Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

David’s Tea (DTEA)

David’s Tea va aller en bourse. Avec les évaluations des chaînes de restaurants qui sont venus en bourse récemment comme El Polo LoCo et Shake Shack, je crois que je vais m'en tenir loin. Ce type de commerce semble assez risqué avec toute la compétition qu'il y a déjà sur le marché, mais la croissance de David's Tea demeure impressionnante. Personnellement, je bois du thé à la maison, mais j'en ai jamais acheté chez David's Tea.

  1. Avez-vous un intérêt pour David's Tea?14 votes
    1. oui
      64.29%
    2. non
      35.71%
«13456

Réponses

  • 173 Réponses trié par Votes Date
  • @Sam

    J'ai déjà travaillé dans le marché primaire.

    Pour les IPOs, les investisseurs au détail sont les derniers de la chaîne et c'est normal, car aujourd'hui pour faire un bought deal ça prend de l'intérêt institutionnel, sans eux, les courtiers ne voudraient pas risquer leur capital. Dans un IPO, ton courtier peut soit être membre du syndicat ou être membre du selling group. Lorsque ton courtier est membre du syndicat, il recevra une commission, pour David's Tea, je crois que c'était 6%. Le syndicat répartie les ventes en trois groupes : les ventes institutionnelles, les ventes au détail et les ventes pour le selling group. Le syndicat préfère avoir la part la plus élevée de ventes institutionnelles, car pour celles-ci ils vont garder la commission de 6% au complet, le reste va aller pour les réseaux de détails des firmes membres du syndicat pour lesquelles le syndicat partage sa commission avec les conseillers en placement ou avec le courtage à escompte. S'il reste des actions de disponible, le syndicat va les vendre aux firmes de courtage qui ne sont pas membre du syndicat, soit le selling group et ainsi partager la commission. Donc, si tu avais un compte chez BMO, tu avais plus de chance d'en avoir, car ils étaient dans le syndicat, mais ce genre de IPO est ''oversubscribed'' d'au moins 10x, t'aurais peut-être une allocation de moins de 5% de ton intérêt inital. En plus DTEA est coté aux USA, il y avait donc sûrement plein de courtiers américains dans le selling group, donc si tu n'étais avec BMO, c'était pratiquement impossible de recevoir une allocation et je ne blâmerait pas ton courtier pour ça. Même les acheteurs institutionnelles ont sans doute reçu une allocation beaucoup plus petite que leur intérêt initial tellement c'était ''hot''. C'est DTEA qui a décidé de faire une émission sur le marché américain et c'est eux qui ont choisi les firmes qui serait membre du syndicat pour leur IPO.




  • Je comprends les gens de faire une association mentale entre le thé et le café... mais j'éviterais d'évaluer David's Tea en les comparant à Starbucks.

    La majeure partie des revenus de DTEA semble provenir de la vente de thé en vrac. C'est assez différent d'un Starbucks avec ses verres de lait chaud à 5$ (aussi appelé latté), ses sandwichs, muffins,  etc... Pour être comparable, il faudrait que Starbucks fasse la majorité de ses revenus et vendant du café en grain ou moulu...on est loin de ça.

    Il faut évaluer dtea en fonction de sa réalité de 2015, pas en fonction du fantasme qu'ils seront le prochain Starbucks.


     
  • oulala... que de vulgarités... il devrait peut-être se mettre à la tisane pour devenir plus zen
  • mai 2015 modifié Vote Up1Vote Down
    ahaha ce penetrator m'a fait penser à mad max dans The wolf of Wall street



    Effectivement une tasse de camomille ne lui ferait pas de tort
  • Sam,

    J'ai posé ces deux questions car beaucoup de gens font un rapprochement avec Starbucks que je crois innaproprié, donc le but de ma question était plutôt de susciter une réflexion qui tire moins dans le rêve.

    Je ne crois pas qu'il ait fallu acheter Couche Tard dès le départ pour faire beaucoup d'argent. Quelqu'un qui aurait acheté après l'acquisition de Circle K en voyant les synergies et tout avec un track record plus que prouvé a fait un excellent rendement.

    Peter Lynch ne disait-il pas quelque chose comme: "lorsque vous n'êtes pas certain ou que c'est trop tôt, il n'y a aucun mal à attendre". Enfin, je n'ai pas la citation exacte mais ça ressemble à ça.

    C'est encore très tôt dans la vie de David's Tea...
  • Ahah Vaut mieux ne jamais rien affirmer, ainsi on aura jamais tord
  • Ahah Vaut mieux ne jamais rien affirmer, ainsi on aura jamais tord
    Tu ne devrais pas affirmer ça GuillaumeA
  • septembre 2016 modifié Vote Up1Vote Down
    Ce qui est inquiétant avec Dtea et que je n'avais pas réalisé auparavant, c'est que le consumer awareness au États-Unis est beaucoup plus faible qu'au Canada pour la marque. Les retours sur investissement sur les magasins Américains sont également plus faibles que ceux sur les magasins Canadiens. Le problème c'est qu'on arrive à saturation au niveau du Canada.

    La thèse d'investissement ne tient donc qu'uniquement si l'expansion Américaine connait un succès. Actuellement, le rétrécissement des marges démontrent que les nouveaux magasins ouverts sont moins rentables que les anciens. Je pense donc qu'on n'est loin de pouvoir qualifié l'expansion Américaine de succès pour le moment. D'ailleurs dans le plan d'expansion, on voit bien que le nombre de magasins Américains final sera inférieur au nombre de magasins Canadiens. Pourtant le marché devrait être, en chiffre absolus, 10 fois plus grands. Même en ne conservant que les états nordiques en termes de population, on arrive à un marché beaucoup plus grand. Je ne comprend pas comment on peut amener de la reconnaissance de marque sur un marché si on ne l'occupe pas.

    Des signes sont cependant encourageants, comme les "Same Stores Sales" qui augmentent à chaque année. Également les ventes en lignes qui prennent d'avantages de places. Davidstea a un excellent positionnement en ligne, espérons que la tendance se maintienne. Les marges sont excellentes au niveau des ventes en lignes.

    Le plus gros point négatif que j'ai vu est celui-ci et je pense que c'est un manque de professionnalisme flagrant :

    "Pour le troisième trimestre de l'exercice 2016, on prévoit que les ventes seront de l'ordre de 43,0 M$ CA à 44,0 M$ CA, compte tenu de l'ouverture de 15 nouvelles boutiques et dans l'hypothèse d'une augmentation des ventes de boutiques comparables se limitant à quelques points de pourcentage. Cette faible augmentation prévue est attribuable à un problème technique survenu en août avec la distribution par courriel. Ce problème a été réglé depuis, mais il a eu pour effet d'empêcher la livraison d'une part importante de nos courriels promotionnels à nos clients."

    J'interprète peut-être mal, mais c'est le genre de choses qui me font poser trois questions :
    1) Est-ce que Davidstea est dépendant de ses promotions pour vendre du thé ?
    2) Comment la direction as-t'elle pu laisser aller un problème technique assez longtemps pour affecter les bénéfices de l'entreprise sans s'en rendre compte ou sans corriger le problème. Je vois une faiblesse important au niveau des contrôles et un potentiel manque de structure.
    3) L'augmentation des ventes sont-elles en baisse ?

    Puis il y a l'augmentation des frais généraux qui suivent proportionnellement celles des ventes. Je suppose qu'à ce stade c'est normal et que les économies d'échelles viendront plus tard. Ces frais comprennent les salaires des employés, mais aussi un compte obscure nommé : Other selling, general and
    administration

    Je serais curieux de voir ce qui compose ce compte et qu'est-ce qui justifie cette augmentation. J'ai un peu de difficulté à concevoir comment une entreprise ayant une structure de cette importance augmentant ses ventes de 25% puisse augmenter ses frais de gestions de 40%.
  • "In connection with Mr. Toutant's coming departure, the Company and Mr. Toutant entered into on October 20, 2016 a letter agreement describing the terms of his separation (the "Letter Agreement"). Pursuant to the Letter Agreement, and in exchange for certain covenants from Mr. Toutant, including a release of claims, Mr. Toutant will continue to receive his current salary for a period of 18 months following his separation as well as a cash performance bonus for fiscal 2016 at the level determined by the human resources and compensation committee according to previously approved performance targets and to be paid in one payment. In addition, all of the unvested options currently held by Mr. Toutant shall accelerate effective upon the date of his separation. The awards of options will remain exercisable for a period of 180 days following the date of his separation. The Company agreed to reimburse out of pocket legal expenses up to CDN $10,000 incurred by Mr. Toutant in connection with the Letter Agreement"
  • Je regarde l'importante transformation du cash en inventaire au bilan et il est clair que le management prévoyait une croissance importante qui demandait de grandes réserves de thé. Or les problèmes sont survenus sur quatre fronts:

    - Ventes en lignes moins importantes que prévues pour cause de mails qui ne se sont pas rendus (réglé)
    - Le concept ne démarre pas au US. Les magasins aux loyers modiques font leurs frais mais ils cherchent encore la formule pour rentabiliser les endroits de choix à haute fréquentation et loyer. (erreur d'exécution de s'être lancé trop rapidement sur un concept mal défini calqué sur le Canada)
    - Comparables canadiennes stables (surprenant mais reste l'espoir que le Q4 rebondisse avec le froid et les cadeaux à moins qu'il n'y ai cannibalisation?)
    - Le taux de change rentre dans le lard

    Bref on ne connait toujours pas la vrai raison du départ du capitaine du bateau mais il y aurait là quelques possibilités de réponses quand on regarde les promesses et attentes reflétés dans le prix de l'IPO et les résultats actuels. 

    Au final je crois que le concept est bon et que le PDG ne fait pas une différence importante si la marque s'établie dans une petite région aux US. Le vrai test demeure le Q4 et les entrepôts  sont pleins à craquer...


  • Effectivement, résultats très décevants.

    En résumé pour le T3 :

    - Ventes comparables en hausse de seulement 0,8%

    - Marge brute en diminution

    - Frais administratifs et de ventes en forte hausse

    - Perte nette et EPS négatif

    - Outlook pour le T4 revu à la baisse

    - Il y a eu des problèmes avec les promotions envoyées aux
    clients en raison d’un changement de fournisseur Internet (je trouve que cela
    ne fait pas sérieux…). Le tout avait déjà été mentionné lors du trimestre
    précédent.

    - Cash a diminué de façon importante en raison de l’augmentation
    importante de l’inventaire vs au 31 oct 2015 (43 M$ vs 27 M$)

    - Départ du président déjà annoncé

     

    Les points positifs

    -         
    Augmentation de 23% du nombre de magasins et la
    cie a maintenant 225 magasins

    -         
    Annonce de la nomination par intérim de la
    nouvelle CEO Christine Bullen. Elle s’occupait du marché US et semble avoir pas
    mal d’expérience avec le détail aux USA (Chocolat Lindt, Elizabeth Arden, Nine
    West Group et Nordstrom ). Quelqu’un la connait ?

    -         
    Les récentes difficultés des derniers trimestres
    (T3 et T4 à venir) sont peut-être seulement temporaires

     

    EPS prévu cette année selon la cie : 0,35$ CAD à 0,40$
    CAD.

    À un prix de 9,30$ US ou 12$ CAD, le P/E est de 30X. C’est
    beaucoup pour une cie qui amène son lot de questions!

  • David's Tea c'est le Starbuck du thé pour emporter. 
  • Suis pas un buveur de thé mais c'est assez évident que de plus en plus de consommateurs sont intéressés.
    C'est certainement à suivre.
  • avril 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    @BrunoGenereux as tu une date pour l'IPO ?
  • @Lucas

    Le prix d'émission n'a pas encore été déterminé. Ils vont aller en marketing et prendre les intérêts des acheteurs, ils vont par la suite déterminer un prix d'émission puis annoncer aux acheteurs leur allocation finale puis l'action devrait commencer à transiger la journée que l'émission va régler. 
  • avril 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    @Lucas David's Tea et Starbuck ont 2 modèles d'affaire complètement différent... Et starbuck est d'un certain point de vue déjà leur principale concurrent


  • Si David Tea veut lever 75M$, c'est donc dire que ce sera une small cap. Si sa cap boursière se situe sous les 250M$, je serais intéressé à investir. Tout dépend le % d'actions que l'entreprise est prête à laisser aller pour 75M$. 

    Je vois très bien cette entreprise valoir aux alentours de 10G$ dans 10 ou 15 ans. Les magasins sont épurés, leur réputation est excellente et le marché du thé est en croissance en Amérique. Je ne suis pas un amateur de thé mais c'est la seule boutique à laquelle je pense quand je pense au thé. Sans oublier que le thé est la 2e boisson la plus consommée à travers le monde après l'eau. 

    On aurait tous aimé avoir acheté des actions lors de l'IPO de Coca-Cola, Walmart ou Microsoft. Peut-être que dans 15 ans, on pourra ajouter David's Tea. 
  • avril 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    @GuillaumeA Chez Starbuck tu consommes sur place ou tu prends pour emporter pour le boulot. Chez David's Tea tu achètes pour te préparer un thé à la maison. Tu as raison ce sont deux modèles d'affaires complètement différents. Je les compare simplement à cause que tout les deux vendent un breuvage infusé à des prix ridiculement élevés justifiés par une image de marque solide.

    Starbuck vend une très faible partie de son chiffre d'affaire en café en grain pour la maison. De plus, sache que le thé et le café sont des boissons associés à des moments différents de la journée. Ils ne sont donc pas en compétition directe. J'irais même jusqu'à dire que ces produits sont complémentaires. Le jour que Starbuck me convertira au café fashion, je boirai également de thé fashion. 

    Un élément qui me fait apprécier DTEA est qu'ils sont extrêmement populaires au près des femmes. Je suis, comme 99% des membres du forum, un homme. Un homme qui ne payerait jamais 5$ pour un thé. Il est donc difficile pour nous, d'apprécier le potentiel de cette compagnie. J'achète cependant à chaque année une boite cadeau de leurs produits dans un contexte du temps des fêtes ou encore fête des mères. Je vise juste à chaque fois. En achetant les tasses, les théières en plus des boîtes dégustations, c'est près de 75$ qui y passe à chaque fois. Le tout bonifié d'un line-up de 20 minutes. J'aimerais bien connaître le coût de revient de ces marchandises. Je pense à des marges sur coûts variables astronomiques.

    Il ne faut pas sous-estimés la capacité des femmes à dépenser pour ce genre de produit et encore moins notre capacité à dépenser pour leur faire plaisir. Je prédit que les magasins David's Tea pousseront comme des champignons dans les grandes villes américaines d'ici quelques temps.
  • @Lucas

    Le rêve de toute entreprise qui a une clientèle principalement féminine:


    De la publicité gratuite qui vaut des millions, voir des milliards.
  • avril 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    Quelqu'un a un lien pour des rapports de gestion et/ou financier ? je trouve rien
  • Voici leur prospectus:
    http://www.streetinsider.com/IPOs/DAVIDsTEA+(DTEA)+Files+$75M+IPO/10434129.html

    Mais, je suis incapable d'en trouver un en format PDF.
  • avril 2015 modifié Vote Up0Vote Down
    J'ai regardé les états financiers du prospectus et c'est assez impressionnant. 50% de marge brute et les SGA qui croissent plus lentement que les ventes. Ajouter à ça l'achalandage que je peux constater et l'exellence du service et ça me semble une valeur sure pour plusieurs années de croissance. Ça fait longtemps que j'ai pas eu envie d'investir dans une IPO. Le prix sera élevé mais il faudrait quelque chose d'épouvantable pour que ça na m'intéresse pas à long terme.
  • Je sens beaucoup d'enthousiasme par rapport à cette compagnie. J'espère que le prix des actions sera raisonnable.
  • Prix raisonnable et IPO vont rarement ensembles.
  • quelqu'un connait le % des actions qui sont offert pour 75M$ recherchés?

    11M$ de profit sur une capitalisation de 75M$ serait trop beau pour être vrai. Moi je m'attend à ce qu'entre 20 et 25% des actions soient vendues pour 75M$. Si le % est plus élevé que ça, je serai un acheteur. 
  • L'année passée la compagnie a fait 12,8 millions. à 30x les profits ça donne une capitalisation de 385M$. pour 75M$ on aurait environ 20% de la compagnie. C'est ce que je m'attend. Mais je ne suis pas bon en prédiction :(
  • Je vous invite à comparer globalement http://www.teavana.com/ à David's tea, une entreprise acquise par Starbuck pour 620m en 2012
  • À 30 X profit , un commerce en expansion et des ventes comparables de 11% ça me ferait réfléchir sur l'opportunité.
  • @Lucas

    Le rêve de toute entreprise qui a une clientèle principalement féminine:


    De la publicité gratuite qui vaut des millions, voir des milliards.
    Ma conjointe m'est arrivé du travail hier en me posant la question : Allons-nous acheter des actions de "David's Tea"?

    Pourtant elle est supposée ne rien y connaître...

    Ça m'a fait penser à ce que décrivait Peter Lynch au sujet de sa femme versus quelques uns de ses investissements.
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.