Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !

Baisses de marché

image

Je trouve intéressant ce graphique qui recense les dernières baisses de marché. On voit que ça revient comme un métronome à chaque année.

De plus en plus, je me rend compte que rien ne sert de se "dépêcher" d'investir dans les titres qui m'intéressent. Mieux vaux parfaire mon étude et attendre la baisse de marché annuelle pour investir ;-)

Réponses

  • 22 Réponses trié par Votes Date
  • Je ne suis pas nécessairement d'accord avec ton dernier point. Les baisses de marché ne sont jamais toutes égales. La dernière, soit celle du Brexit fut particulièrement inégale avec les financières qui ont largement contribué à la baisse. De plus, les baisses de marchés sont difficiles à prévoir. Attendre une baisse pour un possible prix intéressant peu aussi amené du regret si le prix espéré ne se matérialise jamais. 


    Quant à moi, la meilleure attitude à avoir est de réviser son portefeuille de manière continue. 


  • Mon commentaire était un peu "tongue-in-cheek" comme disent les anglos... C'est sûr que si tu vois une superbe compagnie à prix d'aubaine, la meilleure chose à faire est de l'acheter immédiatement et ne pas attendre une éventuelle baisse de marché.

    Le problème pour moi (qui investit en dilettante et n'analyse pas des sociétés à chaque jour), c'est que ça m'arrive assez rarement de trouver une telle opportunité ! Je connais par contre plusieurs très belles sociétés qui ne sont presque jamais à prix d'aubaine (Richelieu, Dollarama, Couche-Tard, MTY, etc.) Je me dis qu'attendre la baisse de marché annuelle peut devenir une stratégie pas trop compliquée pour acheter ou renforcer des positions dans ce type de sociétés.

    En tk, c'est sûrement moins compliqué et moins risqué que d'essayer de trouver le prochain Richelieu ou le prochain Couche-Tard (et de tomber sur un Fortress / Loyalist / PHM / xpel )
     



     
  • philrancourt a dit :

    Mon commentaire était un peu "tongue-in-cheek" comme disent les anglos... C'est sûr que si tu vois une superbe compagnie à prix d'aubaine, la meilleure chose à faire est de l'acheter immédiatement et ne pas attendre une éventuelle baisse de marché.

    Le problème pour moi (qui investit en dilettante et n'analyse pas des sociétés à chaque jour), c'est que ça m'arrive assez rarement de trouver une telle opportunité ! Je connais par contre plusieurs très belles sociétés qui ne sont presque jamais à prix d'aubaine (Richelieu, Dollarama, Couche-Tard, MTY, etc.) Je me dis qu'attendre la baisse de marché annuelle peut devenir une stratégie pas trop compliquée pour acheter ou renforcer des positions dans ce type de sociétés.

    En tk, c'est sûrement moins compliqué et moins risqué que d'essayer de trouver le prochain Richelieu ou le prochain Couche-Tard (et de tomber sur un Fortress / Loyalist / PHM / xpel )
     



     

    Totalement d'accord avec toi!

  • July 2016 modifié Vote Up0Vote Down
    philrancourt a dit :

    Mon commentaire était un peu "tongue-in-cheek" comme disent les anglos... C'est sûr que si tu vois une superbe compagnie à prix d'aubaine, la meilleure chose à faire est de l'acheter immédiatement et ne pas attendre une éventuelle baisse de marché.

    Le problème pour moi (qui investit en dilettante et n'analyse pas des sociétés à chaque jour), c'est que ça m'arrive assez rarement de trouver une telle opportunité ! Je connais par contre plusieurs très belles sociétés qui ne sont presque jamais à prix d'aubaine (Richelieu, Dollarama, Couche-Tard, MTY, etc.) Je me dis qu'attendre la baisse de marché annuelle peut devenir une stratégie pas trop compliquée pour acheter ou renforcer des positions dans ce type de sociétés.

    En tk, c'est sûrement moins compliqué et moins risqué que d'essayer de trouver le prochain Richelieu ou le prochain Couche-Tard (et de tomber sur un Fortress / Loyalist / PHM / xpel )
     

    Tu pourrais aussi acheter VFV.to si tu penses que la baisse du marché est trop prononcée. Une alternative pour ceux ne voulant pas investir de temps dans l'analyse de titres.
  • August 2016 modifié Vote Up0Vote Down
    Oui pour certains titres ayant des valorisations trop élevées. Je ne prête pas trop attention aux prévisions macros mais nous avons tellement fait de bons rendements depuis 2009 qu'il faut faire attention pour ne pas devenir complaisant dans nos évaluations de titres. 


  • Lucas a dit :

    Je vois de plus en plus d'article du genre ces derniers temps. Je ne sais pas quoi penser. Allégez-vous vos positions en raisons de la hausse des marchés ?


    C'est peut-être parce qu'il n'y a rien à y penser.

    Si les mouvements de la bourse étaient prévisibles à court terme, nous serions tous riches.

    Le journaliste qui doit bien écrire quelque chose pour gagner sa vie et donner de la visibilité aux annonceurs fait appel à deux gestionnaire. Celui qui dit "bear" va passer pour héros s'il gagne. S'il perd, pas grave, ce sera son tour la prochaine fois. Idem pour l'autre qui va affirmer le contraire.

    Ainsi va la vie ... bon été, il fait beau. Et si la bourse se corrige à court terme, historiquement, elle a toujours fini par se replacer et battre ses records.

  • Je ne m’intéressais pas aux actions à la fin des années 90, mais à cette époque il semble qu'il y ait eu des divergences importantes dans les ratios cours-bénéfices. À part les titres technos qui étaient à des multiples très élevés, il y avait aussi les actions de plusieurs grandes multinationales pour lesquels le marché semblait être assez emballé par exemple Coca-Cola et Walmart. Mais durant cette période, on pouvait, semble-t-il, trouver des opportunités intéressantes dans des industries qui étaient vues comme étant peu intéressantes comme les banques. 


    Je crois que l'on peut voir un peu la même chose aujourd'hui. Plusieurs entreprises dans la consommation de base sont très bien évaluées par rapport à leurs possibilités de croissance, c’est aussi le cas pour certaines entreprises dans d’autres secteurs. Mais, il y a quand même certaines opportunités intéressantes. 


  • Bruno, ce graphique illustre la bataille entre les investisseur techno et les investisseurs valeurs en 2000.http://finance.yahoo.com/chart/BRK-B#eyJjb21wYXJpc29ucyI6Il5JWElDIiwiY29tcGFyaXNvbnNDb2xvcnMiOiIjMWFjNTY3IiwiY29tcGFyaXNvbnNHaG9zdGluZyI6IjAiLCJjb21wYXJpc29uc1dpZHRocyI6IjEiLCJtdWx0aUNvbG9yTGluZSI6ZmFsc2UsImJvbGxpbmdlclVwcGVyQ29sb3IiOiIjZTIwMDgxIiwiYm9sbGluZ2VyTG93ZXJDb2xvciI6IiM5NTUyZmYiLCJtZmlMaW5lQ29sb3IiOiIjNDVlM2ZmIiwibWFjZERpdmVyZ2VuY2VDb2xvciI6IiNmZjdiMTIiLCJtYWNkTWFjZENvbG9yIjoiIzc4N2Q4MiIsIm1hY2RTaWduYWxDb2xvciI6IiMwMDAwMDAiLCJyc2lMaW5lQ29sb3IiOiIjZmZiNzAwIiwic3RvY2hLTGluZUNvbG9yIjoiI2ZmYjcwMCIsInN0b2NoRExpbmVDb2xvciI6IiM0NWUzZmYiLCJyYW5nZSI6Im1heCIsImFsbG93Q2hhcnRTdGFja2luZyI6dHJ1ZX0=

    On peut voir qu'en 2000 Berkshire a atteint son creux la même semaine que le Nasdaq a atteint son sommet. On pouvait acheter BRK et son ROE de 22% à l'époque sous la valeur au livre! Personne dans les média ne parlait de BRK. On préférait vanter les acquisitions de Nortel!!!

    Comme je l'ai dit dans la discussion de PRAA, pour avoir du succès en bourse il faut avoir le courage de ses convictions.
  • Ça faisait longtemps qu'on avait pas eu une belle journée comme ça... Y a des limites au "Trump Bounce"... Si on regarde le graphique que j'ai mis au début du fil, la dernière baisse de 10% remonte à février 2016, on commence à être du !
  • 17 May modifié Vote Up0Vote Down
    On est probablement du, effectivement.

    Mais les prévisions de profits des corporations commencent à remonter, particulièrement aux USA, les économies mondiales sont toutes en (faible) croissance et c'est le première fois depuis la crise financière que c'est le cas (Fidelity), le taux de chômage américain est très bas (même si les emplois sont de moindre qualité qu'avant), les taux d'intérêt sont bas et les inflations de par le monde sont controlées.

    Alors à part le fait que tout le monde dit que ça va corriger et qu'on n'attend que la nouvelle (invasion de la Corée, gaffe de Trump) qui nous fera vendre, je crois que cette correction éventuelle pourrait être une occasion d'achat.

    Pour ma part je me suis toujours dit:, si les profits sont en croissance, et c'est le cas selon Thompson Reuters, si les taux d'intérêt sont bas et qu'il n'y a que peu d'inflation, c'est bullish.  Ça ne veux pas dire que ça monte chaque jours cependant et que ça ne corrige jamais...

    Alors voyons la suite des choses... je pense qu'on est du pour du magasinage à rabais ça fait plus d'un an que la bourse n'a pas été en spécial :-)

    Quelqu'un pour péter ma bulle d'optimisme et me rammener à la réalité? Car je suis généralement un investisseur pessimiste...
  • Est-ce que votre portion argent de vos portefeuilles commencent à augmenter, ou vous êtes pleinement investis? Y en a-t-il qui ont vendu plusieurs positions bien évaluées suite à la longue séquence haussière, et vous avez réinvesti ou vous êtes resté en argent avec ça?
  • Je suis encore pleinement investis, cependant avec les futures down ce matin, je crois bien que je vais commencer à prendre des profits et me mettre en cash, je crois pour 1/3 de mon pf pour le moment.
  • Je suis et serai toujours pleinement investis. Timer le marché c'est pas pour moi.
  • Même chose pour moi. Je suis pleinement investi. J'ai moins de 1% de mon portefeuille en liquidité.

    Par contre, si le marché venait à baisser beaucoup, il se peut que je vende un titre qui a peu bougé pour en acheter un autre qui a beaucoup diminué.


  • Patofthepig a dit :

    Je suis et serai toujours pleinement investis. Timer le marché c'est pas pour moi.

    Ce n'est pas tant de timer le marché dont je parle, mais d'un moment où la majorité des titres pouvant avoir une évaluation qu'on juge déraisonnable. Est-ce qu'on voudra tout mettre sur les très rares titres qu'on trouve qui reste raisonnablement évalués, ou on préférera rester sur les lignes de côté un peu?

    Il y a un moment où on trouve de moins en moins de bonnes idées...
  • Depuis mes débuts en 2001 ça m'en jamais arrivé de pas être pleinement investis et de ne pas trouver des compagnies que je désirais posséder à long terme.  Parfois elles sont un peu plus chère, parfois pas.  

    Et quand on a moins de bonnes idées, souvent le mieux c'est de rien faire.  De garder nos bonnes compagnies très longtemps.  À mois bien sur qu'elles soient vraiment trop chère, je parle pas d'un peu trop chère là mais beaucoup trop chère. Et je crois pas que ce soit le cas maintenant.  

    Et c'est combien rares les titres que tu trouves raisonnablement évalués?  Tant que t'en as quelques uns, genre minimum 4-5 bien pour moi c'est suffisant pour être pleinement investis.
  • Moi j'ai vraiment trop de % d'actifs en Cash mais c'est pas volontaire. J'ai juste rapatrié des fonds mais pas eu le temps d'analyser assez de compagnies. S'il y a une baisse de marché ça va être toute une aubaine pour moi !! Mais j'attendrai pas après ça. Je songe à prendre des vacances pour pouvoir faire plus d'analyse pour mes investissements. Je trouve ça quand même drôle de prendre des vacances d'une job de Finance Corpo pour faire de la Finance pendant mes vacances.

    Mais ça semble remonter ce matin pour les compagnies que je suit, sauf pour Richelieu et MTY.
  • Pareil que @patofthepig, je suis pleinement investi et je le serai toujours, je ne veux pas tenter de timer le marcher.

    Par le passé, Lors de grosse chute, j'ai vendu certains titres mais uniquement si je trouvais une meilleure opportunité pour allouer mon argent rapidement.
  • Si je comprends bien , je suis le seul qui est:

    27% mines or (qui a été la partie la plus payante et de trés loin)

    49% actions diverses (POW BCE PWF ZWB , quelques REITS ,gaz, petrolieres et pipelines, BEP AQN et diverses autres) , le principe etant de recevoir des dividendes pour ma retraite  (j'en vis).

    24% cash en attendant des opportunuités d'achat , j'ai des alertes placées sur pas mal d'actions et attends le signal d'achat , par exemple:
    ATD.b  58.00$
    BNS    66.10$
    etc...il y en a pas mal..
    actuellement les signaux sonnent sur les petrolieres, mais j'attends pas assez convaincu que ça va monter, ça c'est la partie in/out

    Je pense que a date on a eu une partie facile avec bien des actions, mais toute hausse a ses limites et le marché actuel me rends plutot inconfortable , la chute d'hier est elle un avertissement ? ou juste un petit hoquet ?

  • Moi j'ai 25% en cash parce que je trouve rien dans le temps que jai pour analyser
  • Finalement je n'ai rien vendu, alors toujours pleinement investit.  HD, UNH, AMAT,AVGO,SODA,QSR RY,TD,CCL.B,ATD.B,PLC,CSU, (J'en oublie probablement une ou deux...).  Plus des fonds d'actions internationales Mawer Edgepoint et de marchés émergent (qui surperforment actuellement) Mawer.  J'ai aussi le fonds d'actions US de Will Dannoff et un fonds d'obligations à taux variables.  voilà pour l'essentiel.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.