Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





Entreprises qui vont profiter des changements liés au COVID-19

Wellington a dit

Dans vos analyses, de quelle façon tenez vous compte des changements de comportements et d'habitudes de consommation qui affecteront possiblement les entreprises au sortir de la crise?
  • Est-ce que les gens continueront d'être réticent à utiliser l'argent liquide? Positif pour Mastercard et Visa
  • Est-ce que les travailleurs et employeurs garderont l'habitude du télétravail? Positif pour les Microsoft, Zoom, Slack. Négatif pour Cominar.
  • Est-ce que les voyages à l'étranger diminueront? Positif pour les restaurants, rénovation domiciliaire. Négatif pour l'aviation, croisiéristes, hôtellerie. 


«13

Réponses

  • 63 Réponses trié par Votes Date
  • C'est un bon sujet Wellington qui mérite un fil à lui seul.

    J'ajouterais à ta liste les entreprises dans le commerce électronique. Cette crise risque de pousser encore plus de gens à acheter en ligne.

    Des entreprises comme GrubHub et Uber pour la livraison de restaurant pourrait aussi en profiter pour étendre leur clientèle.

    Et même GoodFood et Blue Apron pour la livraison d'ingrédient de recettes à domicile. Blue Apron était considéré comme mort avant la crise, aller voir son graphique des derniers jours, c'est assez fou ! 
  • Netflix, Amazon.

    Tout ce qui permet l'infrastructure d'internet d'une certaine façon.

    L'industrie des jeux vidéos? En gros, les modes de divertissement à domicile.
  • 20 mar modifié Vote Up2Vote Down
    Sujet très intéressant, je pense aussi que les habitudes des gens changeront de manière permanente après cette crise.

    Gagnants :

     - Commerce Électronique (Amazon, ebay, shopify)
     - Géants techno (Microsoft, Google)
     - Paiement électronique (Visa, Mastercard, Paypal)
     - Fournisseurs internet (Vidéotron, Bell, Rogers)
     - Distributeurs du commerce en ligne (Fedex, USPS)
     - Casino en ligne (The Stars Group)

    Gagnants (court terme) :

     - Divertissement à domicile (Electronic Arts, Activision Blizzard, Netflix)
     - Supermarchés (Métro, Loblaws, Empire, Costco)
     - Compagnies pharmaceutiques (Sanofy)

    Perdants (court terme) :

     - Aviation (Air Canada, Westjet)
     - Compagnies pétrolières (Canadian natural ressource, Suncor)
     - Chaine de restaurants (MTY foods, Restaurant Brands, Mcdonalds)
     - Compagnies de croisière (Carnival corp)
     - Casino
     - Cirques
     - Centres touristiques

    Perdants :

     - Cinéma (Cinéplex)
     - Centre commerciaux et location d'espace de bureau (REIT comme Cominar)
     - Petits commerce au détail (Reitman)
  • Bon sujet,
    Effectivement, je crois que ce que nous vivons aura des effets sur les comportements moyens long termes des gens et des organisations. 

    Si tu es « forcé » d’utiliser un service dont tu connaissais moins et que tu vois le bénéfice (temps ou argent ou autre), c’est très possible que tu adhères à ces services. Vous en avez nommé plusieurs mais je pense particulièrement au télétravail (outil, impact estate?) et le commerce électronique.


    Phil, tu parles de livraison de nourriture, je suis abonné à Lufa (fermes urbaines) et on a reçu un courriel disant qu’ils avaient une augmentation très considérables de leur commande. 

    Pour les écoles, je me souviens d’avoir analysé un concurrent à Moodle il y a de cela plusieurs années et c’était fait par Blackbaud (BLKB). Je viens de voir qu’ils font beaucoup plus que des LMS - Learning Management Systems.
    y aura t’il plus de cours en ligne suite à la crise, comment les écoles s’y prendront ?

  • Dans les gagnants long terme

    -les consolidateurs qui profiteront des joueurs faibles de leur industrie (atd.b)
    -toutes les compagnies qui ont beaucoup d’encaisse pour profiter des actifs qui se vendent à rabais


    Les compagnies pharmaceutiques que les gouvernements vont vouloir favoriser parce qu’on voudra se préparer à la prochaine pandémie. Surtout les compagnies faisant de la recherche sur les anti-viraux. 
  • Jeff a dit :
    Sujet très intéressant, je pense aussi que les habitudes des gens changeront de manière permanente après cette crise.

    Gagnants :

     - Commerce Électronique (Amazon, ebay, shopify)
     - Géants techno (Microsoft, Google)
     - Paiement électronique (Visa, Mastercard, Paypal)
     - Fournisseurs internet (Vidéotron, Bell, Rogers)
     - Distributeurs du commerce en ligne (Fedex, USPS)
     - Casino en ligne (The Stars Group)

    Gagnants (court terme) :

     - Divertissement à domicile (Electronic Arts, Activision Blizzard, Netflix)
     - Supermarchés (Métro, Loblaws, Empire, Costco)
     - Compagnies pharmaceutiques (Sanofy)

    Perdants (court terme) :

     - Aviation (Air Canada, Westjet)
     - Compagnies pétrolières (Canadian natural ressource, Suncor)
     - Chaine de restaurants (MTY foods, Restaurant Brands, Mcdonalds)
     - Compagnies de croisière (Carnival corp)
     - Casino
     - Cirques
     - Centres touristiques

    Perdants :

     - Cinéma (Cinéplex)
     - Centre commerciaux et location d'espace de bureau (REIT comme Cominar)
     - Petits commerce au détail (Reitman)
    Je crois que les restaurant offrant le service à l'auto et le take-out (Mcdo, etc) seront moins impacté par les changements d'habitude que les restaurants avec place assise ou le pire impact, les resto de centre d'achat (MTY)...
  • Je ne considère pas que ce soit positif pour les restaurants si les voyages à l'étranger et surtout inter-régionaux diminuent. On est obligé de manger au resto la majorité du temps quand on est en voyage.

    Je suis d'accord avec Coco pour McDo. Le titre est très impacté présentement, McDo a fermé les salles à manger et gardé le service au comptoir et à l'auto. Il faut savoir que le service à l'auto représentait déjà 70% (de mémoire) des ventes de McDo AVANT le Coronavirus et les livraisons augmentaient (facture plus élevée en livraison). La fermeture de la salle va peut-être même être profitable, moins d'entretien à faire. J'imagine que le nombre de ventes a diminué au service à l'auto par contre, vu la diminution des déplacements longue distance en voiture et le fait que les gens qui savent cuisiner et qui ne travaillent pas dans les services essentiels restent à la maison. Il faut dire aussi que la valeur à long terme de McDo est dans l'immobilier, la marque et les compétences en marketing et logistique. C'est une des entreprises où je vais sûrment augmenter ma position dans les semaines à venir. 
  • philrancourt a dit :
    Il amène d’excellents points et je suis d’accord que cela aura un impact sur nos comportements sociaux et économiques même après la crise. 
    Certains comportements et habitudes demeureront.
  • Je suis d'accord avec l'analyse de Jeff sauf sur le long terme. Tout dépend de la faculté à établir un vaccin et des anti viraux actuels. Si c'est le cas, l'analyse devient fausse. Il ne faut pas investir en pensant que la situation actuelle va perdurer. La prochaine crise sera surement de nature différente (Crise de la dette, défaut d'un Etat, Guerre, Crise systémique, Crise politique, Crise des Ressources, Crise Ecologique,...) 
  • Je crois que, entre autre, l'épicerie en ligne connaîtra un essor.
  • J'ai essayé de passer une commande en ligne chez Metro aujourd'hui. Impossible. Le service de livraison est surchargé.
  • 22 mar modifié Vote Up0Vote Down
    Jeff a dit :
    Sujet très intéressant, je pense aussi que les habitudes des gens changeront de manière permanente après cette crise.

    Gagnants :

     - Commerce Électronique (Amazon, ebay, shopify)
     - Géants techno (Microsoft, Google)
     - Paiement électronique (Visa, Mastercard, Paypal)
     - Fournisseurs internet (Vidéotron, Bell, Rogers)
     - Distributeurs du commerce en ligne (Fedex, USPS)
     - Casino en ligne (The Stars Group)

    Gagnants (court terme) :

     - Divertissement à domicile (Electronic Arts, Activision Blizzard, Netflix)
     - Supermarchés (Métro, Loblaws, Empire, Costco)
     - Compagnies pharmaceutiques (Sanofy)

    Perdants (court terme) :

     - Aviation (Air Canada, Westjet)
     - Compagnies pétrolières (Canadian natural ressource, Suncor)
     - Chaine de restaurants (MTY foods, Restaurant Brands, Mcdonalds)
     - Compagnies de croisière (Carnival corp)
     - Casino
     - Cirques
     - Centres touristiques

    Perdants :

     - Cinéma (Cinéplex)
     - Centre commerciaux et location d'espace de bureau (REIT comme Cominar)
     - Petits commerce au détail (Reitman)
    Je crois que tu as plusieurs bons exemples Jeff. Actuellement je travaille à approfondir l'aspect du télétravail car cela pourrait être une tendance lourde. Je m'intéresse d'autant plus que je détiens un investissement dans ce secteur. 

    La tendance au télétravail pourrait être durable pour plusieurs raisons. D'abord pour les aspects santé (ex. Covid-19) et qualité de vie des employés, des volets fort importants. Mais aussi pour l'environnement et la moindre pression sur la demande en infrastructure dans le domaine du transport. Nous comprenons qu'un moins grand nombre de personnes sur les routes impliquent moins de pression sur nos réseaux routiers. 

    Les experts que je connais dans le secteur m'indiquent que la demande pour les audioconférences, les téléconférences et autres services spécialisés de communication sécurisées est déjà en très FORTE augmentation (plus que *2 depuis 1-2 mois). Évidemment dans un premier temps nous pensons tous à MSFT (teams), Zoom (évaluation de 58 fois les ventes!) et autres gros joueurs mais il y a aussi d'autres compagnies publiques qui sont très bien positionnées pour profiter de cette tendance. 
  • snowball a dit :
    La tendance au télétravail pourrait être durable pour plusieurs raisons. D'abord pour les aspects santé (ex. Covid-19) et qualité de vie des employés, des volets fort importants. Mais aussi pour l'environnement et la moindre pression sur la demande en infrastructure dans le domaine du transport. Nous comprenons qu'un moins grand nombre de personnes sur les routes impliquent moins de pression sur nos réseaux routiers. 
    Et aussi, pourquoi payer de grands locaux, beaucoup de chauffage, meubles et entretien, quand la majorité de nos employés pourraient travailler de la maison?

    C'est quand même essentiel de se voir en personne de temps à autre pour tisser des liens, favoriser la communication informelle (selon moi plus importante que les réseaux de communication formels au bureau) et mieux se faire comprendre qu'au téléphone. Par contre je ne vois pas la nécessité d'être au bureau 5 jours/semaine.

    C'est aussi plus facile en étant basé majoritairement sur le télétravail de contourner les problèmes (et faux-problèmes) de manque de main d'oeuvre. On a ici, à ma chambre de commerce locale, un entrepreneur en informatique de 23 ans qui a déjà quelques employés dont un en France! Il dit ''Je me fout de quand ils travaillent, ils ont juste un minimum de nombre d'heures par semaine à faire''.
  • Sophie a dit :
    "C'est quand même essentiel de se voir en personne de temps à autre pour tisser des liens, favoriser la communication informelle (selon moi plus importante que les réseaux de communication formels au bureau) et mieux se faire comprendre qu'au téléphone. Par contre je ne vois pas la nécessité d'être au bureau 5 jours/semaine."
    Je crois que c'est l'argument qui joue souvent contre le télétravail. Si un entrepreneur veut construire une culture d'entreprise forte, il faut que ces liens ce créé. À distance, ça me semble plus difficile.  
  • Un autre outil de conférence (qui peut servir pour les réunions de télétravail) est le bon vieux Webex. Ça appartient par contre à Cisco, donc c’est probablement minuscule dans ses revenus. 
    En fait, Teams pour Microsoft est probablement uniquement un service de plus qui fait que c’est plus « difficile » de changer de suite bureautique. Mais en soit, ça ne changera probablement pas grand chose dans ses états financiers.

    on parle du télétravail pour ceux qui font du travail de bureau mais il y a également d’autres types de métiers  dont la santé avec le ehealth / télé médecine qui permet soit aux patients de rester chez eux et être suivi ou d’autres cas, les médecins peuvent opérer à distance. 
  • 25 mar modifié Vote Up1Vote Down
    Un secteur qui risque de profiter de la crise à moyen terme : la construction d'infrastructures. Tous les gouvernements des pays industrialisés vont mettre en place des programmes d'infrastructures pour relancer l'économie.

    À surveiller : les firmes d'ingénierie dont SNC Lavalin qui était déjà bas avant la crise

    Brookfield infrastructure (BPI)

    Caterpillar (CAT) qui est un fournisseurs important de machinerie pour tous les projets

    Pendant que j'y pense ça serait un beau secteur pour déployer l'encaisse de BRK
  • Une autre catégorie qui va profiter à court terme : les compagnies de pétrochimie qui utilise le pétrole comme matière première
  • La banque d’investissement américaine MKM Partner a créé il y a quelques semaines un indice « stay at home index »
    regroupant des entreprises  dont l’activité, profitera de l’épidémie.

    Composition de l'indice « stay at home index »

    Activision Blizzard
    Netflix
    Tencent Music
    Zynga
    Facebook
    Match
    Yelp
    Zillow
    Nexstar Media
    New York Times
    Sirius XM
    Boingo Wireless
    Purple Innovation
    Sonos
    Amazon
    Blue Apron
    Alibaba
    eBay
    GrubHub
    JD.com
    Shutterstock
    Peloton
    Sturm Ruger & Co.
    Campbell Soup
    Central Garden & Pet Co.
    Clorox
    Okta
    Alarm.com
    Citrix Systems
    Atlassian
    Slack
    Zoom
    Diamond Eagle

  • SamSam
    25 mar modifié Vote Up0Vote Down
    Match? Il me semble que ce n'est pas le temps d'aller sur Tinder.

    Sturm Ruger & Co. ? Ce n'est pas plus le temps de s'acheter une arme. Quoi que toute occasion est bonne pour s'acheter une arme de l'autre côté de la frontière.

  • Sam il y a plein d’américains qui ont acheté des armes depuis un mois pour se défendre contre les pilleurs lorsque tout le monde va mourrir de faim.

    https://www.salon.com/2020/03/23/why-are-people-buying-guns-thats-about-the-last-thing-we-need-right-now/
  • MarioP a dit :
    Un secteur qui risque de profiter de la crise à moyen terme : la construction d'infrastructures. Tous les gouvernements des pays industrialisés vont mettre en place des programmes d'infrastructures pour relancer l'économie.

    À surveiller : les firmes d'ingénierie dont SNC Lavalin qui était déjà bas avant la crise

    Brookfield infrastructure (BPI)

    Caterpillar (CAT) qui est un fournisseurs important de machinerie pour tous les projets

    Pendant que j'y pense ça serait un beau secteur pour déployer l'encaisse de BRK
    Malheureusement, c'est assez complexe de mettre en branle des projets d'infrastructure. C'est presque impossible à faire rapidement. C'est ce que l'administration Obama a fini par réaliser en 2011

    https://www.outsidethebeltway.com/the-myth-of-shovel-ready-jobs-again/
  • Il y a une différence selon moi entre les compagnies qui vont profiter à court terme de la crise comme les épiceries ou les fabricants d'armes (!?!) et celles qui vont profiter à plus long terme des tendances (outil de télétravail, commerce électronique).

    La 2e catégorie est pas mal plus intéressante. 
  • philrancourt a dit :
    Il y a une différence selon moi entre les compagnies qui vont profiter à court terme de la crise comme les épiceries ou les fabricants d'armes (!?!) et celles qui vont profiter à plus long terme des tendances (outil de télétravail, commerce électronique).

    La 2e catégorie est pas mal plus intéressante. 
    Je suis plutôt d'accord et j'ai l'impression que Microsoft en profite déjà.
  • philrancourt a dit :
    Malheureusement, c'est assez complexe de mettre en branle des projets d'infrastructure. C'est presque impossible à faire rapidement. C'est ce que l'administration Obama a fini par réaliser en 2011

    https://www.outsidethebeltway.com/the-myth-of-shovel-ready-jobs-again/
    À Québec nous en avons quelques uns qui n'attendent que le financement  :D  :D

    En passant le site que tu as mis en lien me semble un des nombreux sites peu crédibles qui ne servent qu'a promouvoir une orientation politique aux USA. Lisez le "about us" et ça ne semble pas être des gens objectifs.
  • @MarioP c’est une réflexion qu’Obama lui même a faite. Une source plus crédible https://www.cbsnews.com/news/obama-no-such-thing-as-shovel-ready-projects/
  • Plusieurs bonnes idées ici!

    Les fabricants de matériel médical en profitent à court terme, mais probablement à plus long terme aussi. À la fin de la crise, les hôpitaux voudront surement augmenter leur niveaux d'inventaire. Peut-être même que les gouvernements voudront se doter de réserves stratégiques. Plus jamais il ne faudra de crise lié à un manque de masques, gants et autres fournitures. 
  • Peut-être les quincailleries comme Richelieu feront des profits? Les gens sont à la maison et profites pour faire des travaux. Par contre la baisse de revenu si ça reste bas à long terme fera que les gens feront moins de rénovations car moins $$ (mais toujours des travaux d'entretiens/réparations). 
    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1681358/travaux-renovation-maisons-materiaux-ventes-quincailleries-covid-coronavirus?fbclid=IwAR0p4Q3WsNlJLESzgmkywMPYm490JtoB9Mc29UfVTmHo45F8dnLk_P92bdA
  • Perdant : les résidence de personnes âgés genre Chartwell.

    Risque de voir les coûts augmenté par l'ajout de nouveaux règlements

    Risque de voir la clientèle diminuer
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.