Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Apple (AAPL)

13234363738

Réponses

  • SamSam
    septembre 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    Système d'alarme, système de sécurité de maison, système de sécurité informatique, télévision, grille-pain, une machine à café, poèle/frigidaire/laveuse/sécheuse, bouilloire, système de son, aspirateur intelligent, système de gestion de la luminosité, bébelles d'enfants, bassinettes...

    Plusieurs projets à l'intérieur de la maison seraient beaucoup plus en lien avec la mission de l'entreprise qu'une automobile. Pourquoi pas les jet privé, les montagnes russes et la prospection minière un coup parti.
  • Essentiellement, ce que tu décris c'est HomeKit. Mais de ce que j'en comprends, tu voudrais qu'Apple développe tout le matériel également. Ce n'est pas une mauvaise idée en soi...

    Pourquoi pas les jet privé, les montagnes russes et la prospection minière un coup parti. 
    --- Je ne pense pas avoir mentionné qu'Apple devrait se diversifier dans n'importe quoi... 


  • @ffournier ;

    Je me demandais, toi qui est actionnaire depuis déjà un moment, comment expliques-tu qu'Apple aie toujours eu une évaluation largement inférieure à ses pairs ?  Pourquoi le marché ne reconnaît pas sa valeur ? Penses-tu que nous pourrons voir un jour un Apple avec un p/e de 20 ?

    Je regardais aussi les dépenses de RD en 2014 et si on les compare :

    Apple : 6 G
    Microsoft : 12 G
    IBM : 5,4 G
    Google : 9,8 G
    Amazon : 9,2 G

    Étant donné qu'Apple est une des compagnies les plus profitable au monde, il serait peut-être justifié d'augmenter les dépenses RD ?

    En ce qui concerne la Iwatch, je suis aussi bullish à long-terme. Je pense que le health tracking est vraiment le prochain gros marché pour Apple. Espérons qu'ils innovent suffisamment pour le rendre attrayant.
  • @Lucas

    Si je peux me permettre de donner mon opinion personnelle, soit celle de quelqu'un qui connait beaucoup moins Apple que d'autres participants à ce forum. Je vois principalement une raison qui peut expliquer cela. Même si la croissance d'Apple fut remarquable ces dernières années, voire exceptionnelle, il reste qu'il est difficile de prévoir sa croissance future dans 5, 10 , 15 ou 20 ans, et ce même si je reconnais qu'Apple possède des avantages compétitifs importants. Je trouve que l'action d'Apple est quand même à un prix intéressant. Si Apple est en mesure de générer entre 60 et 70 milliards de FCF au cours des prochaines années, (ce qui demeure fort possible) ça donne un pay-back de moins de 10 ans au cours actuel (625 milliards de capitalisation). Je connais peu d'entreprises pour qui on peut faire cette estimation actuellement. Lorsqu'une entreprise rachète pour plus de 100 milliards $ en actions, tu souhaites que le prix de l'action reste bas pour qu'ils puissent en racheter le plus possible. Je trouve aussi qu'il soit normal que les entreprises qui n'ont aucune chance d'être une cible d'acquisition se transigent à des multiples plus bas.


    Si jamais le gouvernement américain change ces règles fiscales au niveau du rapatriement des sommes détenus dans les filiales des entreprises américaines situés dans d’autres pays, le prix de l’action d’Apple devrait avoir une forte progression. 

  • Je me demandais, toi qui est actionnaire depuis déjà un moment, comment expliques-tu qu'Apple aie toujours eu une évaluation largement inférieure à ses pairs ?  Pourquoi le marché ne reconnaît pas sa valeur ? Penses-tu que nous pourrons voir un jour un Apple avec un p/e de 20 ?
    --- SI je savais la réponse à chacune de ses questions, je ne travaillerais plus à salaire aujourd'hui! Je saurais prédire exactement les réactions de marché! Plus sérieusement, Bruno a probablement une bonne hypothèse, il en existe probablement des centaines d'autres, iPhone qui représente 70% des revenus, Apple qui n'est pas tant/encore présent dans les prochains vecteurs de croissance (streaming / disruptive market à la Uber, etc.) sont probablement également de bons exemples. Toujours la fameuse croissance en Chine qui fait toujours peur, etc. etc. Pourtant, plusieurs de ces éléments sont vrais pour d'autres compagnies, mais on dirait que c'est moins grave.. je ne sais pas... J'adore par contre le commentaire de Bruno, on aime le prix bas et j'espère que Tim Cook se gâte également avec les buybacks présentement!

    Étant donné qu'Apple est une des compagnies les plus profitable au monde, il serait peut-être justifié d'augmenter les dépenses RD ?
    --- Lorsque je regarde ce que les autres compagnies sortent comme produits, ex Microsoft à 12 MM, est-ce que c'est justifié? Google à 9.8 MM... Ça peut être facile d'injecter de l'argent en R&D, il faut que ça rapporte, toutes ses compagnies sont également nécessairement différentes, donc les structures également, 1 MM investit en R&D chez Google peut-il vraiment se comparer avec 1 MM investit chez Apple? Si l'on compare les produits des dernières années, est-ce que l'on peut réellement dire que la différence en valait la peine...  Je ne suis pas en train de dire oui ou non, je ne fais que me poser la question... 
  • Elon Musk vient juste de baisser dans mon estime :


    Il se retrouve en «bonne» compagnie:


    J'espère qu'il prend la concurrence possible de Apple au sérieux...
  • octobre 2015 modifié Vote Up1Vote Down
    Pour moi le plus gros défis que rencontre Apple dans le développement d'une automobile c'est de le faire avec une marge de profit supérieur à 15%. C'est beaucoup inférieur aux marges actuelles d'Apple mais c'est beaucoup plus que les marges de l'industrie automobile.

    Construire une auto ne devrait pas être un problème. Tesla a fait le plus difficile en partant de zéro maintenant on peut copier et fabriquer un produit semblable.

    Toutefois si les marges ne sont pas supérieures à 15% il faut trouver autre chose à faire. Et pourquoi se «contenter» de marge à 15%? parce que le capital déployé est immense. À l'exemple de BRK, Apple génère plus de cash qu'elle peut en employer intelligemment.


    Je regardais aussi les dépenses de RD en 2014 et si on les compare :

    Apple : 6 G
    Microsoft : 12 G
    IBM : 5,4 G
    Google : 9,8 G
    Amazon : 9,2 G

    Étant donné qu'Apple est une des compagnies les plus profitable au monde, il serait peut-être justifié d'augmenter les dépenses RD ?

    Je ne crois pas que Apple peut dépenser beaucoup plus que présentement sur les produit existant. MSFT dépense le double et n'obtient pas grand résultat. La R&D demande plus que de l'argent, elle demande des ressources humaines capable de livrer des résultats exceptionnels pour rencontrer les exigence de qualité d'Apple. Il y a une limite au nombre de personne qui peuvent travailler efficacement sur un produit.

    Au début de ma carrière je lisais les livres de Tom DeMarco, un ingénieur en informatique, à mesure qu'il les publiait. Il a finalement écrit :«le plus important dans un projet technologique ce n'est pas le hardware ou le software, ce sont les personnes, le peopleware». Je recommande le livre où il élabore à ce sujet à tout le monde.  Il m'a guidé tout au long de ma carrière.

  • J'ai lu Peopleware et je ne peux qu'être d'accord avec toi Mario. Le facteur humain dans le succès d'une entreprise est capital. 
  • décembre 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    Très intéressant cette article. Et que Apple soit derrière ou non il démontre qu'il y a plein de possibilités d'innovation dans le domaine. 

    Ma citation préférée : Pourquoi posséder un véhicule qui soit un compromis quand vous pouvez avoir le modèle idéal au moment où vous en avez besoin? Un peu comme un service de souscription. 

    Je suis définitivement un client potentiel pour ce service

    Une minivan pour promener la famille élargie
    Une camionnette pour les gros achats
    Une Ferrari pour le fun 
  • janvier 2016 modifié Vote Up0Vote Down
    Apple, lors de l'annonce des résultats, avait l'habitude de soulever le forum ici, un peu trop de sagesse au niveau des membres?

    Probablement que tout le monde les connaît, mais voici tout de même les chiffres : 
    Apple reported $75.9b in revenue, $18.4b in profit, 74.8m iPhones sold, 16.1m iPads sold, and 5.3m Macs sold.
    During the same holiday quarter a year prior, Apple reported $74.6b in revenue, $18 billion in profit, 74.4m iPhones, 21.4m iPads, and 5.5m Macs for comparison. Analysts were predicting around $76.6b in revenue, 75m iPhones, 17.3m iPads, and 5.8m Macs

    “We generated operating cash flow of $27.5 billion during the quarter, and returned over $9 billion to investors through share repurchases and dividends. We have now completed $153 billion of our $200 billion capital return program.”

    We had the mother of all balance sheets, with almost $216 billion in cash, which translates to nearly $39 per diluted share of Apple stock. 93% of the total was outside the United States.

    iPhone ASP was $691 compared to $687 in the year ago quarter, in spite of a very unfavorable foreign exchange impact.

    Revenue from the App Store increased 27% and the number of transacting customers grew 18%, also setting an all-time record. Among our customers who purchased apps and content from our iTunes stores, the average amount spent per customer reached an all-time high in the December quarter.

    Revenue from other products grew strongly, up 62% over last year, thanks to the growing contribution from Apple Watch, as well as the successful launch of the new Apple TV, both of which established new all-time quarterly records.

    Bon, assez pour les chiffres...
    Oui, Apple a vendu moins de matériels, mais elle a tout de même fait plus de revenus et plus de profits (pas de croissance de fou, mais bon) que l'année dernière.

    L'action d'Apple se fait un peu ramassée depuis quelques mois et à son évaluation avant les résultats, le marché ne la considère plus comme une compagnie en croissance, les résultats sortent et se fait encore ramassés de 7%... Le marché n'a pas reconnu l'immense succès de l'iPhone 6, avec une année 2015 où l'action a terminé en territoire négatif, une génération 'S' sort et Apple arrive tout de même à battre le chiffre de l'année dernière... sérieusement, je ne comprends plus... 

    Apple nous dit présentement qu'ils ont 216 milliards de cash, si on le ramène par action, ça fait 39.
    Si on prend le prix de fermeture aujourd'hui, 93.44$ et que l'on soustrait le 39$, on arrive à 54.44 $ pour Apple ou encore une capitalisation boursière de 300 milliards.

    Là, vous allez me dire que Apple a de la dette, donc le calcul n'est pas bon. Apple a 53 milliards de dette à long terme, on l'enlève, on lieu de 39$ par action, on a 30.20$ par action. 93.44 - 30.20 = 63.24 ou une capitalisation boursière de 341 milliards.

    Mettons que là, ensuite de ça, vous me dites, oui mais, l'argent est à l'extérieur des États-Unis. 93% de l'argent est à l'extérieur, donc 151 milliards, il reste 62% de cet argent, si rien n'est fait au niveau fiscal, donc 93.62 milliards, le 11.41 milliards qui est aux États-Unis, l'impôt a déjà été payé dessus, finalement on arrive à 19.50$ de cash par action... ce qui donne finalement, une capitalisation boursière pour Apple sans son cash de 400 milliards.
    On s'entend que ce dernier scénario est improbable, Apple ne paiera jamais sa dette de cette façon et il va surement y avoir une entente, peu importe si la maison blanche est Démocrate ou Républicaine sur le fameux 38% d'impôts...

    Tout ça pour dire, je trouve que ça commence à pas être cheap en ta* pour la qualité de cette compagnie et je ne spécule même pas sur les prochains produits, ou nouvelles catégories de produits, ou augmentation du dividendes et augmentation du programme de rachats... 
    Je ne comprends juste pas la réaction du marché depuis plusieurs mois avec le titre...




  • janvier 2016 modifié Vote Up0Vote Down
    Un tableau de l'évolution des Rachat et du Cash

    http://files.shareholder.com/downloads/AAPL/1410932352x0x840254/7137D28C-2E6E-4406-8435-ADAB52BB6F4C/Return_of_Capital_Timeline_Q116.pdf

    La dette est 63 milliards.

    Question: Peut-on utiliser 63 milliard du Cash a l'international pour rembourser la dette sans incidence fiscal?
  • @ffournier

    Le seul problème que je vois avec le titre, c'est que j'ai décidé de prendre une grosse position il y a quelques mois. Dis-toi que le titre va continuer à baisser temps et aussi longtemps que je ne vendrai pas.

    Plus sérieusement, je suis aussi frustré des marchés, en particulier par rapport à Apple. Pendant que j'écris ces lignes, facebook vient de prendre 12% à la suite de la publication des résultats. Je me demande jusqu'où on va descendre, surtout avec la guidance annoncée et les faibles ventes générée par la Watch, AppleTv et Apple Music.

    Point positif, 14% de croissance en Chine. Il y a encore beaucoup de marché à aller chercher là-bas.

  • Au moins ont peut se consoler en sachant que davantage d'actions seront racheté avec le 35 milliards qu'ils dépensent environ annuellement.

    Le Marché est friand de croissance et j'ai l'impression que 2016 va être assez similaire à la performance de 2015. Apple devra racheter des actions pour faire croitre son bpa.
  • @ffournier

    et les faibles ventes générée par la Watch, AppleTv et Apple Music.



    Ah bon, s'il y a bien quelque chose d'intéressant dans les derniers résultats, c'est bien de voir l'accélération des revenus de cette catégories. Attribuable à la montre, l'AppleTV, les produits Beats? Il y a de plus en plus de revenus récurrents chez Apple avec une base d'utilisateur aussi vaste.

    Les services: image
    Les sources de revenus, dont autres: 

    imageMême sans croissance spectaculaire, je reste actionnaire et pense qu'on aura une bonne performance avec cette entreprise, à moins que le marché n'accorde aucune valeur à Apple pendant très longtemps.

    Enfin, pour l'iPad, il faudra voir comment se comporte le Pro, et je commence à penser que les cycles de remplacement sont plutôt longs. J'ai un Ipad 3 je crois, en tout cas le 1er avec le Retina, qui date de 2012 et je ne sens pas le besoin de le changer quand je l'utilise. Évidemment, si je le compare au mini ou au Air, je vois la différence, mais sans comparatif direct, je vis très bien avec mon modèle.


  • La dette est 63 milliards.

    Question: Peut-on utiliser 63 milliard du Cash a l'international pour rembourser la dette sans incidence fiscal?
    Pas pour le moment. Apple emprunte pour les rachats d'actions parce qu'il ne peut pas rapatrier cet argent sans payer le 38% d'impôts dessus. Un jour il y aura certainement une entente avec le gouvernement . Ça pourrait bien être un crédit d'impôt si l'argent est investie dans des usines aux USA. 
  • janvier 2016 modifié Vote Up0Vote Down


    La dette est 63 milliards.

    Question: Peut-on utiliser 63 milliard du Cash a l'international pour rembourser la dette sans incidence fiscal?
    Pas pour le moment. Apple emprunte pour les rachats d'actions parce qu'il ne peut pas rapatrier cet argent sans payer le 38% d'impôts dessus. Un jour il y aura certainement une entente avec le gouvernement . Ça pourrait bien être un crédit d'impôt si l'argent est investie dans des usines aux USA. 
    Ma question est: Peut-on faire le calcule suivant 200 milliards de cash à l'international - 63 milliards de dettes = 137 milliards de cash à l'international ?

    Pourrait-on demain rembourser la dette avec du cash à l'international avec le ratio 1:1 ?

    Si on doit rembourser l'impôt de 38% avant de rembourser la dette ça donne ceci dans le pire scénario.

    200 milliards à l'international = 124 milliards nette d'impôt + 16 milliards Cash Us. - 63 milliards de dette = 77 milliards net de dette.

    Donc 13,75$ cash / action.

    Le calcul est bon ?

  • À moins que la cie commence à faire des mauvaises acquisitions.
  • Le défi d'Apple est à mon avis de trouver des marchés de croissance énorme - que ce soit avec de nouveaux produits (acquisition? Produits provenant de la R&D) ou nouveaux pays. Si on estime une croissance des bénéfices de 10%, ça veut dire qu'il faut ajouter environ 5 milliards de nouveaux profits... C'est énorme. Plusieurs cie du s&p500 n'a même pas 5MM de profit par an.

    La loi des grands nombres va rattraper Apple.
    Par contre je ne dis pas que c'est une mauvaise entreprise, loin de là, mais Apple aura un défi que peu de cie aura.

    Par ailleurs, je ne suis pas actionnaire donc je ne connais pas la cie en détail.
  • Je les verrais bien acquérir Netflix et Spotify.
  • janvier 2016 modifié Vote Up0Vote Down


    La dette est 63 milliards.

    Question: Peut-on utiliser 63 milliard du Cash a l'international pour rembourser la dette sans incidence fiscal?
    Pas pour le moment. Apple emprunte pour les rachats d'actions parce qu'il ne peut pas rapatrier cet argent sans payer le 38% d'impôts dessus. Un jour il y aura certainement une entente avec le gouvernement . Ça pourrait bien être un crédit d'impôt si l'argent est investie dans des usines aux USA. 
    Ma question est: Peut-on faire le calcule suivant 200 milliards de cash à l'international - 63 milliards de dettes = 137 milliards de cash à l'international ?

    Pourrait-on demain rembourser la dette avec du cash à l'international avec le ratio 1:1 ?

    Si on doit rembourser l'impôt de 38% avant de rembourser la dette ça donne ceci dans le pire scénario.

    200 milliards à l'international = 124 milliards nette d'impôt + 16 milliards Cash Us. - 63 milliards de dette = 77 milliards net de dette.

    Donc 13,75$ cash / action.

    Le calcul est bon ?

    J'arrive au même résultat que toi.

    J'ai fait un petit calcul pour voir l'impact à long terme du programme de rachat.

    Si je garde la capitalisation constante à son niveau actuel (512,2 MM), le montant du rachat au niveau de 2015 (36 MM) et le montant total alloué aux dividende(12 MM) on obtient dans 10 ans :

    Action à 191,89 pour un gain en capital de 7,5% par année
    Le dividende sera à 4,47 pour un rendement de 2,33%, le même qu'aujourd'hui

    J'obtiens donc un rendement de 9,88% par année sur mon investissement sans croissance du capital retourné aux actionnaires. Apple devrait pouvoir augmenté ses prix à au moins 2% par année et je ne crois pas que le dollar américain se maintiendra aussi fort face aux autres devises pendant 10 ans.
  • J'aime bien les produits présentés aujourd'hui. Un iPhone moins cher (taille du 5S avec caractéristiques du 6S). Il y a un marché pour cela, peut-être même moi. Et un iPad Pro 9.7 pouces avec possibilité d'avoir jusqu'à 256Gb de stockage. Prix à mi-chemin entre le air et le Ipad Pro géant.


  • Je suis toujours actionnaire de la compagnie, ça reste ma plus grosse position et oui, je suis toujours acheteur...

    Par contre, moi qui as un peu l'habitude d'être plutôt positif, là, je trouve que la compagnie est en période de transition et ça paraît un peu (trop). Ceci n'a rien à voir avec les produits présentés, l'iPhone SE (est-ce que l'on peut arrêter avec les lettres qui ne veulent rien dire) n'est pas pour moi, mais il y a clairement un marché pour ça, iPad Pro 9.7, forte chance que ça devienne mon prochain iPad... oui, je veux prendre des notes en classe avec un iPad et ne plus traîner de cahier.. et le 12 pouces était trop gros. Je vais revenir sur la montre.

    Un lineup qui commence à se complexifier...
    C'est quoi le bordel avec le lineup de l'iPad...
    iPad Mini 2, iPad Mini 4, iPad Air 2, iPad Pro 9.7 et 12 pouces... Je considère que je suis assez bien la compagnie, mais même là, je suis fourré sur quel modèle est sorti avant l'autre....

    Quand Apple sort un nouveau MacBook Pro, c'est pas le MacBook Pro 25, c'est simplement le nouveau MacBook Pro. Il y a trois produits de trop dans les iPad.. Mini 2, Mini 4, et Air 2... il devrait rester seulement une ligne Pro (9 et 12 pouces). J'enlève les mini, parce que les téléphones Plus les cannibalisent déjà, tant qu'à ça, augmenter encore l'écran du Plus (ces utilisateurs ne sont pas dérangés par la taille de l'écran) et ça devient le remplaçant. Mais bon, je chiale là, mais je pense que c'est vers là qu'Apple s'en va, ça a commencé avec les portables, on a vu la dernière génération des Air je pense bien. Au pire, iPad Pro 7.9 pouces si Apple veut vraiment garder les trois grosseurs d'écran.. mais assez avec les dérivés de nom...

    Apple a clairement avoué hier que le cycle des tablettes étaient plus longs que pour le téléphone en précisant que ce nouveau iPad était clairement un PC replacement et moins pour ceux qui ont déjà un iPad. C'est correct et normal également je pense.

    AppleWatch, est-ce que l'on pourrait arrêter avec les combinaisons pré-faites de boîtier et de montres... Pourquoi ne pourrait-on pas les choisir indépendamment, je comprends que 50$ pour un autre band ça augmente les profits, mais si quelqu'un veut le nouveau band nylon bleu avec une boîtier en aluminum or... pas comme si c'était bien compliqué non plus! Ça ne vaut pas la peine de sortir 15 nouveaux bands si 5 sont accessibles de base avec une montre neuve!

    Est-ce que vous avez remarqué que Jony Ive n'a pas présenté (c'est-à-dire faire une vidéo) ni l'iPhone SE ni l'iPad Pro 9.7 pouces... bien hâte de voir le design de l'iPhone 7 (ou encore des macbook pro, avec des technologies de speaker ou encore d'écran qui s'adaptent à la lumière, il y a quelque chose à faire avec les portables également)

    Ce que j'ai le plus aimé de la conférence et probablement ce qui a passé le plus inaperçu, ResearchKit (qui avait déjà été montré auparavant) et CareKit. Le fait que la recherche puisse avoir accès à plus de données qu'auparavant va certainement amener des avancées beaucoup plus rapidement qu'avant... et pour le parkinson, la montre DEVRAIT être en mesure de fournir des données toutes seules, pas besoin du téléphone...

    CareKit, pouvoir assurer un suivi du médecin et / ou pharmacien pour savoir si la médication fonctionne bien ou autre truc du genre... On donne tellement de pilules maintenant que j'aimerais vraiment savoir le pourcentage qui sert vraiment... mais bon, ça c'est un autre sujet. Voilà un moyen super intéressant je trouve d'utiliser la force d'avoir plus d'un milliard de devices en utilisation!



  • Un peu daccord avec ton texte.  Je pense qu'au prix actuel, Apple est toujours un bon investissement.  J'ai personnellement l'intention d'aller chercher un Iphone SE pour ma femme qui est prise avec son 5C 8go (oui je sais, c'était pas fort comme achat) et ainsi on pourra avoir quelquechose de mieux et d'abordable!  Je pense que c'était le but de Apple.  Remplacer les vieux 3g, 4, 4s, 5c par le SE..
  • Le iphone se est présentement en rupture de stock. J'ai commandé le mien pour remplacer mon vieux iphone 4 qui viens de rendre l'âme...

    Ça regarde bien pour les ventes d'Apple cet engouement pour le se  
  • Le iphone se est présentement en rupture de stock. J'ai commandé le mien pour remplacer mon vieux iphone 4 qui viens de rendre l'âme...

    Ça regarde bien pour les ventes d'Apple cet engouement pour le se  
    Je regarde ça aussi, imaginez j'ai jamais eu de cellulaire de ma vie!

    Chez Rogers, on me dit encore back order pour au moins 1-2 semaines en date d'aujourd'hui. 
  • Apple fera-t-elle mentir: http://www.lesaffaires.com/techno/produits-electroniques/apple-pourrait-annoncer-ses-pires-resultats-en-13-ans/587006

    Disons que je n'ai aucune idée, mais je ne pense pas qu'ils soient dans la misère encore. Et les prochaines trimestres s'annoncent intéressants.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.