Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





Google (GOOG)

123457»

Réponses

  • Je suis enseignant au primaire et nous avons délaissé complètement la série Office de Microsoft pour aller vers le Google Drive (l'équivalent de Office). Google offre un compte gratuit à tous les élèves de l'école. De plus, c'est extrêmement efficace pour partager les documents entre enseignants et élèves. Plusieurs peuvent travailler sur un même document en même temps. Terminé les clés USB. Très intuitif pour les élèves aussi. 

    De nombreuses applications Google sont également disponibles gratuitement. Bref, leur approche en éducation m'impressionne Il n'en demeure pas moins que les applications en français demeurent limitées pour l'instant...
    Si je me base uniquement sur le cas de notre école, Google prend de plus en plus de place. On peut supposer que Google continuera de s'implanter de plus en plus en éducation dans les années à venir. 

  • Google est vraiment une compagnie différente: https://investor.google.com/releases/2015/0810.html

    La compagnie deviendra le conglomérat Alphabet dont Google sera l'une des entreprises!

    Ça fait penser à un Berkshire ou à un Softbank. Disons un Softbank avec une ou des vaches à lait et des call options sur d'autres business prometteuses.
  • Première fois que les résultats de Google sont présentés séparément des autres entreprises dans Alphabet. 

  • Je suis certain que plusieurs d'entre vous ont déjà vu ce vidéo provenant de la conférence Google I/O 2018, mais je trouvais ça pertinent d'un point de vue "position compétitive" dans le marché de l'intelligence artificielle.  J'ai l'impression que Google a une longueur d'avance sur Apple et Amazon et que leur taux d'innovation est bien plus élevé.  Quiconque a essayé Siri et Google Assistant va comprendre ce que je veux dire...




  • août 2018 modifié Vote Up0Vote Down
    Google semble vouloir encourager le passage au Rich Communication service (RCS). Le SMS tel que nous le connaissons semble en grand changement !!

    https://www.bbc.com/news/technology-43836504


  • J'ai l'impression que ça va concurrencer Messenger de Facebook.
  • août 2018 modifié Vote Up0Vote Down
    iSmile a dit :
    J'ai l'impression que ça va concurrencer Messenger de Facebook.
    Il semble en effet que ce soit le cas :

     https://www.digitalistmag.com/digital-economy/2018/02/14/rcs-if-we-build-it-will-they-come-05840073

    Cela semble un marché en croissance. Je poursuis mes lectures/apprentissages sur le sujet...

    "As of this writing, there are around 140 million monthly active users (MAUs), give or take 10 million or so. The GSMA also notes that this should grow to more than 350 million MAUs by the end of 2018. That makes A2P RCS quite interesting to those of us who provide messaging solutions to brands and enterprises. Indeed, the GSMA even pushes MAUs to over 1 billion users in 2019."
  • Le trou noir de l'univers web continue de tout aspirer: ici les systèmes solaires expedia et tripadvisor.

    https://stratechery.com/2019/the-google-squeeze/


  • Oh, Page et Brin se retire d’Alphabet. Ils demeurent encore actionnaires et membres du CA: 

    https://www.cnbc.com/2019/12/03/larry-page-steps-down-as-ceo-of-alphabet.html

    Tout de même la fin d’une époque.
  • Un petit passage des résultats : While Alphabet’s Q1 2020 revenues were up 13% versus last year, CFO Ruth Porat warned the quarter ended on a low note. “Performance was strong during the first two months of the quarter, but then in March we experienced a significant slowdown in ad revenues,” she said. On the earnings call, Pichai said the company experienced “a significant and sudden” hit to advertising in March that “correlated to the locations and sectors impacted by the virus and related shutdown orders.”

    Qu'est-ce que vous en pensez ?
  • Énorme trimestre chez Google: https://abc.xyz/investor/static/pdf/2020Q4_alphabet_earnings_release.pdf?cache=9e991fd

    Ils se sont remis de la baisse des revenus publicitaires du printemps.
  • JonJon
    3 fév modifié Vote Up0Vote Down
    Depuis que Pichet est PDG du comglomerat entier, Alphabet semble se focaliser un peu plus dans ses "autres Bets". Ils ont ferme la division Loom qui faisait les mongolfieres d'internet et semblent diminier leur investissement dans Stadia, leur platforme Game streaming. Je pense que le marche aime ce repositionnement.

    L'autre point interessant est les details financiers additionnels de la division Google Cloud.  On voit qu'ils sont encore en phase 'investissement' alors que les revenus augmentent rapidement mais la division est encore a perte. Alphabet a encore beaucoup d'efforts a faire pour competitionner et ratrapper AWS et Azure de Amazon et Microsoft!  C'est clairement un autre "Autre Bet" ou il faut pleinement investir a fond vu le potentiel futur de monetisation vs. Loom par example.

    YouTube et Google Cloud semble les deux meilleurs "Bet", avec Weymo plus loin dans l'horizon. Le Core business les financent avec le Cash Flow d'Operation. Beaucoup d'"optionnalite" avec Alphabet!
  • @Jon Petite coquille...Pichai évidemment. 

    Oui j'aime aussi l'optionnalité chez Google...ils ont une vache à lait depuis longtemps qui en théorie peut financer des paris à long terme.

    Sauf qu'en pratique, l'exécution chez Google depuis plusieurs années laisse à désirer. C'est correct de se tromper et de rater des paris, mais ils n'ont pas une super feuille de route et ratent souvent leur coup...facile d'être gérant d'estrade, mais ils ont encore à nous prouver le contraire.

    Bref, même si Google est une entreprise formidable, ils n'ont pas encore prouvé qu'ils sont capables de réinvestir efficacement les profits de leur super machine à publicité.
  • Jon a dit :


    L'autre point interessant est les details financiers additionnels de la division Google Cloud.  On voit qu'ils sont encore en phase 'investissement' alors que les revenus augmentent rapidement mais la division est encore a perte. Alphabet a encore beaucoup d'efforts a faire pour competitionner et ratrapper AWS et Azure de Amazon et Microsoft!  C'est clairement un autre "Autre Bet" ou il faut pleinement investir a fond vu le potentiel futur de monetisation vs. Loom par example.


    Je venais justement pour écrire à ce sujet. Si Alphabet réussi à avoir les même marges que les deux autres sur son offre de Cloud les perspectives sont très intéressantes.

    Les bénéfices augmentent malgré les pertes dans le cloud. Le cloud pourrait bien apporter son milliard de bénéfices dans 5 ans si l'offre est compétitive avec Azure et Aws. 

    Développements à suivre pour le Cloud...

    Snowflake est une compagnie de Saas que j'étudie présentement. Un de ses avantages compétitifs c'est que le service peut-être offert sur n'importe quelle des trois infrastructures.

    Le contrat de Salesforce avec AWS se terminait en 2020 et la compagnie a annoncé qu'elle souhaitait devenir «multi-cloud» utilisant même le cloud d'Alibaba en Chine

    https://www.zdnet.com/article/salesforce-plays-multi-cloud-game-as-aws-contract-likely-up-for-renewal/

     J'amène ça pour deux raisons. Premièrement la complétion à trois pourrais faire baisser les marges si les gros fournisseurs de Saas deviennent indépendant des fournisseurs de cloud et permettent le changement de plateforme facilement.

    Deuxièmement une saine compétition pour ce service pourrait aider les trois géants dans leur défense contre les poursuites anti-trust.
  • https://www.lapresse.ca/affaires/techno/2021-02-17/facebook-bloque-le-contenu-journalistique-en-australie.php

    D'une part, Google semble proactif et ouvert aux discussions. De l'autre, Facebook semble arrogant et borné. 

    J'ai une participation majeure dans Facebook. Je n'ai pas de position dans Google. L'approche de Google me semble beaucoup plus prudente, stratégique et diplomatique. Celle de Facebook, téméraire, tyrannique et irréfléchie.

    Le titre de Facebook me semble beaucoup plus à même de doubler sa capitalisation sur 5 ans (statistiquement parlant). Mais la gouvernance de l'entreprise est un gros point d'interrogation. 
  • @louis1000er D'accord avec toi! Je suis actionnaire pour le potentiel, mais je suis choqué de leur position sur ce point. Je vais voir de quelle manière la situation évolue.  
  • Pas sûr moi. Pourquoi FB paierait-elle pour du contenu qu'elle juge non rentable pour elle? Est-ce FB qui se sert des médias pour du contenu ou les médias qui utilisent FB pour rayonner et survivre parce qu'ils ne sont pas capable de faire autrement? Qui a le plus à perdre dans cet enjeu? FB ou les médias? À suivre...
  • iSmile a dit :
    Pas sûr moi. Pourquoi FB paierait-elle pour du contenu qu'elle juge non rentable pour elle? Est-ce FB qui se sert des médias pour du contenu ou les médias qui utilisent FB pour rayonner et survivre parce qu'ils ne sont pas capable de faire autrement? Qui a le plus à perdre dans cet enjeu? FB ou les médias? À suivre...
    Ce n'est pas noir ou blanc ça dépends du media et de la mission respective de Facebook et Google . Prenons La presse. Ils dépensent beaucoup d'argent pour du contenu original. En vertu des droit d'auteur personne ne devrait avoir le droit d'utiliser leur matériel sans autorisation. Il devraient avoir le droit de décider ce qui peut être reproduit gratuitement de leur contenu et ce qui est disponible avec des frais.

    De son côté FB n'est pas obligé de publier le contenu gratuit de La presse. Ils font ce qu'ils veulent c'est un réseau social.

    Pour Google c'est autre chose. C'est un outil de recherche et s'ils se mettent à refuser les références aux articles de La presse parce qu'ils ne peuvent pas les copier alors ils ne remplissent pas leur mission et pourraient être désavantager face à un concurrent.

    Disclosure : je suis actionnaire de Google mais pas de Facebook parce que je n'aime pas l'attitude des dirigeants de Facebook
  • Il semble que l’australie soit le pays où la concentration de La Presse et des médias est la plus concentré de la planète et.... que le parti au pouvoir(libéral) soit l’un des principal acteur de ce monopole
    Écarter ces faits dans l’analyse du dossier Fb me semble très risqué  
  • 20 fév modifié Vote Up2Vote Down
    Facebook ne « publie » pas d’articles, Facebook est une plateforme où des utilisateurs choisissent de partager du contenu - dont des articles, à d’autres personnes. Les médias bénéficient de ce partage car il amène du trafic sur leurs plateformes et de la vente de publicité par ricochet. Si une entreprise médiatique souhaite « bloquer » ce partage, elle n’a qu’à ériger un « paywall » sur ses articles. Faire payer Facebook pour cela est pour moi l’équivalent de devoir payer par exemple La Presse ou Le Devoir si je partage un de leurs articles que je trouve intéressant à des collègues ou amis par courriel. Ou dit autrement, si La Presse, Le Devoir ou n’importe quel autre groupe médiatique choisit sciemment de rendre son contenu (ou une partie de son contenu) gratuit sur son site internet, pourquoi Facebook devrait-elle payer pour que ses utilisateurs puissent le partager?
  • polangevin a dit :
    Facebook ne « publie » pas d’articles, Facebook est une plateforme où des utilisateurs choisissent de partager du contenu - dont des articles, à d’autres personnes. Les médias bénéficient de ce partage car il amène du trafic sur leurs plateformes et de la vente de publicité par ricochet. Si une entreprise médiatique souhaite « bloquer » ce partage, elle n’a qu’à ériger un « paywall » sur ses articles. Faire payer Facebook pour cela est pour moi l’équivalent de devoir payer par exemple La Presse ou Le Devoir si je partage un de leurs articles que je trouve intéressant à des collègues ou amis par courriel. Ou dit autrement, si La Presse, Le Devoir ou n’importe quel autre groupe médiatique choisit sciemment de rendre son contenu (ou une partie de son contenu) gratuit sur son site internet, pourquoi Facebook devrait-elle payer pour que ses utilisateurs puissent le partager?
    Je suis d'accord avec toi sur toute la ligne @polangevin. Cependant, même si ce qui est exigé de Facebook semble illogique ou «unfair», je trouve que l'entreprise a un peu trop le don d'attirer la «scrutiny» sur elle. À ce stade, je crois que Facebook se doit de jouer stratégique. Je me demande si à concéder un peu, Facebook n'aurait pas plus à gagner à long terme. Bref, se mettre dans les bonnes grâces des politiciens. Je présume qu'ils ont dû peser le pour et le contre de chaque stratégie (camper sur ses positions vs plier l'échine) et déterminer qu'il y avait plus à gagner à tenir le fort. Comme quoi, ils ont peut-être peur de créer un précédent et d'ouvrir la porte à un trop grand partage des revenus. À quel point l'entreprise serait moins profitable se faisant? Aucune idée... Tu dois en avoir une meilleure idée que moi.  
  • polangevin a dit :
    Facebook ne « publie » pas d’articles, Facebook est une plateforme où des utilisateurs choisissent de partager du contenu - dont des articles, à d’autres personnes. Les médias bénéficient de ce partage car il amène du trafic sur leurs plateformes et de la vente de publicité par ricochet. Si une entreprise médiatique souhaite « bloquer » ce partage, elle n’a qu’à ériger un « paywall » sur ses articles. Faire payer Facebook pour cela est pour moi l’équivalent de devoir payer par exemple La Presse ou Le Devoir si je partage un de leurs articles que je trouve intéressant à des collègues ou amis par courriel. Ou dit autrement, si La Presse, Le Devoir ou n’importe quel autre groupe médiatique choisit sciemment de rendre son contenu (ou une partie de son contenu) gratuit sur son site internet, pourquoi Facebook devrait-elle payer pour que ses utilisateurs puissent le partager?
    Les médias ne sont pas gagnants au niveau des revenus publicitaires face FB et Google, alors ils tentent de tirer leur épingle du jeu en publiant sur les réseaux sociaux.

    D'un strict point de vue commercial tu as peut-être raison, mais je n'en suis pas certain. Je partage l'opinion de @louis1000er à savoir que FB utilise une mauvaise stratégie tant du point de vue économique que sociétale. L'Australie, le Canada, L'Allemagne et 2 autres pays que j'oublie travaillent actuellement de concert pour faire plier Facebook. D'autres s'y joindront sous peu.

    Je suis actionnaire de FB, mais je suis aussi citoyen. La survie et la diversité des médias en raison de leur apport à nos démocraties m'apparaîssent plus importantes que les dollars qui s'accumulent dans mon CÉLI. À mon avis, les nations sont pleinement justifiées d'intervenir. Comme actionnaire, je m'adapterai à la nouvelle donne si FB négocie et que son modèle est moins viable. Peut-être que Je passerai à une autre compagnie, peut-être pas. Toutefois, je serai gagnant comme citoyen. 
  • Je lis en ce moment Amazon Unbound de Brad Stone. J'y ai appris que Bezos était agacé par les milliards qu'il versait à Google pour des ads. En lançant  Amazon au Mexique il a décidé d'utiliser l'occasion pour tester un fonctionnement sans utiliser Google. Le résultat a été désastreux et il a du rapidement arrêter l'expérience car il se faisait manger par les autres concurrents en ligne.

    Les gens commencent toujours leurs recherches de produits sur Google qui continu donc toujours de profiter de la croissance du commerce en ligne développé a grand frais par les autres.   
  • Très bon résultat, des revenus de 7B pour youtube (+84%). Presque autant que les 7.4B du dernier trimestre de netflix! 
    BPA de 27.26, je crois que je rajoute un peu demain. 
  • Un vidéo qui démontre bien la force incroyable de YouTube

    https://www.facebook.com/notabenemovies/videos/591588135599574

    Le type a une excellente chaîne sur YouTube (et sur facebook) pour les amateurs d'histoire
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.