Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





Achat d'action en USD

Bonjour,

Normalement, j'achète mes actions USD dans mon REER et mes actions canadiennes dans mon CELI.

Par contre, j'ai pratiquement déjà maximisé  et investi mes droits REER pour 2020 et je ne peux plus donc acheter en USD. Mon CELI est maximisé mais il me reste encore une partie non investie (environ 30% de mon portefeuille total) que je place peu à peu en action canadienne depuis mars (C'est un fond indiciel CÉLI que j'ai vendu en décembre pour mettre dans mon compte de courtage CELI a la place).

Je me demandais fiscalement parlant comment ça fonctionne avoir un compte non-enregistré en USD ? Est-ce qu'il y a certaines sortes d'action que je devrais avoir plutôt que d'autres (genre qui ne donne pas beaucoup de dividendes ou qqch du genre) ? Est-ce que c'est très compliqué au niveau de l'impot ou on recoit un feuillet qu'on donne à notre comptable et c'est tout ? Est-ce qu'il y a d'autres chose a savoir avant d'investir en non enregistré ?

Sinon avez-vous d'autres suggestions d'investissements ? Je n'ai plus de dettes/hypotheque, REEE maximisé aussi et je souscris au tirage au sort pour le capital régional et coopératif desjardins (avec de la chance je vais gagné cette année :wink: ). Il me reste de l'espace RAP à rembourser et je rembourserai déjà plus que ce que je dois cette année car j'ai dépassé mon max REER par accident en mars vu que je n'avais pas déjà fait mon rapport d'impot avant de faire mes cotisations.

Merci

Réponses

  • 28 Réponses trié par Votes Date
  • Les dividendes US coûtent très cher en impôts comparativement aux dividendes canadiens lorsque détenu dans un compte non enregistré. En plus de devoir remettre 15% du montant du dividende au gouvernement américain (pris à la source), tes dividendes sont imposés comme du revenu étranger. Ils ne sont pas majorés, mais n'ont pas le crédit d'impôt pour dividende.

    Si tu perçois le même % d'appréciation de 3 titres, tu devrais mettre ton titre à dividende élevé dans ton REER, ton titre à dividende modéré dans ton CELI et ton titre sans dividende dans ton compte non enregistré.
  • Pour les dividendes dans les comptes US toute l’information arrive sur les feuillets, y compris l’impôt retenu à la source par le gouvernement US. Tu as droit à un crédit d’impôts pour ce montant. Je fais mon rapport d’impôt moi-même et tous les logiciels de base traite cette information.

    Assure toi d’ouvrir un compte marge plutôt qu’un compte au comptant. Ça peut servir même si tu ne veut pas l’utiliser tout de suite.
  • SamSam
    mai 2020 modifié Vote Up3Vote Down
    @MarioP : Tu regarderas ton feuillet en question. Tu n'as pas de crédit d'impôts pour le dividende étranger. Tu as le montant de ton dividende étranger à la case 15 et le montant de l'impôt étranger retenu à la case 16. Un revenu étranger est taxé comme un revenu d'intérêt en plus que tu as un montant prélevé à la source.

    Seuls les dividendes imposables de source canadienne doivent être majorés et donnent droit au crédit d’impôt pour dividendes. Les dividendes de source étrangère et les dividendes en capital (non imposables) ne sont pas soumis mécanisme de majoration et ne sont pas à considérer dans le calcul du crédit d’impôt.

    En comparaison un dividende canadien est majoré, mais donne droit à un crédit d'impôt. Case 24 c'est ce que tu as reçu. Ce montant ne sert à rien. Case 25 c'est le montant majoré sur lequel tu t'imposes. Case 26 c'est le montant d'impôt que tu sauves.

    Exemple à un diviende canadien de 100$ à un taux marginal d'impôt de 40% :
    Case 24 : 100$
    Case 25 : 138$
    Case 26 : 20.73$

    Tu vas donc payer 138 * 40% - 20.73$ = 34.47$ ou 34,5%. C'est donc plus imposé que le gain en capital (20%), mais moins que le revenu d'intérêt (40%).

    Exemple à un dividende de 75$ USD (équivalent de 100$ CAD) américain au taux marginal d'impôts de 40% :
    case 15 : 87$
    case 16 : 13.05$

    Puisque l'impôt retenu ne dépasse pas 15%, tu n'as pas de crédit d'impôts. 

    Tu payes donc en impôts : 87$ * 40% + 13.05 = 47.85$ ou 47.9%. C'est le plus élevé des 4 sources de revenu (gain en capital 20%, dividende canadien 34.4%, intérêts 40%, dividende étranger 47.9%).

    C'est pour ça que je dis qu'il est préférable de détenir ses titres étrangers versant des dividendes dans un compte REER ou CELI.
  • @Sam, tu oublies que l'impôt que tu as payé sur ton dividende étranger est soustrait des impôts à payer ici.  Tu ne payes pas l'impôt canadien et en plus l'impôt US.  Les revenus de dividendes sont donc imposés comme un revenu d'intérêt, pas plus.  C'est quand même plus qu'un dividende canadien.

    https://www.canada.ca/content/dam/cra-arc/formspubs/pbg/t2209/t2209-19f.pdf
  • Quand je parlais de crédit d’impôt je voulais dire ce que Pat a dit. Le montant d’impôt retenu par le gouvernement américain (case 16) est crédité sur l’impôt à payer calculé au Canada. Effectivement ton revenu de dividende est imposé comme un revenu d’intérêt. 

    Je croyais que s’il y a retenu à la source sur un dividende américain dans un CELI je ne pouvais pas récupérer ce montant car je n’ai pas de feuillet pour ce compte. Ai-je le droit de déduire ce montant de mon impôt à payer?
  • Non, aucune possibilite de recuperer l’impot paye a la source sur des dividendes US dans un CELI
  • @Patofthepig: Je viens de vérifier sur ma déclaration de revenu et il ne reviens que 52% du montant que j'ai payé sur l'impôts prélevés sur les dividendes étrangers. C'est donc dire que j'ai payé 48% de la retenue aux USA et ce montant ne revient pas. Il faut l'ajouter comme une dépense d'impôts. Je paie donc plus d'impôts sur un dividende étranger que sur un revenu d'intérêt.

    Si tu veux faire la calcul, additionne la ligne 40500 de ta déclaration fédérale et la ligne 409 de la déclaration provinciale. Si la somme égale toutes tes cases 16, tu reçois 100% de l'impôt prélevé à la source.

    @MarioP : Non tu ne peux pas réclamer ta retenu d'impôts sur un CELI. Tu paies donc 15% d'impôts sur un dividende US dans un CELI. C'est pas si pire.
  • D'après ce que je comprend, tu ne récupères rien sur le premier 200$ et tu récupères 100% du montant supérieur à 200$. Puisque mon revenu de dividende US dans un compte non enregistré est faible, j'arrive à 52% de retour. Quelqu'un qui aurait 100 000$ en dividendes US va récupérer 99,8% de son revenu étranger prélevé.

    Personnellement, compte tenu que c'est taxé plus cher que le revenu d'intérêt, mes titres à haut dividendes sont dans mon REER et mon CELI.
  • @Sam,  j'ai aussi  vérifier en faisant une simulation sur le logiciel ImpôtExpert pour une personne à qui je fais les impôts (haut salaire  avec 400$ de dividendes US reçu) et il récupère 100% du montant d'impôt étranger payé.  
  • J’ai fait beaucoup de recherche à ce sujet et c’est la première fois que je le vois aussi bien expliqué et détaillé. Merci à vous tous qui avez échangé sur ce post. 

    Corriger moi si je me trompe, mais il y a un autre point à surveiller lorsqu’on investit dans des titres étranger (us ou autre) dans un compte non enregistré. Si la valeur de nos d’acquisitions en titre étranger vient à dépasser 100000$ nous devons remplir le formulaire T1135. Si on omet de remplir ce formulaire l’amende est coûteuse. Les titres étrangers dans le réer ou CELI sont exclus de cette obligation. 

    Ça m’a pris un certain temps avant d’investir dans des titres US par peur de ne pas tout savoir au nouveau fiscale. Et encore aujourd’hui, Je suis loin de tout connaître à ce sujet et ces pourquoi j’apprécie ce forum. A partir des recherches que j’avais fait, j’avais vite compris que c’était plus simple de mettre les titre US en réer.


  • Effectivement il faut remplir le formulaire T1135 pour les investissements non enregistré mais depuis 2 ans il est pris en charge par les logiciels (au moins celui de H&R Block que j'utilise) et cette année mon courtier m'a produit un rapport contenant toute l'information pour remplir le formulaire. Ce n'est rien de trop compliqué pour te restreindre dans les investissements étrangers à cause de ça.
  • Wow ! Merci pour les réponses. Ça l'air vraiment encore plus compliqué et couteux que je croyais :persevere: Je vais regarder tout cela et voir si ca vaut le casse tête
  • Je pense que je vais me contenter de diversifier mon portefeuille avec un FNB comme VXC qui est est vendu en $ canadien lorsque j'aurai rempli mes droits reer avec mes actions USD. J'imagine que vu que c'est en canadien la gestion est moins compliqué en céli ou en non-enregistré. Sinon mon autre idée était de dépasser le maximum pour les subvention das le REEE mais j'ai lu apres qu'il n'y avait pas non plus d'entente pour le US alors si jamais je le fais, je le ferai avec un FNB en canadien.
  • JonJon
    juin 2020 modifié Vote Up0Vote Down
    Mon plus gros changement comme investisseur depuis environ deux ans est que j'ai finalement surmontre ma reticence a acheter des titres americains a cause des frais 2-3% de conversion $CDN -> $USD a l'achat et du 'risque de fluctuation devise' par la suite.

    Je me suis finalement rendu compte qu'il y a bien 20-25 (tres) "bonnes" compagnies au Canada, et on connait mieux ces entreprises de chez nous (les Stella-Jones, Logistec, Lassonde, etc).  Cependant, il n'y a probablement pas 20-25 compagnies "exceptionnelles" au Canada, surtout quand on compare avec les meilleurs entreprises aux US.

    Le bias de rester au Canada seulement m'a probablement coute cher les annees precedentes!


    A defaut de lire comme "Elvis Gratton" (pour les assez ages!),  j'"americanise" mon portefeuille graduellement avec mon compte en $USD.

    Quand je vends un titre canadien pour en acheter un americain, ou pour une bonne partie des nouveaux achats, pour ma femme, j'achete le S&P500 ETF "XSP" pour la portion americaine de son portefeuille.  Le frais de gestion est 0.10%.
  • Personnellement je préfère mettre un titre à dividendes élevés dans un CELI plutôt qu'un REER, parce que lorsqu'on décaisse du REER (ou du FERR) tout montant retiré est considéré comme un revenu. Donc les dividendes reçus sont imposés comme des revenus et non comme des dividendes.
  • Jon a dit :
    Mon plus gros changement comme investisseur depuis environ deux ans est que j'ai finalement surmontre ma reticence a acheter des titres americains a cause des frais 2-3% de conversion $CDN -> $USD a l'achat 

    Ouch, ça fait mal 2-3%. Y'a moyen de faire la conversion avec très peu de frais, voir parfois en faisant un léger profit:


    http://forum.entrepreneurboursier.com/discussion/1161/pour-convertir-des-dollars-sans-payer-les-frais-de-conversion-le-norberts-gambit/p1

    Pour le faire j’utilise le Horizons US Dollar currency ETF (DLR et DLR.u)
  • JonJon
    juin 2020 modifié Vote Up0Vote Down
    Merci!  Je vais etudier le truc du lien. 

    Je ne pense dans que le vrai cout est dans un frais charge explicitement, c'est plus subtil dans le taux d'echange paye, versus le spot rate de la banque du Canada.  C'est comme quand to voyage aux USA et utilise ta carte de credit canadienne. Tu n'a jamais exactement l'exchange rate officiel.  Sinon, les actions de Visa et Mastercard ne feraient pas aussi bien...
  • En général, selon mon expérience, un courtier va te charger entre 0,75% et 1,5% dépendamment du montant que tu as a convertir. Avec le Norbert Gambit, tu payes seulement 2 fois une commissions plus le spread sur le titre que tu utilises.  Et parfois, le spread t'es favorable, de là la possibilité de réaliser un petit gain en capital avec cette technique.  Les économies à faire sont considérables. 
  • Moi avec cdbn, j'ai un compte us et un compte can, donc ça élimine mes frais de conversion... çA  me semble la meilleure option.
  • Allardo a dit :
    Moi avec cdbn, j'ai un compte us et un compte can, donc ça élimine mes frais de conversion... çA  me semble la meilleure option.

    Oui c'est certain, la plupart ici ont des comptes dans les deux devises. Mais il faut quand même que tu convertisses pour mettre de l'argent US dans le compte la première fois, du moins dans les comptes enregistrés.
  • Je comprend mais alors c'est beaucoup de tracas pour 2 %... si on prend une moyenne de 12 % par année sur 10 ans. Une bonne achat te fait oublier les frais. C'est ma façon de voir les choses.
  • 2% de 1 Million ça fait tout de même 20 000 $.
  • @Patofthepig est-ce que tu le fais avec un courtier à escompte ou de plein exercice?
  • @iSmile ;

    J'ai toujours eu des comptes chez des courtiers à escomptes.
  • Ça fait du sens d’avoir des sous-comptes dans chaque devise. Par contre, je remarque que le taux d’intérêt sur un compte marge US est sensiblement plus élevé que sur un compte marge canadien (2.5% can vs 4.25% us). Je suis chez Disnat. Est-ce vrai chez les autres courtiers ? 
  • C’est comme ça chez tous les courtiers que je connais sauf Interactive Brokers.
  • Je m'organise toujours pour détenir ma dette seulement en $ Can à cause de cet écart important.
  • Quand tu as une balance de cash ils donnent plus d'intérêt sur le cash USD que sur le cash CAD aussi. Souvent ça me donne 0 interet en Cad, mais de l'interet en usd.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.