuel de 29$). Pas mauvais.

    Pour la relève, je pense que le VP finance Éric Lefebvre fait un bon travail et je suppose qu'il participe au choix des prochaines cibles d'acquisition. En tout les cas, je l'espère...

    J'ai écrit ''possiblement'' 2$ d'ici 2 ans.

    Si c'est le cas c'est seulement un rendement de 10% composé. Est ce que ça mérite une évaluation de 20 X bpa ? Mais j'espère qu'on sera plus à du 15% composé d'ici 2 ans !

    J'ai Racheté quelques actions à 28,25$. J'aimerai ça le revoir près de 25$.
  • @Automne

    Je préfère regarder les FCF plutôt que les bénéfices, car leur amortissement est surtout incorporel. Les FCF sans tenir compte des acquisitions ont été de plus de 50 millions $ en 2015, ce qui donne actuellement un rendement des FCF supérieur à 9% ce qui n'est pas trop dispendieux selon moi.

  • février 2016 modifié Vote Up0Vote Down
    @Automne

    Je préfère regarder les FCF plutôt que les bénéfices, car leur amortissement est surtout incorporel. Les FCF sans tenir compte des acquisitions ont été de plus de 50 millions $ en 2015, ce qui donne actuellement un rendement des FCF supérieur à 9% ce qui n'est pas trop dispendieux selon moi.

    Ta raison, je savais que qu'un le mentionnerai :)
  • février 2016 modifié Vote Up0Vote Down
    C'est MTY fou aujourd'hui plutôt que food. On dirait que d'autres ont trouvé la même aubaine que vous.
  • Dans mes prévisions de BPA de 2,00$ dans 2 ans, je suis conservateur. Avec un BPA pour l'année qui vient de se terminer à environ 1,60$ en enlevant la dépréciation des 2 bannières et le gain sur vente d'actifs, j'extrapole effectivement à une croissance de 10%. Si la croissance est plutôt à 15%, j'arrive à un BPA de 2,10. A un multiple de 20X, le titre pourrait valoir 42$. Avec le cash généré, la cie va faire d'autres acquisitions mais je ne sais pas si cela sera dans un mois ou 12 mois.

    Si en plus, vous avez un horizon de 4 a 5 ans, le titre devrait bien faire.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.