Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Forum privé (partage d'analyses)





Dollarama (DOL)

Que pensez-vous de la raison invoquée pour la baisse des ventes de Dollarama?

http://fr-ca.finance.yahoo.com/actualites/dollarama-fait-le-point-sur-les-ventes-décembre-123000373.html

Un peu douteux selon moi.
«1345

Réponses

  • 125 Réponses trié par Votes Date
  • La contribution de Dollarcity du El Salvador n'a été que de 1.5 mois pour 1.7M. 41 nouveaux magasins en 2019 pour un total de 210.
    Deux petites choses à souligner, il y a un décalage de 1 semaine de l'année financière qui va affecter le prochain trimestre. Une semaine de ventes pre saison des fêtes sera remplacée par une semaine de fin janvier (faible ventes).
    Autre detail affectant la marge brute, les coûts refilés par les transporteurs maritimes pour la réduction du sulphur décrété par l'OMI.
    Je pense que Dollarama tiens bien dans cet environnement de basse inflation et joue sa réputation en optant pour une stratégie de diversification de produit à faible marge. Cela affecte la marge brute mais augmente la quantité d'articles dans le panier et le volume de transaction. DOL avait moins l'étiquette du magasin à un dollar et le pire pour un magasin est une baisse d'achalandage.
    Le centre de distribution est maintenant opérationnel et la cadence d'ouverture de magasins a augmenté, 21 vs 14 l'an passé. Cela augmente évidemment les dépenses en capital. Encore 2.7M de rachat d'actions...quoi penser ? Le coût d'emprunt doit justifier de telle pratique mais je préfère de loin une forte encaisse sans dettes. Ainsi va le commerce au détail j'imagine.
  • Les informations sur DollarCity sont intéressantes, avec l'ajout de 30 magasins en un an. La période comparative n'est pas la même pour le bénéfice mais en faisant une extrapolation linéaire de la période de 6.5 semaines, on arrive à une augmentation de +26% du profit net (incluant les nouveaux magasins). Le potentiel de croissance là bas me semble fort intéressant.
  • JonJon
    décembre 2021 modifié Vote Up2Vote Down
    La fin d'annee est un bon temps pour reviser les theses de nos titres!

    En regardant la presentations aux investisseurs de Dollarama, j'ai ete surpris de voir Samira Sakhia, President and Chief Operating Officer Knight Therapeutics, sur le conseil de Dollarama. Quand on y pense, DOL et GUD c'est la meme these dans une industrie difference: celle d'exporter un model d'affaire du Canada a l'Amerique Latine!


    Au Canada, DOL augmente son target de nombre de magasins depuis quelques annees: de 900, 1200, 1400, 1700 et maintenant 2000 par 2031 (slide 19). On est a 1397 maintenant, donc les soucis de la saturation de DOL au Canda sont fondes. En contre argument, la competition americaine de DOL au Canada en arrache et stagne: Dollar Tree, Dollar Store, Great Canadian et Buck or Two n'ont pas augmenter leur nombre de magazin au Canada depuis 3 ans en general. En fait, Dollar Store et Great Canadian regressent (slide 37). DOL est donc dominant chez lui!


    La cle de la these d'investissement dans DOL est leur platforme latine avec DollarCity. Premierement, DOL ne possede que 50.1% de DollaCity depuis Q3-2020. Acheterons-t'ils une partie du 49.9% manquant? Jusqu'a que ce moment, les profits de DOL par magasins seront naturellement plus faible qu'au Canada, mais c'est aussi un partage du risque et un incentive aux partenaires locaux de continuer a performer.

    Aujourd'hui le % de magazins de DollarCity est 18.2% (312 sur 1709). L'objectif de DollarCity est 600 magasins part 2029 en excluant le Peru, ou ils ont recemment ouverts leur 3 premiers magasins. Disons, 640 avec le Peru. Faisons l'hypothese que le Canada est a 1800 par l'an 2029. Dollarcity serait alors a 26.2% (640 / 2440) des magasins.  En regardant la population total des pays latins couverts a 107M d'habitants versus le Canada a 37M, il est raisonnable de penser que 600 magasins n'est certainement pas le "End Game". Il y a potentiel de croissance pour des decennies! Et pourquoi pas aller au Costa Rica et/ou en Equateur?

    DOL au Canada va saturer et devenir la vache a lait pour investir dans DollarCity en amerique latine. DOL est Google et Dollarcity est les "Autres Bets" de Alphabet, sauf que Dollarcity est deja profitable. Les magazins a 1-4$ me semblent aussi plus basic et etre moins risque que l'industrie pharmaceutique - i.e. Knight/GUD.

    Avec le potentiel de Dollarcity, je conserve DOL dans mon vrai portefeuille avec patience en attandant qu'on passe a traver le covid. Etant par croissance organique, on peut aussi ajuster la cadence; ca aide a reduire le risque. Pour tous actionnaires, la presentation est pas mal bonne:

     https://www.dollarama.com/en-CA/corp/wp-content/uploads/2021/12/Investor-Presentation-2021-12-08-FY22Q3-vFINAL.pdf
  • Une analyse intéressante de la part d'un des membres de ce forum. Ayant déjà détenu des actions de Dollarama, je suis bien d'accord avec sa conclusion. 


  • David a dit :
    Qu’est-ce qui explique cette différence de C/B ? La différence est énorme entre 27x et 17x pour 2 compagnies semblables.
    Les compagnies ne sont pas semblables au niveau du ratio financier, précédemment dans ce fils de discussion, on comparait les 2 compagnies et Dollarama avait des meilleurs ratios au niveau des marges, des dépenses, du cash flow, retour sur l'investissement, etc. Seule la dette demeure une inquiétude pour ce titre à mon avis, bien que les flux de trésoreries pourraient remédier à la situation. En bref, la rentabilité supérieure ainsi que les perspectives de croissances peuvent évidemment commander des ratios C/B plus élevés pour certains titres car les attentes sont également plus élevées. Le ratio des C/B pourrait faire l'objet d'une discussion durant toute une soirée, certains vont dire pourquoi ils cherchent les plus bas et d'autres vont dirent pourquoi ils cherchent les plus élevés. D'autres comme moi vont regarder d'autres ratio que le C/B.
  • Résultat de dollorama ce matin. Ça semble très bon. 
    • Les ventes ont augmenté de 12,3 % pour s'établir à 1 064,2 M$.
    • Les ventes des magasins comparables1) ont progressé de 7,1 %.
    • La marge brute s'est établie à 44,0 % des ventes, comparativement à 43,7 % des ventes.
    • Le BAIIA1) a augmenté de 14,2 % pour s'établir à 312,1 M$, soit 29,3 % des ventes, comparativement à 28,8 % des ventes.
    • Le résultat d'exploitation a augmenté de 15,1 % et s'est chiffré à 243,8 M$, soit 22,9 % des ventes, comparativement à 22,4 % des ventes.
    • Le résultat net dilué par action ordinaire a augmenté de 18,2 % pour s'établir à 0,52 $, alors qu'il était de 0,44 $.
    • Un nombre net de 19 nouveaux magasins ont été ouverts, comparativement à un nombre net de 21 nouveaux magasins.
    Ils vont donner une prime de remerciement à leurs employés aussi. 300$ pour les temps plein et 200$ pour les temps partiel
  • Pour continuer dans la même veine, ils vont ouvrir les premiers magasins au Pérou dès le début 2021. Ils vont également introduire des articles équivalent à $3.50-4US (meilleure marge) pour la Colombie seulement et décider par la suite s'ils appliquent la recette dans le reste de la chaîne.
  • Un excellent article qui décrit bien ce qui s'en vient, ça commence juste après New Look:

    https://www.lesaffaires.com/blogues/francois-pouliot/dollarama-ou-la-theorie-de-l-entrepot/585460

    Oups, ça date de 2016 :joy:

    Sérieusement, on a qu'à remplacer 4$ par 5$ pour le prix des produits, le 6e entrepôt pour le 7e et la cible de 1400 magasins par 2000 et voilà, l'article est actualisé pour 2022!  Juste à ajouter Dollar City qui va très bien.

    L'action de Dollarama a fait du 18,5% annuel, plus un léger dividende depuis cet article en 2016.  

    J'adore les entreprises qui ont pas besoin de changer la recette pour enrichir les actionnaires.
     
  • @Patofthepig Je pense que la direction ne l'a pas volé avec tout ce vent de face de ces dernières années. Je m'empresse de toujours consulter les résultats de DollarCity et c'est plus que positif:
    Augmentation de +32% des magasins (350 Vs 264)
    Augmentation de +75% de la quote-part au 4e trimestre (18.4m Vs 10.5m)
    Augmentation de +68% de la quote-part pour l'année qui se termine (33.2m Vs 19.7m).
    Les quotes-part sont probablement biaisés s'il y a eu des fermetures de magasins là-bas, bien que je ne peux me rappeler si cela était aussi stricte que chez nous ?
    Bien d'accord sur l'efficacité de la réplicabilité du modèle d'affaires. Je n'étais pas chaud à l'endettement pour le rachat d'actions mais les taux sont encore bas et cela semble la mode avec ce type de commerce.
  • Je sait pas mais ces même condition m'on coûté 10 lbs de pression par pneu sur mon auto :/ ...
  • novembre 2014 modifié Vote Up0Vote Down
    Une entreprise que j'adore dont je suis pas actionnaire.

    Croyez-vous que le $ cdn va leur faire mal pour l'année à venir ?

    Je détesterai pas car c'est une superbe entreprise à mon avis. Je dis souvent que avoir un commerce se serait un Dollarama que j'achèterai.

    Un commerce anti récession !!!

    A prix raisonnable serai-je seul à m'y intéresser ?
  • Non automne tu n'es pas le seul!
  • @Automne ;

    C'est pour cette raison que j'en suis actionnaire depuis 2010. En plus, ils jouissent d'une carte cachée avec Dollar City en Amérique Latine.
  • Contrairement à certains détaillants, Dollarama n'a nullement à craindre le commerce sur internet.

    À très long terme, je préfère même Dollarama à Couche-Tard, car Dollarama n'a aucun risque lié à l'augmentation future de l'utilisation des voitures électriques.

  • novembre 2014 modifié Vote Up0Vote Down
    Contrairement à certains détaillants, Dollarama n'a nullement à craindre le commerce sur internet.

    À très long terme, je préfère même Dollarama à Couche-Tard, car Dollarama n'a aucun risque lié à l'augmentation future de l'utilisation des voitures électriques.


    Bien d'accord avec toi Bruno, ça vaut de l'or une entreprise comme ça!  ;-)
  • ça vaut pas mal plus que de l'or selon moi. Ca vaut une petite fortune. A quand les premières franchises. 
  • novembre 2014 modifié Vote Up0Vote Down
    Une entreprise que j'adore dont je suis pas actionnaire.

    Croyez-vous que le $ cdn va leur faire mal pour l'année à venir ?

    Je détesterai pas car c'est une superbe entreprise à mon avis. Je dis souvent que avoir un commerce se serait un Dollarama que j'achèterai.

    Un commerce anti récession !!!

    A prix raisonnable serai-je seul à m'y intéresser ?
    À quel prix serais-tu acheteur?
  • novembre 2014 modifié Vote Up0Vote Down
    Si le titre serait marginable à 70% serait moins gratteux ! Mais il est possible que au prix actuel on puisse avoir un rendement décent. Personnellement sous les 90$ on paye quand même 18X BPA prévu pour l'an prochain. Je crois c'est un titre qui sera pas vendu à rabais bientôt. Que justement la chute du $ CDN pourrait peut-être permettre de décevoir le marché lors d'un trimestre et créer une occasion ?? Si ca se produit j'espère en profiter car c'est une belle entreprise qui a encore de la croissance à venir.

     
  • Si le titre serait marginable à 70% serait moins gratteux ! Mais il est possible que au prix actuel on puisse avoir un rendement décent. Personnellement sous les 90$ on paye quand même 18X BPA prévu pour l'an prochain. Je crois c'est un titre qui sera pas vendu à rabais bientôt. Que justement la chute du $ CDN pourrait peut-être permettre de décevoir le marché lors d'un trimestre et créer une occasion ?? Si ca se produit j'espère en profiter car c'est une belle entreprise qui a encore de la croissance à venir.
    Il y a aussi l'augmentation du salaire minimum en Ontario qui pourrait aider à une baisse du multiple d'évaluation.
  • Je nous le souhaite !!

    Mais je crois pas pouvoir acheter du Dollarama à 15X BPA pour l'année à venir.
  • Si le titre serait marginable à 70% serait moins gratteux ! Mais il est possible que au prix actuel on puisse avoir un rendement décent. Personnellement sous les 90$ on paye quand même 18X BPA prévu pour l'an prochain. Je crois c'est un titre qui sera pas vendu à rabais bientôt. Que justement la chute du $ CDN pourrait peut-être permettre de décevoir le marché lors d'un trimestre et créer une occasion ?? Si ca se produit j'espère en profiter car c'est une belle entreprise qui a encore de la croissance à venir.

     
    Tu présume que la baisse du $ can va faire augmenter le coût des achats de marchandises?
  • C'est une possibilité que à court terme ça puisse nuire au comparable d'un trimestre précédent. C'est clair que Dollarama est avantagé avec un $ CDN Fort étant donné leur ventes sont fait que au Canada et leurs fournisseurs principalement je crois à l'extérieur. C'est miser sur des détails Macro économiques dans l'espoir de profiter d'une baisse du titre. Donc ça vaut pas cher comme espoir :)

    De là ma pensée que Dollarama se vendra pas à rabais prochainement mais que si ça arrivait je serai présent. Par la qualité des BPA et les bons commentaires de ma Blonde sur Dollarama je serai prêt à payer 18 X BPA anticipé pour commencer une position. Rare sont les titres anti récession et de Croissance durable. C'est le prix à payer probablement si on veut pas toujours être spectateur. Car ca fait des années je le suis !
  • Si tu as une si forte conviction qu'il n'y aura pas de rabais et que tu crois au potentiel tant que ça, c'est peu être parce que c'est le prix que ça vaut...
  • Je ne suis pas devin mais étant sur Marge je me dois d'être discipliné et peut M. Marché me l'offrira à un plus faible Ratio.
  • Ah les erreurs d'omissions, ce qu'elle peuvent faire mal quand ont les regardent composer!  Moi aussi j'ai suivi du coin de l'oeil, et j'en ai presqu'une larme de pas avoir acheté des actions encore.
  • J'ai fait presque pire, j'en avais acheté et je les ai vendu. :-(
  • Finalement le titre est ''marginable'' à 70% car on peut transiger des options. Ce que je savais pas encore. Ca demeure que je vais être patient encore !
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.