Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

David’s Tea (DTEA)

12346»

Réponses

  • janvier 2017 modifié Vote Up0Vote Down
    Avec les derniers résultats nous aurions pu penser que l'évaluation baisse à un multiple beaucoup moins élevé mais ce n'est pas le cas. Probablement que plusieurs espèrent un redressement de la situation aux États-Unis. Pas de position. 
  • janvier 2017 modifié Vote Up0Vote Down
    Effective January 19, 2017, Isabelle Grisé Chief Marketing and Merchandising Officer, ceased
    to work for the Company. 





    ....Ms. Grise joins DAVIDsTEA with over 25 years of experience working with retail operations and consumer brands in various management, planning and senior merchant roles. Most recently, Ms. Grise was President and CEO of Fruits and Passion, a multi-national retailer 




  • Voici un bref résumé des résultats annuels de David Tea au 28 janv 2017 :

    - Ventes ont augmenté de 19,5%
    - Ventes comparables ont augmenté de 2,2%
    - Marge brute en fonction des revenus a diminué à 50,2% (versus 52,8% l’année précédente)
    - EPS de (0,15$) versus (6,65$) l’année précédente
    - EPS ajusté de 0,29$ vs 0,40$ l’année précédente
    - A ouvert 38 magasins, soit une augmentation de 19,7%
    - Inventaire a augmenté de 76% en comparaison de ventes qui ont augmenté de seulement 19,5% (les marges devraient souffrir en début d’année avec des promotions)
    - La cie diminue le rythme d’ouverture de nouveaux magasins. Elle prévoir en ouvrir 10 à 15 pour l’année se terminant au 31 janv 2018 (elle en avait ouvert 38 pendant l’année qui vient de se terminer)

    En bref, la cie a des problèmes aux États-Unis. Elle prévoit diminuer de façon importante sa croissance avec une révision à la baisse de l’ouverture de nouveaux points de vente aux Etats-Unis et aussi au Canada.

    L’histoire de la cie ne sera plus une histoire de grande croissance à court terme.
  • Sans vouloir mettre mes lunettes roses, je crois que la direction a tout simplement décidé de paraître pire en (exercice clos le 28 janvier 2017) 2017 dans le but de repartir 2018 à neuf.

    Mr. Silver continued, "Looking ahead, fiscal 2017 will be a reset year for DAVIDsTEA.

    J'ai déjà travaillé pour une compagnie cotée et lorsque les 3 premiers trimestres sont mauvais, on nous a demandé de changer nos pratiques pour minimiser les ventes de fin d'année afin de maximiser les ventes de début d'année.

    Je ne serais pas surpris que les ventes en ligne de la dernière semaine de l'exercice ont eu un "problème de livraison" dans le but qu'elles apparaissent dans la première semaine 2018, que l'inventaire qui allait être difficile à passé a été vendu à perte pour vente rapide, qu'on ait surévalué l'inventaire dans le but de rajouter des charges, que des bonis ont été versés ou déclaré plus tôt...

    L'auditeur qui vient auditer l'entreprise a peur que les dirigeants ait un parti pris à gonfler les résultats et non l'inverse. C'est beaucoup plus facile d'enlaidir la réalité que de l'embellir.

    Pour terminer, ils ont annoncés des perspectives de croissance basses dans le but de créer une surprise en les battant.

    Bref, oui les résultats du 4e trimestres sont mauvais, les perspectives sont mauvaises, mais j'ai l'impression que le titre sera bien plus élevé dans 1 an.

  • Il reste que la croissance future proviendra surtout de l'ajout de nouveaux emplacements et cette croissance vient d'être mis en veilleuse.

    On parlait de faire augmenter les nouveaux emplacements de 15 à 20% par année (20% pour la dernière année). La cie prévoit maintenant l'ouverture d'environ 5% de nouveaux magasins pour la prochaine année qui se terminera au 31 janv 2018.

    Il se peut que la rentabilité soit quelque peu augmentée. Par contre, la grande croissance promise de l'IPO est mise de côté pour le moment.
  • avril 2017 modifié Vote Up0Vote Down
    Ça semble mal parti. Petite anecdote personnelle: lorsque la société s'est inscrite en bourse, il y a une couple d'années, je suis allé visiter le boutique qui venait d'ouvrir sur Saint-Jean, à Québec. Ma copine de l'époque m'avait dit du bien de leur thé; j'avais donc un préjugé favorable. Quoi qu'il en soit, je suis sorti du magasin avec une petite boîte de thé dont je n'ai pas atteint le fond encore. Bien sûr, je ne suis pas un gros buveur, mais mon expérience ne doit pas être unique. Le thé, c'est pas le café. Pas encore en tout cas. Et il y a de la concurrence, dans ce commerce comme ailleurs...
    Mais ce n'est pas l'essence de mon propos: je me souviens que je n'étais pas sorti de la boutique très impressionné. Tous ces présentoirs accotés sur les murs, avec un large comptoir pour la caisse enregistreuse. J'ai eu l'impression de revoir un magasin de la Régie des alcools, au début des années 60, dans le temps où on ne faisait pas assez confiance au client pour qu'il puisse «toucher» la marchandise (on peut toucher chez David's Tea, mais le coup d'œil était réminiscent).
    Mon analyse du titre s'est à peu près terminée là. J'ai évidemment jeté un coup d'œil aux fondamentaux, assez pour réaliser que c'était cher. Comprenons-nous bien: je n'ai pas d'objection à y mettre le prix si les perspectives de croissance me semblent réalistes. Dans le cas de David's Tea, mon sentiment n'était pas bon. J'ai passé mon tour. Il m'arrive bien sûr de me tromper. Pas cette fois on dirait.
  • "I will now share some details on our quarter-to-date trends. We have seen a meaningful deterioration in Q1 traffic trends across both the U.S. and Canada, resulting in a quarter-to-date comparable sales decline in the high-single-digit range. This in combination with our still heavy inventory position is resulting in increased pressure on our gross profit margins compared to the fourth quarter. Given the quarter-to-date sales trends, we expect to see meaningful SG&A deleverage in the first quarter. Taking these factors into account for the first quarter of fiscal 2017, we anticipate an operating loss."

    Le pire paragraphe du conference call.
  • " meaningful SG&A deleverage" !!! Le jargon corporatif à de ses perles des fois...
  • juin 2017 modifié Vote Up0Vote Down
    Pertes à venir pour les prochaines trimestres selon cet analyste ... peut-être en lien avec le fait que nos conjointes doivent écouler les surplus en inventaire ;)

    http://www.lesaffaires.com/bourse/analyses-de-titres/david-s-tea-des-pertes-pour-les-deux-prochains-trimestres/595350
  • En lien avec le secteur du thé, Starbuck fermera ses magasins Teavana. Starbuck avait acheté Teavana pour 620 M$ (US dollar) en 2012. 


    Est-ce que le tout annonce des années encore plus difficile pour David Tea ou est-ce une opportunité avec un concurrent de moins?


  • Ça regarde assez mal... ça indique que le marché pour le thé n'est pas très bon ou du moins qu'il ne se prête pas au capitalisme/consumérisme à l'américaine...

    Et Starbucks pourrait très bien continuer à vendre les produits les plus populaires de Teavana dans ses Starbucks.
  • '' Starbucks pourrait très bien continuer à vendre les produits les plus populaires de Teavana dans ses Starbucks. ''

    Ça rejoint un peu ce que je me disais en lisant le commentaire de pmp. J'ai l'impression que c'est un peu l'emplacement dans les centres d'achat le problème. S'il y avait un service à l'auto et s'ils servaient également de la nourriture, j'irais plus souvent, mais bon, on parle d'une vocation totalement différente finalement. Je rêve en couleurs, mais j'aimerais bien un partenariat avec McDonald, il y a tellement peu de choix de boissons santé pour quelqu'un qui ne boit pas de café. 

    Il me semble qu'être au bas d'une tour à bureaux serait également beaucoup plus profitable que dans un centre d'achat. 

  • Assez dur a comprendre, il me semble que c'est un produit ou la matiere premiere  (avant emballage ) ne doit pas couter trés cher.....

    Si je me fie au café  (j'achète normalement des grands crus et torrefie moi même) , la marge est enorme et 90% des cafés sont trés ordinaires (pour être poli)

    On vient de me proposer un grand cru Nicaragua segovia a 3,63$ la livre US (prix de base) auquel il faut rajoutes des frais substantiels  (départ USA) que n'ont pas les gros marchands , ce prix n'a rien d'exeptionnel et est pour de petites commandes  (green coffee buying club) note = 87.2%  (assez bien , en haut de 88 c'est top) , a fin de comparaison, le seul café commercial qu'on note est le Illy et la note est de 75% de mémoire , le reste est loin dans le brouillard et doit se trouver dans le gros a des prix ridicules et c'est ce qui est servi dans les restos et bars spécialisés. Une tasse espresso = 18 grammes donc 25 tasses par livre..

    J`imagine que pour le thé c'est pareil  (la je n'y connais rien) et comprends mal que ça ne fonctionne pas a moins qu'ils vendent cher un produit ordinaire et que les clients ne se laissent pas prendre deux fois..

    Je n'ai pas acheté d'actions.....
  • Les résultats financiers de David Tea qui ont sortis la semaine passée pour le trimestre se terminant le 29 juillet 2017.

    Des résultats encore décevants qui montrent que leur percée sur le marché américain ne va pas très bien. 


    Et, encore un excellent article de Dominique Beauchamp sur les défis de David Tea. 


  • septembre 2017 modifié Vote Up0Vote Down
    Pour ma part, le temps des fêtes va en dire long sur la capacité à David'sTea à générer des profits dans le futur. Si le dernier trimestre est bon, on se trouve simplement en présence d'un défit opérationnel pour atteindre le point mort pour le restant de l'année. Si tu remarques, le titre n'a pas bougé depuis l'annonce des résultats. Je pense que d'autres personnes pensent comme moi.

    Points positifs :

    Nouveau site internet à partir de janvier. L'entreprise est clairement en train de prendre un virage stratégique vers une plus haute concentration des affaires en ligne.

    Ouverture de nouveaux magasins pour la seconde partie de l'année.

    La perte, en enlevant les radiations d'actifs dû à la fermeture et l'amortissement de l'incorporel tombe à un niveau acceptable, en lien avec le consensus des analystes, soit de 0,10$ par action.

    Le management ne semble pas avoir abandonné le projet d'ouvrir des magasins sur le bord des frontières. Le nouveau concept de magasin est encore en expérimentation. Le problème est le brand recognition aux États-Unis. DTEA pourrait s'imposer petit à petit aux USA, je ne pense pas que l'espoir soit mort.

    Point intéressant du conférence call :

    Stephen Albert

    Hi, this is Stephen Albert on for Lorraine. My first question was on Starbucks and their decision to close all their Teavana locations. I think you talked about it being an opportunity. Any concern about what it says about the viability of the on-mall tea business?

    Joel Silver

    This is Joel. I think it gives us more room to operate for sure. We think they had other focus areas, and we also know that it wasn't their focus area over the last several years. So we think it opens up a direct business opportunity for us. But again, for the 38 stores we have in Canada, we have another 19 in the U.S., they are collocated. We expect to see a direct benefit from those stores.

    We are still unsure of some of the short term liquidation and impact what that may present. But we think overall, this is a definite positive for the business.



  • Résultats décevants pour David Tea. 


    Dans le communiqué, c'est indiqué que la direction va travailler fort afin de créer de la valeur pour les actionnaires, soit en vendant des actifs, en fermant des magasins ou en vendant la compagnie. Je ne crois pas tellement au dernier scénario surtout que Starbucks va aussi fermer sa division Teavana. 

    Je peux me tromper mais je crois qu'un bon nombre de magasins américains vont fermer et la compagnie va surtout garder ceux présent au Canada. 

    Qu'en pensez-vous?
  • Quand un compétiteur comme Starbucks décide de fermer ses boutiques Teavana 4 ans seulement après en avoir fait son acquisition, ça donne une bonne idée de la viabilité à long terme des boutiques consacrées uniquement à la vente de thé.
  • Je pensais que c'était déjà dépassé, voici un article anglophone qui paraphase plus précisément ce qui fut partagé déjà. Très triste vu que c'est une compagnie de Montréa, si ma mémoire est bonne ils ont fermés quelques boutiques ici déjà et dans d'autres provinces aussi.

    https://www.ctvnews.ca/business/davidstea-losses-more-than-triple-in-first-quarter-ahead-of-proxy-battle-1.3968973

    The Montreal-based company lost $1.2 million for the period ended May 5, compared with a loss of $362,000 a year earlier.

    That translated into a loss of five cents per diluted share, versus a loss of one cent in the first quarter of 2017.



Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.