Bienvenue sur le forum !

Si vous souhaitez rejoindre la communauté, cliquez sur l'un de ces boutons !



>> Partage d'analyses

Fortress Paper (FTP)

L'action de FTP vient de connaître une débandade aussi spectaculaire que sa hausse. Selon moi, le titre a trop reculé compte tenu des résultats que l'entreprise pourrait livrer en 2012. Voici mes chiffres :

Le moulin de Thurso va produire 200 000 tonnes de pâte de rayonne. Le prix actuel est de 1500$/tonne et le coût de production pourrait être de 700$/tonne.

La compagnie estime sont coût de production à 600$/tonne avec la centrale de cogénération qui sera prête fin 2012. J'ai lu une étude qui disait que l'impact d'une centrale de cogénération sur le coût de production d'un moulin variait de 75$/tonne à 225$/tonne. J'ai donc choisi (un peu au hasard) d'ajouter 100$/tonne au coût de production pour tenir compte du fait que la centrale de cogénération ne sera pas prête en 2012.

Donc, en choisissant un prix conservateur de 1200$/tonne et un coût de production de 700$/tonne, on obtient :

(1200 - 700) x 200 000 = 100 millions de BAIIA

En déduisant 5 millions d'intérêt, 10 millions d'amortissement et 30% d'impôt, on obtient :

(100 - 5 - 10) x 0,7 = 60 millions de bénéfices net

Fortress possède aussi une usine de papier peint (Dresden) et de billets de banque (Landqart). Actuellement, la contribution de ces usines est de 0 car Landqart perd de l'argent et annule les profits de Dresden. Il faut dire que les nouvelles coupures du Franc Suisse et de l'Euro ont été repoussées à 2012.

J'estime que la situation va probablement s'améliorer en 2012 pour Landqart et que les deux usines pourraient faire 15 millions de profits (elles ont fait 12 millions en 2009).

On a donc :  (60m + 15m) / 14,2m d'actions = 5,30$ de bénéfice net par action

Ces profits pourraient être plus élevés si le prix de la pâte demeure autour de 1500$/tonne et si Landqart obtient de gros contrats. À 25$ l'action, le titre me semble sous-évalué. 

  
«13456733

Réponses

  • 965 Réponses trié par Votes Date
  • Je dois avouer que j'ai maintenant liquidé ma position dans Fortress.

    Je vais écouter le conference call ce soir mais je doute que ça me fasse changer d'idée. Le problème avec Wasilenkoff, c'est qu'il nous vend toujours la version la plus optimiste de la situation.

    Ma position est simple : que FTP règle ses problèmes et communique de façon transparente avec les actionnaires et ça va me faire plaisir de racheter mes actions (je suis prêt à payer plus cher que mon prix de vente en échange d'un risque moindre)


  • CapCap
    mai 2012 modifié Vote Up2Vote Down

    Commentaires sommarisés de Raymond James par un autre investisseur, qui ont fait de la recherche sur le terrain:

    1) Liqudity is tight but on the short term but adequate. Selling an asset
    like Dresden (Chad has a history of selling assets at the top) would alleviate
    any concerns. I concur.


    2) Based on his recent mill tour and management interviews, Daryl has
    conviction that Thurso's production will close in on rated capacity by Q3/12
    with both costs and quality in line with guidance. With a successful ramp up of
    Thurso and proof of cost structure ... LSQ will get priced into the stock.


    3) Daryl met with Chinese Rayon producer Fulida: Fulida corroborated the view
    that DP should floor around current levels due to Chinese producers curtailed
    supply to prevent cash burn. Fulida assured Daryl that FTP's largest customer is
    satisfied with both quality and grade specs.


    4) After the mill tour, Daryl estimates pre-cogen cost steady state costs at
    $825/mt falling to $725/mt after the cogen facility is completed. Although some
    variable costs have risen - FTP has offset some of the higher chemical costs by
    fine tuning production and reducing consumption. Energy costs will fall as
    opperating rates increase due to steam production. Longer term, oil can be
    substituted with natural gas.


    5) Daryl met with Fulida CEO on May 8th, 2012. His company produces rayon
    with DP from Fortress and suggest their product is on par with another Brazilian
    supplier (Sateri). [Peter Vinall managed this mill]. Fulida reiterated it views
    suppliers from a stability prespective and they take a positive view on Fortress
    as they expect them to be a low cost producer. Fulida commented they would be
    willing to take more DP from Fortress when available.


    6) Fulida was asked to comment on DP outlook: CEO noted the quality of
    Chinese produced DP is comparable, however, they are required to import wood
    chips raising their cost structure to $1200/mt - $1250/mt. He indicated that
    Fulida views price from a cost + margin of safety perspective when considering
    partners and this favors Foreign producer over domestic suppliers.


    7) Fulida suggest the Chinese market still has high (unmet) domestic rayon
    demand. Fulida plans to double in capacity to 1MM mt over the next 5 years. They
    are growing to met the cellulose gap.

  • Tant qu'il y a un processus d'acquisition ou de vente d'actif (même des discussions), les insiders ne peuvent transiger le titre.
  • Tel que prévu, des résultats de scrap pour FTP pour le Q4 2011.  On s'en attendait avec les délais et la fermture de l'usine pour un aussi long bout de temps.  En fait, je suis surpris que ca soit pas plus pire... seulement 6.3M de perte!

    http://fortresspaperblog.com/fortress-paper-announces-fourth-quarter-2011-results.htm?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+FortressPaperBlog+%28Fortress+Paper+Blog%29&utm_content=Google+Reader

    Ce qu'il y a d'intéressant c'est qu'ils confirment le prix de la DP à environ 1250/ton présentement et 1280 en moyenne pour le début 2012 à 75% de production maximum.

     

  • Il ne faut pas avoir de trop grandes espérances pour le Q1 et le Q2. Tant que la production n'est pas à 100% et que Landqart continue de saigner, il n'y aura pas de gros profits au rendez-vous.

    Le Q3 devrait refléter davantage la capacité bénéficiaire. Donc, FTP va rester un "show me the money" facilement jusqu'en novembre prochain...

    Qu'en pensez-vous ?  
  • Je tiens à préciser que je crois toujours au potentiel de FTP.
  • Chad parlait de vendre les divisions pour aller chercher du cash dans un entrevue.  Il disait "everything is always ready to sell" ou qqchose du genre.
  • Dans le cas de Fortress Paper, les unités sont maintenues de façon indépendantes avec un management propre à chacune. Le overhead en haut des unités n'est pas énorme. De plus, les unités, malgré qu'elles fassent partie d'un tout, peuvent très bien être évaluées séparement et recevoir une rémunération indépendante des autres.

    Ceci dit, Fortress a reçu une offre pour Dresden à l'automne passé mais Chad a considéré que l'offre n'était pas assez grande pour compenser l'EBITDA généré présent et futur de cette usine. Donc en bout ligne elle n'a pas été vendu. On parle quand même d'un revenu d'exploitation de 30 millions par année qui devrait croître de 5-10% annuellement dans les années à venir. Autrement dit, juste cette usine devrait avoir une valeur de 150-200 millions.

    Pour Landqart, c'est moins évident, mais il semble que Chad voit de la valeur dans l'usine. Sinon, à part la vendre, la meilleure option serait de la fermer. Cette usine va avoir accumulé tout près de 40 millions de pertes après le Q1 2012. Pour que ce soit rentable un jour pour les actionnaires, il faudrait que l'usine rapporte au minimum 10 millions par année lorsqu'elle retrouvera la rentabilité. Pour l'instant elle vaut un gros zéro cependant.

    Pour les usines de "dissolving pulp", la valeur résiduelle actuelle de 200-250 millions sur le market cap est ridicule! Juste Thurso devrait rapporter des revenus d'exploitation annuels de l'ordre de 60 à 150 millions tout dépendant du prix reçu. Lebel-sur-Quevillon devrait rapporter également un joli pactole.

  • mai 2012 modifié Vote Up1Vote Down

    T'as raison Sergio, l'intérêt de la nouvelle est très limité, on pourrait aussi dire insignifiante.

    Je pars toujours du principe que la personne qui a décider d'émettre ce communiquer est une personne intelligente. Alors, la question est de savoir, pourquoi quelqu'un d'intelligent et de conséquent va publier ça, quel est la motivation?

    1- On veut pomper le titre avant d'émettre des actions. Est-ce que ca peut avoir un impact? Les investisseurs sont pas fous et savent que ca fonctionne pas à tout casser en Suisse, mais oui, peut être que ça peux avoir un impact quand même. Par contre, si le but était vraiment de pomper, il aurait aussi parler d'autres choses, Thurso, LSQ, ...non?

    2- Vendre Dresden? Dans le cas d'une vente a un acheteur privé, ça n'aurais pas d'impact ou très peu. Mais si c'est pour faire une IPO, alors là, oui ça peux avoir un certain sens. J'ai découvert recemment le site internet de Dresden qui n'existait pas avant (je crois). FTP pourrait en vendre une partie en IPO et la balance en spin-off ou encore tout vendre en IPO. Faut dire par contre que le timing est pas trop bon actuellement. Une IPO a Toronto pour un 30% de Dresden apporterait du cash immédiatement et on verrait plus tard pour la balance.

     

  • Ils ont peut-être sortis ça pour démontrer leur reconnaissance envers les employés aussi. C'est toujours plaisant en tant qu'employé de voir que la direction est assez fière de ton travail pour sortir les résultats en public.

  • mai 2012 modifié Vote Up1Vote Down
    C'est votre choix, mais moi si j'avais l'argent disponible, je doublerais ma position a ces prix, et c'est deja une grosse position pour moi (+20%).

    La plupart des choses qui vont mal sont hors du control du management, et ces problemes ne changent pas les grandes lignes a long terme. Ce qui est sous control du management semble tres bon (LSQ pour $1, ramp up the Thurso en 15 mois, ce qui est parfaitement comparable a ce qui a ete fait ailleurs dans l'industrie (les cibles initiales etaient aggressives, ce que la compagnie avouait, et elle les auraient atteintes sans les problemes externes, mais ne pas atteindre des cibles aggressives ce n'est pas la fin du monde), qualite du DP parmis la meilleur au monde, Dresden qui tourne super bien, Landquart qui a maintant 4X la capacité d'avant, ce qui devrait payer quand ca debloque, etc). 

    A ces genres de prix là, meme le worse case scenario est deja baked in. Qui ici dirait que tout les avoirs de FTP ne vallent que 294 millions? Ils ont vendu la centrale hydro de Landquart pour 19 million et veulent vendre des terres agricoles pres de Landquart pour 5-10 mil.. Est-ce que cette centrale et ces terrains on vraiment une valeur autour de 8-10% du totale de FTP? 

    Je ne vois pas comment le management pouvait controller la greve au Quebec ou bien le retard des contrats des banques centrales..

    Dans quelques annees, tout les problemes actuels n'auront probablement pas fait beaucoup de difference car ils sont tous temporaires et surmontables (c'est pas comme si Thurso avait explosé - quoique meme ca, ca donnerait probablement plus que le market cap actuel en assurance).

    Si on regarde l'histoire de Berkshire, par exemple, ce qui compte c'est que les grandes lignes allaient dans la bonne direction et que le management est integre et rationel dans son allocation de capital et dealait bien avec les problemes, pas qu'il n'y a jamais eu de problemes (il y en a eu beaucoup). Je vois les memes qualites dans FTP.
  • Quels sont les faits long terme?

    Landquart à 0 ou mieux 2013+
    Dresden à 25-30m de profit 2012+
    Thurso à 0-30m de profit 2012 et 30-100 2013+

    On est tous échaudés mais comme disait Liberty il faut pas voir l'esti d'arbre qui vient de nous tomber sur la gueule mais bien la forêt derrière ...
  • Juste pour m'expliquer, je ne crois pas qu'il y ait de fraude à FTP. Par contre, les profits futurs pourraient très bien ne pas être à la hauteur de nos attentes. C'est un gros risque. La forêt pourrait être plus petite qu'on ne le pense, c'est ça le sens de mon commentaire.

    Chad Wasilenkoff est quelqu'un de très brillant et d'extrêmement convaincant en entrevue. C'est notre rôle en tant qu'investisseur de garder un esprit critique et de ne pas tout gober ce qu'il dit sans se poser de questions.

    Je crois aussi qu'il est dangereux d'augmenter sa position dans une compagnie qui connaît des difficultés (même si le prix de l'action a baissé). Mieux vaut rester prudent et attendre que la situation se clarifie. De toute façon, si le potentiel de FTP est aussi énorme que certains le croit, il ne sera pas si grave de payer 5 ou 10$ plus cher que le prix actuel. 
  • mai 2012 modifié Vote Up1Vote Down
    Je crois aussi qu'il est dangereux d'augmenter sa position dans une compagnie qui connaît des difficultés (même si le prix de l'action a baissé). Mieux vaut rester prudent et attendre que la situation se clarifie. De toute façon, si le potentiel de FTP est aussi énorme que certains le croit, il ne sera pas si grave de payer 5 ou 10$ plus cher que le prix actuel. 
    Ça depend de ton style d'investissement et de ton niveau de confort avec la compagnie en question. Buffett maintenant a tellement de cash a investir que son univers est plus ou moins le SP500, et il ne regarde que les grosses compagnies de haute qualité, ce qui est une excellente approche. Mais plus jeune, il a mis 75% de sa valeur nette dans GEICO juste au moment ou la compagnie était dans les problèmes jusqu'au cou (non, je ne compare pas literalement les operations de GEICO et FTP, juste le fait qu'acheter des bonnes compagnies au moment ou elles eprouvent des problemes surmontables peut-etre tres payant). Les gestionnaires de Leucadia, Fairfax, et Seth Klarman de Baupost sont aussi de gros investisseurs dans les compagnies en difficultés, souvent des compagnies beaucoup moins prometteuses que FTP, IMO..

    Mais bon, personnellement je ne considère pas FTP tellement 'en difficulté'. D'après mes calculs ils ont assez de liquidité et plusieurs options pour en avoir plus sans diluer les actionnaires (le CEO etant le plus gros actionnaire), et ils se trouvent juste au point d'inflection avant que Thurso commence a generer pas mal de cash.  Et comme je regarde le long terme, je salive a l'idée qu'un jour les problemes de l'europe et des USA vont prendre fin, ce qui va donner un boost a l'économie mondiale et chinoise, et le prix de la DP pourrait remonter assez haut.. Avec Thurso + LSQ + peut etre une troisieme usine, ca pourrait etre spectaculaire. Bon, pas de garanties, mais a ce prix, c'est assez bon pour moi (et je ne me sens pas a risque de perte permanente de capital.. FTP pourrait probablement vendre Dresden pour presque le market cap actuel, et ils pourraient probablement vendre Thurso a une compagnie chinoise pour pres de 1 milliard).

    Par contre, parfois j'ai l'impression que certaines personnes se laissent trop guider par Mr. Market. Si le prix de l'action de FTP etait toujours a $40 mais que tout les autres faits étaient les mêmes, je crois que certaines personnes seraient plus contentes que maintenant, ce qui n'est pas rationnel pour un investisseur long-terme qui n'est pas forcé de vendre maintenant mais qui peut utilisé l'opportunité pour acheter. Mais peut-etre que je me trompe la dessus, je ne peux pas lire dans les pensées.
  • De La Rue a fait une batch de 1300 tonnes de billets qui étaient défectueux. Suite à ça, ils ont donné le contrat à Landqart, qui a reçu le "security clearance" mais là les élus s'ostinent en se disant que le security clearance aurait pas dû être donné. Ce qui est intéressant, c'est que DeLaRue a envoyé 6 employés à Landqart pour qu'ils puissent faire le papier requis pour les billets.

     

    Autrement dit, DeLaRue est pas capable de produire les billets et croit que Landqart peut le faire. Il y a la security clearance qui doit être résolue mais sinon ça devrait être un bon contrat (le 1300 tonnes à refaire était juste une batch).

  • Sur stockhouse, à propos de Lanquart et De La Rue:

    http://www.stockhouse.com/Bullboards/MessageDetail.aspx?p=0&m=31092048&l=0&r=0&s=FTP&t=LIST

    While the article that Cap pointed too is interesting, the interpretations are somewhat off base.

    Back in 2010 DLR was caught up in a scandal. DLR was caught certificating bank note paper that was significantly off spec to the Reserve Bank of India's requested parameters. India is plagued with counterfeiting and its widely thought that inside employees where involved, purposefully allowing the breach to make counterfeiting easier.

    DLR is a business that is 190+ years old. They print banknote paper for 150+ countries. India has typically represented about 25% of their profits.

    This business is one that is built on trust and reputational risks are very high. Unfortunately for DLR the scandal resulted in DLR being left out of the latest round of contract talks.

    RBI's annual requirement for banknote paper is around 18,000 tonnes. 95% of this supply is imported. It's been rumored that this production would be split amongst 3 companies - Fortress Included.

    http://www.independent.co.uk/news/business/news/bank-of-india-chooses-de-la-rues-replacements-2348810.html

    Naturally, after such a scandal, the RBI is on high alert in approving a new currency paper provider. The various governing bodies are hyper sensitive to ensuring the new providers meet all security requirements.

    In the latest conference call, Chad suggested that Landquart had a contract that was delayed due to bureaucracy and that this contract represented about 50% of the potential output of Landquart.

    It fits perfectly. (18*.95)/3 = 5.7MT. That is about 1/2 of Landquart.

    Also note; Oberthur Technologies tried to acquire DLR recently but had it's bid fought off by new DLR management. From the article that I've linked, it would appear that Oberthur is looking to grow through acquisition.

    belowiv

  • Ok donc si finalement ça se règle, Landqart aurait des commandes annuelles de 6000 tonnes de l'Inde? C'est quand même majeur, ça doit être pour ça que Chad conserve l'actif pour le moment.
    Attention à voir tout en rose. Regarde l'article comme il faut moi je cois que LQ pourrait perdre le contrat de l'Inde autant que le gagner...
  • Beaucoup d'espoirs sont placés dans ce titre. J'en ai détenu quelque temps dans mon portefeuille au tournant de l'année. Les résultats du dernier de 2011 m'ont tellement désappointé que j'ai décidé de vendre (à perte) et de passer à autre chose. Je continue quand même de suivre l'histoire. Péut-être qu'un jour la direction va réussir à régler les problèmes et que la compagnie va réaliser son plein potentiel. Il sera toujours temps, à ce moment, de réévaluer la situation et d'investir si le titre est sous-évalué. En attendant, FTP est présentément perçu comme un "concept stock". Ce n'est pas qu'il n'y a pas d'argent à faire, mais plutôt que les preuves n'ont pas été faites et que, tant qu'elles ne le seront pas, les gros investisseurs préfèrent rester sur les lignes de côté.
    Bonne chance tout de même à ceux qui sont actionnaires. Si ça fonctionne, pas de doute que vous serez amplement récompensés pour votre patience.
  • Voici de bonne notes de l'AGM (pas prises par moi):

    http://www.cornerofberkshireandfairfax.ca/forum/investment-ideas/ftp-fortress-paper/msg79024/#msg79024

    Pas mal de bonnes nouvelles. Je vous laisse lire par vous meme...


  • Et bien je suis pas decu d'avoir augmenté ma position de FTP de 40% autours de $17 avant que toutes ces nouvelles sortent.
  • Il n'y a pas une énorme différence entre des débentures convertibles et une émission d'action. C'est un peu moins dilutif mais il y a un 7% d'intérêt à verser.

    Lorsque la direction de FTP affirmait qu'ils n'avaient pas besoin d'émettre des actions, ils jouaient un peu sur les mots... Beaucoup ont compris qu'il n'y aurait pas de dilution supplémentaire pour financer Thurso...
  • Ben moi je me dis vu que mon coût moyen est au-dessus du prix actuel, je vois le switch comme une opportunité de réaliser une perte en capital tout en réduisant mon risque.  Je trouve que l'upside est quand même intéressant avec la débenture.
  • Un dernier point pour clouer le cercueil... On parle beaucoup d'EBITDA  (earning before interest taxes depreciation and amortization) pour évaluer Fortress.

    Justement, FTP commence à avoir beaucoup de dettes et d'intérêts à payer. Il faut tenir compte de la ponction de plus en plus grande que prennent les intérêts dans les finances de FTP. Avec 180 millions de dette bancaire à 5% et 120 millions de débentures à 7%, on parle de 17-18 millions d'intérêt par année...

    Charlie Munger a déjà qualifié l'EBITDA de "bullshit profits" 
  • mai 2013 modifié Vote Up1Vote Down

    J'avais regardé l'an passé le coût des propriété à Lebel-sur-Quevillon et selon mes calculs il pourrait surement économiser sur son compte de taxes en déménageant à LSQ. Avec les économies il pourra enfin racheter des actions et pourquoi pas privatiser FTP comme il le mentionnait?

     

  • Le titre de Fortress Paper FTP est largement sous évalué par Mr. Market présentement.  Ce que je lis et estime est que la compagnie fera $6-$7 de bénéfice par action en 2012 sans compter les possibilité d'acquistion.  Le marché attend de voir les résultats pour le réfléter dans le prix de l'action mais ça viendra.  FTP est une vrai aubaine à ce prix.
  • Belle analyse.

    Je songe sérieusement à y investir. Je vais faire mes devoirs avant.

  • Un reportage de la semaine verte (mars 2011) sur le projet Thurso :

  • août 2011 modifié Vote Up0Vote Down
    Je n'ai jamais été intéressé par ce titre mais je dois t'avouer que le fait de voir le reportage que tu nous partage me donne le goût de m'informer davantage à ce sujet...

    Si j'ai bien compris, Thurso sera une gigantesque usine de rayonne lorsqu'elle sera fonctionnelle?
  • Le gens semblent se tourner vers la Rayonne parce que le prix du coton est très élevé... dans ce cas, qu'est-ce qui fait que le prix du coton est aussi élevé actuellement et qu'est-ce que laisse croire que justement, le prix du coton demeurera élevé et que la rayonne bénéficiera d'une forte demande à long terme?
  • Je vous transfère une discussion d'une autre source en anglais sur la demande future de la rayonne.  Ça vient d'une autre compagnie mais c'est très intéressant comme persceptive pour FTP.

     


    From the recent Rayonier conf call - thought it might be relevant to those who own FTP.  I think Rayonier's positive comments on commodity dissolving pulp market are important because Rayonier is much less biased and conflicted than FTP may be as Rayonier produces specialty cellulose, not commodity dissolving pulp such as FTP:

    Michael Roxland – Bank of America/Merrill Lynch

    Over the last couple of months, we’ve had a number of dissolving pulp capacity announcements aimed to start not only in China, but here domestically. And obviously, you are well entrenched in the market, but any concern that these proposed capacity additions eventually erode your market share? And practically giving the amount of capacity that’s targeted to come online, I think somewhere in excess of 2 million tons over the next year-and-a-half?

    Lee M. Thomas

    I think a couple of things, Mike. I think one, our product line is dissimilar from the capacity announcements that have been made. There haven’t really been any capacity announcements in our specialty categories. What I have seen has all been in the commodity viscose area and that’s really unrelated to the demand for our products. The second thing is just as an aside, I’d be surprised if all of that capacity came home. I have seen a lot of the announcements. I have gone to see a little bit about people who postpone the announcements, I mean, postpone the implementation. So I think both of those things, the big one from our point of view is it is not in the product categories that we produce.

    Michael Roxland – Bank of America/Merrill Lynch

    But in terms of let’s assume, for the sake of argument that you are right and that not all of that capacity comes on, but let’s assume that a certain amount does and just targeting the commodity viscose. Any concerns that as you start to ramp up your C mill in 2013 and start selling initially into commodity viscose that your margins get, I wouldn’t say get crushed, but certainly get impacted by the capacity that’s come on earlier?

    Lee M. Thomas

    We are really not concerned about that. And we’re not concerned for a couple of reasons. One, the discussion we had about bringing on our Specialty Cellulose as quickly as we can qualify customer orders. But the second reason is as we’ve done our work around commodity viscose and the demand for that, we think there will be strong demand for rayon on fabric for the long-term. We see – and we spend a lot of time looking at the growth and where that’s going, how it relates to cotton and cotton availability, so we actually think that commodity viscose will go through it up-and-down cycles, but throughout the process we think, you are going to have good steady demand for rayon.

    Paul G. Boynton

    In fact, Mike, if you track the announced expansion for the viscose customers through the same period, you’d see matching if not more planned demand for that other than these 2 million tons you have announced here. Our thought of course is all that’s going to retreat for a little bit and they come back on just as we have seen in the past. So I think history is a good teller here before we had prices of viscose pulp down in the $700 to $800 range, it went up to 13 to 14 at one peak there, a lot of announcements of capacity coming on, and then it dropped back down to $800, $700 a ton. A lot of those announcements went away and those people went away. And then it went back up to 26 and everybody said okay, well, we’re on it again. I think we will see the same thing. A lot of folks kind of change their mind.

    And so it’s a very commoditized business. And one thing that we do is we stay focused on our business and our customers know that. And I think they appreciate it. So even the small number of players that can kind of flow in and out on the fringe of our business, our customers recognize that we stay with them even when prices on the commodity side are much higher. They know we don’t chase that and therefore I think that keeps us pretty solid in the marketplace.



    http://seekingalpha.com/article/282853-rayonier-ceo-discusses-q2-2011-results-earnings-call-transcript
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour commenter.