Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Google (GOOG)

13567

Réponses

  • avril 2012 modifié Vote Up0Vote Down

    La croissance continue selon mes attentes.  Il y a une certaine saisonnalité dans la croissance qui n'est pas linéaire Q/Q, alors rien d'étonnant ici.  Le stock est encore pas cher à 13x les profits 2012.  Je conserve.

    Pour ce qui est des stock options aux employés, c'est pas nouveau.  Même si c'est gossant ça fait partie de la game pour avoir les meilleurs talents.

  • avril 2012 modifié Vote Up0Vote Down

    Article intéressant qui explique le positionnement stratégique de Google sur la pub mobile.

    http://news.investors.com/article/607796/201204131846/goog-analysts-say-ad-rate-drop-ok.htm

    Plus il y aura d'annonceurs sur cette plateforme, plus les prix des enchères vont augmenter !!

  • mai 2012 modifié Vote Up0Vote Down

    Voilà le genre de commentaire que j'aime.  Malgré l'absence de "switching cost" les utilisateurs reviennent tout simplement parce que le produit est le meilleur...

    http://www.slate.com/articles/technology/technology/2012/05/google_vs_bing_i_switched_to_microsoft_s_search_engine_for_a_week_here_s_what_happened_.html

    Could I survive even a day without anything made in Mountain View? I tried. I redirected my mail to Hotmail, I tried to abstain from YouTube, and I attempted to research obscure topics without using Scholar. But I couldn’t do it. Google’s just too good—even beyond search, its products are too useful, too central to the Web to get much accomplished without them. I lasted less than half a day without Google, and it was hell.

  • Merci pour le lien GroupePretoria!

    Sur l'acquisition de Motorola, un autre article intéressant, qui rappelle qu'il y avait entre autres 3 milliards de $ en cash dans ce deal, et surtout, fait intéressant, de bonnes possibilités pour Google de réduire ses impôts d'environ 700M$ par an jusqu'en 2019.

  • Je vous avoue que Google est une entreprise qui m'échappe totalement... Je ne comprends rien à leur stratégie !
  • Tu n'es pas le seul sergio... Ils s'en vont dans tout, c'est à rien y comprendre, un vrai microsoft no2.
  • Lol : pour la part, je pense comprendre à peu près MSFT :-)

    Ils font histotiquement de la licence / abonnement et continuent depuis toujours dans cette voie. Ils vendent des licences Win et Office qui génèrent du cash et ré-investissent pour essayer de créer de de l'abonnement sur Xbox Live, sur Win Mobile, Skype, licence publicitaire web etc... Il y a un minimum de cohérence à mon sens. MSFT a pour objectif d'etre roi de la licence, ce à quoi ils arrivent assez bien ma foi, malgré certains échecs réels (seuls ceux qui ne font rien n'échouent pas, donc ça me va sur le principe).

  • Larry Page qui donne une conférence et qui explique justement comment il sélectionne les projets sur lesquels la compagnie doit focuser :

    https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Y0WH-CoFwn4

    Pour les pressés, 12e minute : the toothbrush test

    P.S. : ne cherchez pas le charisme du personnage, il n'en a aucun !!

  • Tab****, effectivement, aucun charisme. On à l'impression d'entendre un robot.
  • Esti qu'il est plate!
  • Bonjour, je suis nouveau sur ce site et j'ai trouvé très intéressantes vos idées au sujet de GOOG. Pour ma part, je ne peux prévoir ce que cette entreprise pourra faire dans le futur mais je dois admettre qu'elle a plusieurs atouts d'une cie exceptionnelle...ROE 20 %, marges très élevés, croissance des BPA de 18 % pour 5 prochaines année selon analystes...

    Si ces prévisions des analystes de réalisent, Mr le marché offre une belle aubaine à 555 $. Qu'est ce que vous en en pensez ? Est-ce que cette cie pourra générer une augmentation du BPA de plus de 15 % par année ?

  • Personnellement je ne suis pas devin mais 15% c'est mon baseline scenario.  En bas de ça je serais déçu.  

    Je pense que Google est bien positionnée pour presser le citron de la pub sur mobile comme elle l'a fait de façon incontestée dans le segment desktop search.

    Bien sur tu vas trouver des analystes qui pensent le contraire, que les marges vont contnuer à baisser, etc. Sinon le stock ne serait pas si peu cher.
  • Cela dit comme n'importe quel titre techno ce n'est pas un buy-and-hold-forever. Les choses changent vite.
  • EmpCod, je partage ton avis, 15 % de croissance est un scénario plausible. Si c'est le cas, la cie pourrait gérérer un BPA de près de 90 $ par action dans 5 ans !

    le négativisme sur le titre vient probablement du fait que Apple n'utilisera plus les cartes GOOG et la nouvelle classe d'action sans droit de vote. Pourtant, quand la compagnie rapporte plus de 20 % par année, qui se plaindra vraiment de ne pouvoir exercer ses quelques votes minoritaires ? par ailleurs, si le taux de croissance est de 17 % par année comme la moyenne des analystes 'indiquent alors là la récompense serait énorme ...QCQ vous en pensez ?

  • juin 2012 modifié Vote Up0Vote Down
    Si Facebook pouvait juste se créer un bon moteur de recherche, ils pourraient voler beaucoup de parts de marchés dans la recherche à Google. Personnellement, ma page de démarrage c'est Facebook et si j'avais un genre de champs de recherche sur Facebook et qu'il donnait d'assez bons résultats, je l'utiliserais probablement au détriment de Google.

    J'attends impatiemment que Facebook mange le lunch à Google! ;-)
  • Bon point, toutefois à court terme, le C/B de FB (75 ?) est tellement élevé !
  • Je ne me rappelle pas avoir recommandé Facebook

    ;)
  • J'attends impatiemment que Facebook mange le lunch à Google! ;-)
    C'est pas gentil de souhaiter du mal à quelqu'un :-)

    Pour être un utilisateur simultané de Google+ et Facebook, l'interface et les fonctionnalités de Google+ l'emportent haut-la-main.  Le produit est juste meilleur.  Le seul (et insurmontable) avantage de Facebook c'est que son réseau est déjà établi.
  • Oui et au nombre d'utilisateurs quotidien que Facebook possède, il m'est difficile d'imaginer qu'ils ne chercheront pas à créer un moteur de recherche à partir de leur propre site. Mais t'as raison, je ne souhaite pas de mal aux investisseurs de Google et je pense qu'une partie de ce risque est déjà représenté dans son évaluation.
  • 15% de croissance annuelle sur 5 ans serait une performance énorme pour GOOG. Je ne suis pas prêt à porter ce risque pour à peu près n'importe quelle compagnie de cette taille.

    Cela veut dire que dans 5 ans, son bénéfice fait mieux que le double du bénéfice actuel : ce serait vraiment très impressionnant. Pour ma part, je ne projette jamais plus de 5% de croissance rentable pour un mastodonte (mais dans mon style d'invest, c'est déjà beaucoup trop).

  • j'ai un problème d'accès pour voir la p. 2 dommage, j'aurais aimé vous lire...

  • Sergio, tu as probablement raison, il est beaucoup mieux de prévoir une croissance des profits plus basse...si c'est plus ce serait tant mieux...
  • Snowball, je suis tout à fait d'accord avec ton commentaire pour le coup :-)
  • GOOG a 40 MM$ de cash, si on soustrait cette montagne $ du prix que nous payons l'action (profit prévu de

     50 $ par action en 2013), ça veut dire que l'on paierait moins de 10 x les profits de 2013... J'aime bien les achats avec des marges de sécurité mais là même s'il y a qu'une petite croissance c'est un titre loin de la bulle techno. Mr le marché offre cette entreprise autour de 570 $. Est-ce qu'il vend à rabais ou il vend trop cher selon vous ?

  • Google a effectivement bcp de cash... Mais dans quoi vont-ils l'investir ce cash. Est-ce qu'ils nous préparent une autre acquisition du type de motorola? Également, il peut être pertinent de connaitre la proportion de ce cash qui est actuellement en devises US...
  • Je pense mieux comprendre Oracle ou MSFT que Google, et il me semble que ces entreprises ne sont pas plus chères. Peut être que je loupe quelque chose, mais bon... Je ne sais pas quel est le bon multiple des profits à payer pour Google, mais à 15x ceux-ci ex-cash, je serais sans doute vendeur.

    Pour moi, le pari n'est pas assez assymétrique poru que je prenne position sans comprendre. A 7-8x les profits passés ex-cash (parce que l'estimé de 2013, je ne sais pas d'où il sort, donc je regarde le passé), je regarderais peut être la chose autrement, et à 5x, très surement. Là on est clairement loin de ces valorisations. Je préfère louper quelque chose plutôt que d'investir sur la base d'une projection hypothétique en 2013.

  • Google me semble facile à comprendre: Un pages jaunes killer! 

    C'est un bottin de pub qui offre une vitrine mondiale à votre cie. (adresse, téléphone, page web) Mais aussi le chemin pour s'y rendre, une vue de l'espace, une promenade à pied devant le porte (street view) bref un package impossible à répliquer et aux meilleurs coûts. 

    Si vous n'avez qu'une seule dépense en pub à faire vous n'avez pas le choix: La première page de Google. 

    Et comme l'impression et la distribution est gratuite, les coûts fixes sont minimes et chaque nouveaux client est très payant pour google. D'où la croissance de 15% facilement atteignable.

    Voilà pour la vache à lait. Le reste, comme Android market, n'est que bonus!

    Ce modèle me semble pas mal moins risqué que la vente de logiciels ou d'appareils électroniques qui demandent sans cesse des investissement majeurs pour simplement maintenir son avantage compétitif. 


  • Google est un outils puissant pour rejoindre le client cible le plus efficacement possible. En plus, si j'ai bien compris GOOG met en compétition les annonceurs potentiels pour savoir qui apparaitra en premier ?

    cette cie est une machine à générer du cash flow... en connaissez-vous d'autres des cies ayant un ROE de 20 % sans dette à long terme ?

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.