Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

AIG

1111213141517»

Réponses

  • Notre ami Etienne de l'Investisseur français signe un bon texte sur AIG: http://linvestisseurfrancais.com/aig-un-investissement-toujours-attractif/
    Merci c'est très intéressant.
  • Le warrant sous 17$
  • Merci JF pour le lien.

    Personnellement je pense que le warrant à moins de 18$ est encore une excellente opportunité d'investissement.
    Le retour aux actionnaires est assez important et le sera encore dans les deux années à venir (objectif de $25B).
    La pression d'Icahn a au moins le mérite de faire accélérer les choses (même si je ne suis pas d'accord avec la séparation en trois entités distinctes qui impacteraient très négativement l’utilisation de DTA, très conséquents chez AIG).
  • février 2016 modifié Vote Up0Vote Down
    Intéressant te lire Étienne !

    Avec le dividende à 0,32$ et supposons qu'il n'augmente pas les 5 prochaines années et qu'il soit toujours maintenu, quelle sera la valeur du strike ?

    Autour de 42$ ?
  • Merci Automne.

    Je ne sais pas avec précision car le mécanisme d'ajustement est très complexe et dépend pour partie du prix de l'action au moment de l'échéance.
    Dans l'état actuel des choses, oui ce sera peut-être $42, mais ceci est très hypothétique.

    Entre l'IPO d'UGC et les peut-être futurs spin-offs, le visage d'AIG risque d'être totalement différent dans les années à venir et je crois que déterminer un prix du strike relève plus de la cartomancie...

  • Les résultats sont pas mauvais et les rachats se poursuivent, la valeur aux livres augmente encore: http://www.aig.com/content/dam/aig/america-canada/us/documents/investor-relations/2q16-press-release-8.2.16-final.pdf
  • Lecture intéressante pour ceux qui veulent toujours scinder les compagnies en morceaux, notamment AIG: http://blogs.wsj.com/moneybeat/2016/08/04/metlifes-big-drop-may-have-aig-saying-i-told-you-so/?mod=yahoo_hs&yptr=yahoo
  • octobre 2016 modifié Vote Up0Vote Down
    Je trouve le warrant 21$ peu cher versus le prix de l'action 60$ en évaluant le strike sous 42$ dans 4 ans.

    Savez-vous si Etienne a une mise à jour accessible grand public !?
  • Je n'ai pas regardé tellement AIG récemment. Quelqu'un l'a fait?

    J'ai encore mes warrants, ils sont daté pour 2021 ça donne encore du temps, mais il semble que l'entreprise fait du surplace. Il faudra que je trouve du temps pour revisiter tout cela, mais je me demandais si quelqu'un se tenait plus au fait des développements et pouvait nous en parler un peu?
  • Très sommairement, les résultats ne sont pas bas, mais le marché semble sévère!
  • Mets-en !!???

    J'ai liquidé pour contrer le Gain de Sodastream. 
  • quel post-mortem faites-vous de cette idée d’investissement ?
  • décembre 2018 modifié Vote Up0Vote Down
    Faire simple c'est que je peux pas t'expliquer ce qu'est AIG et en parler 10 minutes de façon intelligente. Mon scénario a toujours été que la book value progresserai grace à un rendement sur l'équité. Les catastrophes en assurance sont imprévisibles à court terme mais à long terme on devrait s'en tirer si les primes sont adéquates aux risque. Et du temps avec des options c'est pas illimité, donc le risque augmentait grandement car même si bas que 6$ le titre doit se vendre plus de 50$ en Jan21 pour valoir davantage.

    En plus à chaque fois je lis les lettres annuelles de Buffet , je réalise que AIG ne semble pas avoir la qualité de  bien définir la prime versus le risque, quitte à passer son tour. 
    C'était strictement un scénario de croissance de la book value qui tourne en décroissance depuis quelques trimestres.


  • philrancourt a dit :
    quel post-mortem faites-vous de cette idée d’investissement ?

    Disons que dans mon cas, ma thèse était un retour vers la valeur aux livres, un ménage post-crise financière et simplement un retour à la normal avec en trame de fond de massif rachat. Je ne comprends pas assez une telle entreprise et j'aurais dû vendre quand l'évaluation s'est approché de cette valeur aux livres. Maintenant, la croissance potentiel du titre venait vraiment d'une amélioration des pratiques et d'une saine gestion, et cela demande de vraiment mieux comprendre les subtilités. En plus, je n'ai pas pris le temps de suivre les développements, tablant sur un warrant avec une échéance encore éloignée.
  • Merci jf et Automne pour vos post-mortem. Ça rejoint pas mal mon expérience des titres financiers en général. 

    Que ce soit des assureurs ou des banques, il y a toujours un côté "boîte noire" dans ce type d'investissement. Impossible de savoir si l'entreprise est vraiment bien gérée ou s'il y a un problème dans les livres avant que le problème te "pète" au visage...

    Soyons honnête, la plupart des investisseurs se basent sur la réputation de l'entreprise et sur le fait que des investisseurs/gestionnaires réputés en vantent les mérites... On achète une thèse d'investissement mais on ne comprend pas vraiment la société.

    Pire, une financière peut surfer sur sa réputation passée alors qu'elle n'est plus vraiment bien gérée depuis quelques années. Wells Fargo et Home Capital Group sont des exemples de ça. Wells Fargo est probablement mal gérée depuis 10 ans mais Buffett continuait de la vanter à tour de bras avant que les scandales n'éclatent. Buffett non plus n'avait dans le fond aucune idée de ce qui ce passait à l'intérieur de la banque.

    Ce sûr que ce n'est jamais évident de bien comprendre un titre (peu importe son secteur). Je trouve simplement qu'avec les financières, la tâche devient quasi-impossible.
  • Je n’ai pas investie dans AIG mais dans d’autres assureurs. 

    J’ai travaillé quelques années pour Promutuel et j’ai appris le fonctionnement des compagnies d’assurances. Je connais mieux que la majorité des gens comment fonctionne les réserves et les bénéfices qu’on peut en tirer. Je suis aussi un fervent admirateur de Buffett. Ça m’a amené à faire beaucoup de recherche sur les compagnies d’assurances. Au fil des ans j’ai investit dans plusieurs mais je n’ai fait un rendement supérieur que dans 2 : Berkshire et Fairfax. À suivre...
  • Les dirigeants ont tellement de latitude pour estimer les chiffres dans les états financiers qu’ils peuvent faire paraître les résultats supérieurs à la réalité pendant longtemps. 

    Puis au fils des ans (j’investis depuis 1987) je me suis rendu compte que c’est le cas pour la majorité des compagnies. 

    Présentement je crois qu’investir à long terme c’est avant tout faire confiance au dirigeant de l’entreprise quelque soit le secteur 
  • philrancourt a dit :
    Merci jf et Automne pour vos post-mortem. Ça rejoint pas mal mon expérience des titres financiers en général. 

    Que ce soit des assureurs ou des banques, il y a toujours un côté "boîte noire" dans ce type d'investissement. Impossible de savoir si l'entreprise est vraiment bien gérée ou s'il y a un problème dans les livres avant que le problème te "pète" au visage...

    Soyons honnête, la plupart des investisseurs se basent sur la réputation de l'entreprise et sur le fait que des investisseurs/gestionnaires réputés en vantent les mérites... On achète une thèse d'investissement mais on ne comprend pas vraiment la société.

    Pire, une financière peut surfer sur sa réputation passée alors qu'elle n'est plus vraiment bien gérée depuis quelques années. Wells Fargo et Home Capital Group sont des exemples de ça. Wells Fargo est probablement mal gérée depuis 10 ans mais Buffett continuait de la vanter à tour de bras avant que les scandales n'éclatent. Buffett non plus n'avait dans le fond aucune idée de ce qui ce passait à l'intérieur de la banque.

    Ce sûr que ce n'est jamais évident de bien comprendre un titre (peu importe son secteur). Je trouve simplement qu'avec les financières, la tâche devient quasi-impossible.
    Ça décrit pas mal ce que j'ai toujours pensé. C'est hors de mon humble champ de compétence.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.