Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





Coronavirus

1234568»

Réponses

  • 1 mai modifié Vote Up2Vote Down
    moi je crois toujours que nous sommes loin du bas. Nous sommes toujours au niveau du début de 2019. Est-ce que l'économie va aussi bien?

    Il y a des protestants armés devant les parlements au Michigan, Kentuky et North carolina
    https://www.vanityfair.com/news/2020/04/trump-supporters-protest-coronavirus-orders

    Je ne crois pas que ces gens croient que tout va bien


    Plusieurs plans de traitements de la viandes aux USA ferment non pas par une décision du gouvernement mais parce que trop de leurs employé sont malades

    https://www.cnn.com/2020/04/26/business/meat-processing-plants-coronavirus/index.html

    Je ne crois pas que ces gens croient que tout va bien


    Amazon annonce des ventes records mais l'action baisse de 7% parce que Bezos dit que le bénéfice opérationnel va baisser de 4 milliards à cause des frais relié à la COVID. 

    https://www.cnet.com/news/amazon-sales-surge-but-bezos-says-coronavirus-costs-could-hit-4-billion/

    On réouvre les industries au Québec mais toutes les façon de faire doivent changer pour respecter la distanciation. Croyez-vous que cela ne coûtera rien à l'implantation et n'affectera pas les marges? Si un employé de la construction passe 10% de son temps à désinfecter ses outils cela aura un coût non négligeable. Et je soupçonne que ça sera la même chose ailleurs dans le monde.

    Est-ce qu'on envisageait cette hausse des coûts de production en 2019?

    Tous les gouvernements se rendent compte des problème de la mondialisation et veulent produire localement tous les produits jugés essentiel. cela aura un effet sur les coûts

    Lors du sondage précédent sur le niveau de la baisse par rapport au sommet je disait qu'il y avait des impacts de deuxième et troisième degré à prévoir. On commence à les voir : désordre social aux USA, hausse des coûts de productions causé par la distanciation social et les mesures d'hygiène, déficit record des gouvernements, retour à la normal très long à venir. Il n'y a pas que les impacts direct du lockdown à tenir compte.

    Toutes les entreprises qui manipulent des objets physiques seront affectés par une hausse des coûts de production pour quelques années.

    Reste à voir les entreprises qui font partie de l'économie virtuelle qui seront beaucoup moins affectées. Eux leur problème risque d'être de nature fiscale. Je crois que les gouvernement n'auront pas le choix de se tourner vers elles pour financer les déficits et une certaine restructuration des systèmes de santé. Ça fait un bout de temps qu'on cherche une manière de les taxer. là l'urgence d'y arriver va être une bonne motivation.

    Les interventions des états pour soutenir les marchés peuvent fonctionner un certains temps mais à long terme le marché sera évalué selon les bénéfices des compagnies.
  • COVID-19: T cells offer clues to the potential power of Roche's Actemra

    by
     Angus Liu | 
    May 1, 2020 8:55am
    A patient with a surgical mask looks out a window
    A research team in China suggests potential COVID-19 treatments should focus on how the novel coronavirus triggers an overproduction of cytokines, which in turn contributes to the depletion and exhaustion of T cells. (Getty/Nikola Stojadinovic)

    The successful activation of T cells is critical to the immune system's ability to clear infections. A new retrospective study from China found that COVID-19 patients had remarkably low T-cell counts in their blood. And they had sky-high levels of some pro-inflammatory cytokines such as IL-6—which Roche’s Actemra targets.

    Actemra has previously shown promise at controlling potentially life-threatening cytokine storm in COVID-19 patients in China and France, and Roche is running a large phase 3 to confirm its effectiveness in treating patients with COVID-19.

    In the study from China, published in Frontiers in Immunology, a group of scientists analyzed T-cell counts in 499 COVID-19 patients being treated for the disease in the city of Wuhan. They found a negative correlation between T-cell numbers and cytokines. The team suggested that the novel coronavirus doesn’t attack T cells directly, but rather triggers an overproduction of cytokines, which in turn contributes to the depletion and exhaustion of T cells.

    VIRTUAL EVENT

    FiercePharma Presents the Virtual eRegulatory Operations Summit

    Join industry experts and learn how to build and manage cohesive, compliant, and timely electronic submissions through innovative technologies and seamless clinical documentation processes.

    The Chinese researchers noticed that about 76% of patients had insufficient T cells, and the level was much lower in those in intensive care. They then examined the concentrations of cytokines from the blood of these patients and found that the levels of TNF-alpha, IL-6 and IL-10 were significantly increased in infected patients. The elevation was even more pronounced in ICU patients. TNF-alpha is known to promote T-cell death, and dysregulated IL-6 has been shown to induce chronic inflammation.

    As the patients gradually recovered, their T cell counts improved, while levels of those cytokines dramatically declined. So the researchers hypothesize that the depletion of T cells in COVID-19 patients may be the result of cytokines impeding T-cell survival or proliferation.

    What’s more, the T cells that did survive showed signs of exhaustion, with markedly higher expression of immune-inhibitory factors such as PD-1 and Tim-3 on their surface. That was a sign that their functioning was impaired, the researchers reported.

    Based on these findings, the team argued the secretion of pro-inflammatory cytokines likely does not come from T cells, but that the cytokine storm may promote the death of the critical immune cells.

    RELATED: Reviving tired T cells to improve immuno-oncology treatments

    Finding new ways to restore the vigor of immune cells has been of interest in the biomedical research community, notably in oncology. A team at the University of Pennsylvania, for example, found that a protein called TOX in T cells controls the balance of effector T cells and exhausted T cells, suggesting it could be targeted to improve immuno-oncology treatments. And scientists at the La Jolla institute for Immunology recently showed that crippling all three proteins of Nr4a transcription factors could rejuvenate exhausted CAR-T cells to fight solid tumors in mice.

    Based on their findings, the Chinese team suggested that future COVID-19 research should focus on identifying more drugs that provide much-needed support to T cells.

    “We should pay more attention to T cell counts and their function, rather than respiratory function of patients,” the study’s corresponding author, Yongwen Chen of the Third Military Medical University in China, said in a statement, adding that “more urgent, early intervention may be required in patients with low T lymphocyte counts.”

  • J'espere qu'on aimera la fin prochaine de cet épilogue.
  • Je ne crois pas que ce soit nécessaire de poster les articles au complet... je crois qu’un lien est suffisant.
  • Oui je suis d'accord Phil, le plus important sur ce forum reste la liberté des propos et le confort de lecture doit être respecté dans l'intimité de chacun.
  • Teddy a dit :
    Bonjour
    Petit sondage... compte tenu de l’ impact du coronavirus , deux trimestres de résultats financiers seront fortement affectés. Présentement nous vivons une hausse des marchés . En Juillet débutera le dévoilement des résultats du 2 ieme trimestre, qui risque d’ être plus impacté par les conséquences du virus. Quelles sont les probabilités en % que nous vivions un cycle boursier en V ou en W ? Le résultat de ce petit sondage pourrait aider plusieurs des lecteurs à ajuster leurs stratégies d’ investissement..
    Bien hâte de vous lire!! Salutations!!
    Si tu veux faire un sondage, il existe une fonctionnalité de sondage lorsque tu crée un nouveau fil.
  • J'ai trouvé ce texte intéressant: https://www.newyorker.com/culture/annals-of-inquiry/the-coronavirus-and-our-future#intcid=recommendations_default-popular_c17c5d7c-5b52-4e94-8d1b-392b242d8d95_popular4-1

    C'est un auteur de science-fiction qui l'a écrit. Je retiens l'idée que la valeur au sens large qu'on attribue à certaines choses changera peut-être. Ou pas.
  • Les employés de Facebook et Google ne retourneront pas au bureau d’ici la fin de l’année 
    https://lp.ca/gjenHj

    est-ce que d’autres grandes entreprises emboîteront le pas ?
  • Les données du chômage (lien ci-bas). C'est désolant. Deux crises économiques de suite, la destruction de l'environnement en quelques décennies, les maisons hors de prix. Ça va pas ben aller. https://www.lapresse.ca/affaires/economie/202005/09/01-5272865-lemploi-secroule-au-quebec.php
  • Oui, la question de l'intervention des banques centrales est capitale de mon point de vue. Je pense que les gouvernements ne pouvaient pas se permettre de jouer de front deux crises en meme temps : l'une sanitaire et l'autre économique. Le risque est passé des individus (sanitaire) vers les entreprises (rachat d'obligations des banques centrales) vers les Etats. Une fois la crise sanitaire finie, l'arbitrage entre une crise boursière (Entreprises) ou de la détérioration de la qualité des émetteurs (Etats, municipalités,..) avec une crise systémique va être intéressante à analyser.
  • C’est spécial de savoir là que les décès annoncés à chaque jour étaient en réalité le nombre d’entrée dans la base de données et non le vrai nombre de décès de la veille.
  • https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1702760/covid-chsld-vigi-mont-royal-ministere-air-ventilation-virus

    Avec ce genre de nouvelles et les foyers d’éclosions qui s’ajoutent chaque jour à Québec je crois qu’on est loin du jour où le système de santé retrouvera son rythme normal. Les gens sont tannés du confinement et ne vois que les signes encourageants 
  • C'est pour ca qu'il faut attendre de vraies études avant de se fier à un traitement ... : 

    "Les auteurs estiment ainsi que le risque de mortalité est de 34 % à 45 % plus élevé chez des patients prenant ces traitements que chez des patients présentant des facteurs de comorbidité, c'est-à-dire de facteurs de risques. "

    https://www.tvanouvelles.ca/2020/05/22/hydroxychloroquine-et-chloroquine-pas-efficaces-et-meme-nefastes#cxrecs_s
  • C'est une étude observationnelle, sans groupe controle. Il faut attendre d'autres études plus rigoureuses pour avoir une confirmation ou non. De nombreuses baisses de mortalité prouvent du reste le contraire...
  • @Montjoie Question sincère : as-tu des intérêts financiers là-dedans?

    Qu’est-ce qui explique que tu tiennes à ce point à défendre un traitement qui n’a pas fait ses preuves, bien au contraire?

    Ton insistance m’intrigue. Ça aurait été bien, c’est dommage, mais c’est la vie. Laissons les chercheurs faire leur travail et arrêtons de prendre nos désirs pour la réalité et de propager des âneries dangereuses sur tout les toits. Merci.



  • Ouais... Ce forum demeure un forum axé sur l'investissement en Bourse. Ce n'est pas un forum de discussion générale et encore moins un forum de discussion médicale.

    J'ai laissé aller ce fil car il permettait aux gens de parler de la situation du covid et de ventiler un peu. Je crois que les gens en avait besoin au début de la crise.

    Je crois que ce fil a fait son temps. À partir de maintenant, je vais modérer les messages et discussions sur le covid qui ne sont pas en lien direct avec la bourse.   
Cette discussion a été fermée.